Référence multimedia du sénégal
.
Google

THIONE SECK: « Pourquoi je me suis battu avec mon grand frère »

Article Lu 18706 fois

En tenue de sport noir et blanc, les yeux rivés sur les touches de son téléphone portable qu’il manipule délicatement. Confortablement assis sur son fauteuil installé sous la fenêtre d’où s’échappe un courant d’air qui rafraîchit le luxueux gigantesque salon, Thione Seck se prête, sans détours aux questions de la « Sentinelle ». Dans cet entretient servi comme dessert après un succulent « Thiou » pris au déjeuner, le lead vocal du Raam daan se régale de son franc-parler et de sa fermeté. Sans porté des gants, il livre ses ultimes convictions. Sa vie, son parcours, ses déceptions et ses regrets, sa famille, ses rapports avec Youssou Ndour et Mathiou…Il ne laisse rien. Entretien...



THIONE SECK: « Pourquoi je me suis battu avec mon grand frère »
Vous êtes à combien d’années de musique ?

Je suis dans la musique depuis trente ans.

Quel bilan tirez-vous de ce parcours ?

Le bilan est généralement positif. Je ne peux pas dire que j’ai produit toutes les chansons que j’ai voulues produire, mais j’en ai chanté une partie, j’ai assisté aux grands évènements et aux grands spectacles, j’ai vécu aussi certains moments de bonheur et de malheur. Ce parcours m’a également permis de découvrir des artistes que j’ai écoutés dont de jeunes talents. J’ai perdu beaucoup d’amis décédés de même que des fans et des parents. De mon vécu, j’ai eu beaucoup d’informations de par le monde concernant beaucoup de secteurs. J’ai assisté à nombre de changements dans le monde. Donc, en tenant compte de tout cela, je ne peux que tirer un bilan positif de ma carrière. Mais comme nous suivons tous notre destin tracé par Dieu, il nous revient de Lui rendre grâce. Je ne peux pas tirer un bilan sans relever différents collaborations artistiques qui ont jalonné mon parcours, mais nous sommes obligés de faire avec. Je m’honore d’être un griot et fils de griot, en cela, je ne connais et je ne vis que pour et par la musique. Je ne sais rien faire d’autre que la musique. C’est pourquoi, j’essaye de donner le meilleur de moi.

Vous avez aussi formé des artistes ou participer à leur émergence. Quels en sont vos fiertés et vos regrets ?

Je ne parlerai pas des personnes que j’ai formées. De la même manière, je ne souhaite pas m’épancher sur les succès et les regrets. J’aurais aussi souhaité que l’on n’aborde pas cette question.

Votre parcours a évolué, à mon avis, en dents de scie avec aussi des mutations. Comment avez-vous vécu vos différents passages de la musique moderne à la traditionnelle et inversement ?

Je n’ai pas commencé la musique traditionnelle, mais plutôt par la musique moderne. J’ai commencé par le Star Band défunt Ibra Kassé, où j’ai fait un an grâce à Laye Mboup. Après mon départ, j’ai intégré l’orchestre Baobab où je suis resté cinq ans. C’est à la suite de cela que j’ai décidé d’aller faire de la musique traditionnelle. En ce moment, c’était une musique très appréciée des mélomanes. En effet, il se trouvait que je m’absentais un peu trop au sein du Baobab parce que je jouais toutes les semaines. Alors, on m’a demandé de choisir entre le Baobab et mon groupe traditionnel, j’ai pris la décision de continuer avec la troupe. Après deux ans de travail, j’ai essayé de me lancer dans une carrière internationale en me rendant en France, mais la sélection a tiré en longueur de sorte que je n’ai pas pu rester. A ce moment, Paco Rabbane qui voulait aider la musique africaine, avait lancé un projet de production des artistes africains. Nous étions nombreux mais l’attente de mon tour a été très longue alors que je ne pouvais plus attendre. Le climat était hostile car je ne supportais pas le froid, et moins la neige, finalement j’ai décidé de rentrer. A mon retour, j’ai acquis le matériel de musique de Demba Ndir. Ce dernier avait formé un orchestre qui s’appelait « Jalooré », mais le projet n’avait pas tenu plus de deux mois. J’ai pu acheter le matériel par le biais de la Sonaga. Et le Raam Daan fût ainsi crée. J’avoue que c’était très difficile. (Il insiste). Car, démarrer un groupe sans aucun appui, sans sponsor et avec toutes les charges que cela nécessite, ce n’est pas facile. Mais, avec le soutient et l’appui permanence de Dieu, on est arrivé au stade où nous sommes actuellement.

Pour revenir à votre voyage en France, avec des informations selon lesquelles vous aviez été interpellé pour vente de drogue avaient circulé…

Je me rappelle bien à l’époque j’étais dans ville de Caen chez un ami du nom de Malick Ndoye, ancien joueur des Niayes de Pikine. D’ailleurs, la persistance de cette rumeur était une des raisons pour lesquelles j’avais décidé de rentrer au Sénégal. Car, il est plus facile de détruire que de construire. Mais, je n’avais jamais pensé que les gens allaient portés de telles accusations contre ma personne. Mais, quand on est un artiste, de telles choses ne peuvent pas ne pas se produire. D’ailleurs, c’est en réplique à ces rumeurs que j’avais composé le morceau « siiw dou jaami boroom »

Quels sont les moments les plus difficiles de votre carrière ?

J’ai vécu des moments très difficiles et sur lesquels je ne trouve pas nécessaire d’y revenir. L’essentiel est que j’ai pu les surmonter. J’ai été déçu partout.

Par qui ?

Il n’est pas nécessaire de citer. Retenez simplement que j’ai subi beaucoup de déceptions et dans tous les sens. J’ai souffert en amitié, mais j’ai réussi à tenir le coup. J’ai esquivé nombre de coups et évité beaucoup de pièges.

Des pièges de la vie ou tendus par des hommes ?

Les pièges sont tendus par des hommes.

Ces hommes à qui vous faites allusions sont du métier ou sont de votre entourage ?

Je préfère m’en arrêter là. Dieu m’a préservé de ces pièges et je l’en remercie. Beaucoup de gens avaient qualité en mon ascension d’un feu de paille tandis que d’autres avaient juré d’user de tous les moyens pour que je ne réussisse pas, mais le Tout puissant a anéanti leurs desseins.

Est-ce que vous rencontrez ces gens ?

Bien sûr. Et rien n’a changé dans nos rapports. J’entretiens de bonnes relations avec eux. Mieux, parfois il m’arrive de remettre à certains d’entre eux quelques choses en guise de soutien. C’est la vie.

Il y a une idée très répandue sur votre personne selon laquelle Thione est un homme très difficile. Qu’est ce qui explique ce jugement presque unanime ?

Quand on n’est pas hypocrite, on ne ment pas, on vit selon des principes tout en ayant foi en Dieu. Il y a des gens avec qui on ne peut pas composer. Ceux sont des personnes comme cela qui portent un tel jugement sur ma personne. On ne peut pas juger une personne qu’on ne fréquente pas et, les sénégalais ont le défaut de croire à tout ce qui se dit. L’autre défaut est qu’ils condamnent plus celui qui se venge que celui qui fait du tort. En plus, il faut se frotter à une personne pour connaitre son tempérament. On ne réagit pas quand on ne t’a rien fait.

Donc, ce jugement est collé parce que vous réagissez aux attaques ?

Ce n’est pas pour le plaisir de rendre coup pour coup que je le fais mais, parfois, c’est pour amener son vis-à-vis à connaitre les limites à ne pas franchir.

C’est peut être la raison pour laquelle vous vous êtes battus récemment avec votre petit frère ?

Vous les journalistes vous êtes toujours mal informés. Ce n’est pas avec mon petit frère mais plutôt mon grand frère. D’autres ont même dit que je me battais avec un de mes musiciens, ce qui n’est pas le cas. C’est pourquoi je vous invite à beaucoup plus de rigueur dans la vérification des informations qu’on vous donne. C’est pour cela que le Président Wade vous en veut parfois.

Vous lui donnez l’occasion de justifier ses tirs sur la presse ?

Mais, il a raison, car des fois, vous dites des choses incroyables. Un travail doit être fait de la manière la plus saine possible, c’est ce qui permet d’être fier de ce que l’on fait et c’est ce qui rend licite ce qu’on y gagne. Votre rôle est de réveiller les consciences car il y a de ces écrits qui peuvent briser des vies.

Est-ce une raison pour exercer des violences sur les journalistes et détruire leur outil de travail ?

Pas du tout ! Je ne suis pas d’accord avec de telles pratiques et c’est anormal. Même si Me Wade a parfois raison sur vous, ce n’est pas une raison pour qui que ce soit d’aller saccager des locaux. C’est injuste. Cela peut aussi dépendre du degré de colère des acteurs qui n’arrivaient plus à tolérer certaines choses.

Nous sommes dans un Etat de droit, pourquoi ne pas se plaindre au prés des instances qualifiées au lieu de se faire justice ?

C’est la vie. S’il n’y avait pas de voleurs ou de brigands, la police n’aurait pas sa raison d’être. Dans toute chose, il ya le plus et le moins.

Revenons à la bagarre avec votre frère. Doit-on se battre avec son grand frère ?

Tout est parti d’une discussion en interne. Ce jour la, je jouais dans un lieu où il y avait trop de monde. En un moment donné, mon fils Waly était sur scène entrain de chanter, mon grand frère, mon petit frère Ousmane Seck, et moi étions à coté de ma voiture pour discuter. Au cours des échanges, mon grand frère s’est mis à crier jusqu’à attirer l’attention des autres. Je lui ai fait remarquer qu’il ne se comporte pas en autorité. Il n’a pas aimé la remarque que je lui ai faite et il s’est mis en colère. Je précise que ce n’est pas moi qui ai cherché la bagarre. C’est lui qui m’a envoyé un coup de poing.

Et vous avez laissé passer ?

(D’un ton ferme). Non ! C’est lui qui m’a envoyé un direct que j’ai esquivé. Et quand les gens nous ont séparés, il est reparti avec une mâchoire enflée. Moi, je suis rentré dans la salle et j’ai continué à jouer jusqu’à la fin.

Au sein de votre famille…

(Il coupe net) On ne parlera pas de la famille !

Il vous est reproché de vouloir trop gérer vos frères. N’est ce pas ce paternalisme poussé qui est à l’origine de ces différends ?

Je ne parle pas de ma famille. Je n’en parlerai plus. Mieux maintenant, à part mon épouse et mes enfants je n’ai plus de famille.

Qu’allez-vous faire de vos frères ?

(Il coupe) Je crois avoir bien été clair. A part ma femme et mes enfants, je n’ai plus de famille, cette question est close, on peut passer à autre chose.

Comment alliez vous votre vie de famille et voter métier ?

On ne peut pas d’omelettes sans casser des œufs. Je vis de la musique et je fais vivre ma famille avec cette activité. C’est sur ce chemin que Dieu m’a mis et je subviens à mes besoins et aux leurs. Je voyage beaucoup, j’essaie de faire avec et la famille fait de même. Je joue tous les mercredis, vendredi, samedi et dimanche, cela fait que je n’ai pas assez de temps à consacrer à la famille. Je n’ai même pas le temps de communiquer avec mon épouse. Mais, si je ne joue pas, je ne m’en sors pas, encore moins la famille.

Donc, vous ne devez pas avoir du temps pour une seconde épouse ?

Je n’y pense même pas. Mon travail me prend beaucoup de temps de sorte que je n’arrive pas à dormir correctement. Rien ne peut remplacer un sommeil nocturne et, déjà que j’en manque. Il y a trente ans que j’exerce ce métier, il faut faire avec.

Et pourtant vous mettez les pieds à l’étrier à votre fils, Waly- Est-ce pour préparer la relève ?

Il avait opté pour le football, car il joue mieux le foot que la musique, mais nous ne sommes pas tombés sous le bon filon. Quand on veut faire une carrière en Europe, il faut avoir des bras longs. On a essayé, mais ça a pris du temps sans aboutir. Ainsi, je lui ai suggéré de venir chanter comme il en a les prédispositions. Je veux qu’il assure la relève s’il plait à Dieu.

Il vous reste combien de temps pour décrocher ?

Cela est de la volonté divine. S’il ne dépendait que de moi, j’aurais arrêté aujourd’hui.

Vous devez être financièrement bien assis pour prendre votre retraite ?

Tu n’es pas sûr de ce que tu dis, et personne n’en est certain. On ignore si j’ai des dettes ou si je dors tranquillement. Tu n’en sauras pas plus. Je répète seulement que ma retraite que ma retraite dépend de Dieu. Peut être que si je l’a prends, il y’ aura des changements ou peut être que certaines personnes seront plus à l’aise.

A qui faites-vous allusion ? Est-ce Thione Seck dérange ?

Peut être que des gens seront libérés si je décide d’arrêter la musique.

Quels rapports entretenez-vous avec vos musiciens ?

C’est comme des relations de père et de fils, de frère, d’amis et même de génération. Nous sommes dans un groupe où chacun apporte sa pierre à l’édifice.

Quel est leur statut ? En clair, ils sont sous contrat ou sont payés par cachet ?

C’est entre eux et moi.

Qui compose les textes de Thione Seck ?

Thione Seck lui-même. C’est moi aussi qui arrange la musique. Il n’y a que moi qui fais 100%. Il y a des musiciens comme moi qui chante très bien mais qui n’arrivent pas à arranger leur musique. Tout cela, j’en remercie Dieu qui m’en a donné les capacités.

Votre répertoire est étroitement lié à un titre qui a fait fureur : Mathiou, du nom de votre ami qui a connu des déboires avec sa bande de mineures. Comment avez-vous vécu ces moments ?

Mathiou est mon ami. Je souffre plus que son épouse car Dieu lui a donné une belle femme, très correcte et très réservée. C’est dommage que d’ici quelque temps, ses enfants vont souffrir de ce fait. Est-ce que les faits dont il a été accusé sont avérés ? Je n’en sais rien, Mais je n’ai pas compris le fait que la bande de filles n’ait pas été interpelée et arrêtée. Les témoignages du père de la fille suffisaient pour ne pas inquiéter Mathiou. Le père a soutenu qu’il connait bien sa fille, qu’elle n’est pas bonne et a l’habitude de fuguer. On devait tenir compte du témoignage de ce père. Mais, la peine de trois ans a été très lourde. Toutefois n’eussent été les épreuves, les hommes oublieraient l’existence de Dieu. Mathiou a commis une grosse erreur. Car, il vau mieux clamer son innocence que de défendre les actes posées. Qu’est ce qu’il faisait dans ce lieu ? Il ne devait pas y être. J’espère que Dieu a voulu lui montrer le chemin à suivre. Il doit savoir qu’il n’est pas n’importe qui. On n’est pas quelqu’un par ce qu’on a pas de l’argent, Dieu peut relever une personne à un niveau tel qu’elle ne passe inaperçue. Tel que je le connais, il a beaucoup de regrets.

Lui avez-vous rendu visite en prison ?

Tu n’en auras aucune information.

Votre manière de vous habiller est maintenant une mode dans le groupe. Est-ce une exigence ?

J’essaye d’être le plus correcte possible et je crois que cela doit être la position de tout le monde. L’image que les gens avaient des musiciens est différente de celle d’aujourd’hui. Avant aucun musicien n’osait se présenter devant un père de famille pour lui demander la main de sa fille. Ça a changé. Les musiciens ont démontré qu’ils peuvent exercer le métier sans boire de l’alcool ni prendre de la drogue etc. Les enfants sont éduqués selon la tradition islamique. Tout cela fait que le musicien est respecté bien vu et reçu partout. Je suis chevalier de l’ordre national du mérite. Qui pouvait y penser il y a quelques années ? Mes collègues musiciens et moi sommes consultés sur tout ce qui se fait actuellement.

Quelle place occupe la religion dans la vie de Thione Seck ?

Une place primordiale. Je suis né musulman et je m’honore d’être parmi la famille du Prophète Mohamed (Psl). C’est un avantage.

Vous êtes absorbés par votre travail. Est-ce que vous priez aux heures convenues ?

Je pratique les prières normalement. Dieu offre toujours des issues de secours. Quand la fatigue me tient, je me repose pour ensuite prier. Mais c’est l’exception, je prie aux heures indiquées.

Est-ce que Thione fume ?

Oui

Avez-vous gouté à l’alcool ou touché à la drogue ?

Pas une seule fois dans ma vie, je n’ai touché à ces deux choses.

La chanteuse Aby Ndour a manifesté son désir de faire un duo avec vous. Où est ce que vous en êtes ?

Nous y sommes. Les textes sont prêts. Elle parle d’un duo, mais je veux des duos. On n’a pas encore commencé par ce que je n’ai pas encore de temps.

On rapporte qu’elle a beaucoup joué à vous rapprocher de Youssou Ndour ?

Elle y est pour beaucoup. Elle y a beaucoup joué.

Maintenant que vos rapports avec Youssou Ndour sont au beau fixe, avez- vous un projet commun ?

Nous n’avons pas de projets en commun, mais je crois que nous n’aurons plus de problèmes.

Est-ce à dire que vous avez su taire les divergences…

Lui comme moi avons une part de responsabilité dans la brouille qu’il y avait entre nous. Nous avons laisser faire en assistant, sans réagir, au tiraillement de nos fans. Pendant des années Youssou ne connaissait pas mon domicile et inversement. On ne se parlait pas et personne d’entre nous ne se rendait aux lieux où jouait l’autre. Nous sommes tous les deux fautifs, mais avec le temps, le tir a été rectifié. Je loue le fait qu’il se soit déplacé avec ses amis pour venir à moi parce que s’il était resté chez lui et que je fasse de même, les retrouvailles ne seraient pas possibles. Je salue vraiment cet acte qu’il a posé.

Vous aviez chanté « numéro 10 » (Hommage à l’ancien président Abdou Diouf), titre qui avait fait beaucoup de bruits à l’époque. N’avez-vous pas regretté ce morceau ?

Je ne regrette jamais. Si c’était à refaire, je l’aurais refait. Dans ce morceau, je n’ai fait que relater des faits assurément incontestables. D’ailleurs, à l’occasion d’une audience avec le président Wade, je lui ai dit ce que je t’ai dit.

Il vous a interpellé sur la question ?

Il ne m’a pas interpelé et ne me l’a pas demandé. Les discussions étaient telles que je ne pouvais pas ne pas en parler. Il n’avait pas besoin de me le demander, car, parfois les contours d’une décision suffisent aux esprits alertes pour comprendre certaines choses. Avant cela, un des anciens ministres de Wade avait dit : « Thione Seck était mon chanteur préféré mais je me suis démarqué de lui quand il a chanté numéro 10 ». Je ne lui en avais pas tenue rigueur parce qu’il n’avait pas compris. Ceux sont des propos qu’il avait tenus comme ça, mais il les a retirés après. D’ailleurs, il a présidé un de mes anniversaires avec une forte délégation.

Qui est ce ?

C’est Modou Diagne Fada. Voila quelqu’un qui aime Thione Seck. Quand il était étudiant, il achetait toutes les cassettes que je sortais pour m’imiter.

Murissez-vous le projet de composer un autre titre pour relater les faits d’aujourd’hui comme vous l’aviez fait avec numéro 10 ?

J’ai dit plus haut qu’il y a des morceaux que j’ai chantés et il reste d’autres dont je n’ai pas encore eu l’occasion de sortir. Si j’ai le temps et que Dieu me donne la force, je les chanterai. Sinon, je l’ai donnerai à mon fils.

Comment appréciez-vous cette ruée des jeunes vers la musique ?

Je trouve cela très normal. Il faut que chacun cherche un os à se croquer. C’est normal que les gens aillent lutter pour trouver de quoi survivre, il en est de même pour la presse qui constitue un rempart pour beaucoup de gens. Lorsqu’une balle est tirée, chacun court vers la direction où il espère trouver un refuge. C’est comme cela qu’il faut appréhender la question. Les bons musiciens sont connus et se connaissent, les moins bons sont aussi connus et ils se retrouvent dans ce qu’ils font.

Quel a été le plus beau jour de votre vie ?

Le jour où j’ai eu un enfant que j’ai baptisé Seydina Mohamed (Psl).

Le jour le plus malheureux ?

Il y en a plusieurs, car les jours de malheurs sont plus nombreux que ceux du bonheur. Je ne peux rester ici à en citer, on risque d’y passer la nuit. Ce n’est pas la peine d’insister, je ne le citerai pas.

Source : La Sentinelle

Article Lu 18706 fois

Mercredi 3 Septembre 2008





1.Posté par PAPIS NDAO OUEST FOIRE le 03/09/2008 07:55
COMME DHABITUDE SANS LANGUE DE BOIS IL REPOND A TOUTES LES QUESTIONS SEREINEMENT SANS SE FAIRE PIEGER PAR CES ENERGUMENES QUI SONT A LA RECHERCHE DU SENSATIONNEL SUSCEPTIBLE DE FAIRE LEUR PROMOTION OU CELLE DE LEUR ORGANE DE PRESSE.
THIONE DEMEURE LE MEME ENCRé DANS SES PRINCIPES QUI ONT FAIT SA GRANDE PERSONNALITE AU FUR DES ANNEES .QUE DIEU TE PRETE LONGUE VIE POUR QUE TU CONTINUES A NOUS BERCER DE TA BELLE VOIX SUAVE DE ROSSIGNOL ET QUE DIEU TE PRESERVE DE TES ENNEMIS.
A WALY BONNE CONTINUATION LE CHEMIN SERA CERTES DIFFICILE MAIS AUX AMES OU HOMMES BIEN NES LA VALEUR NATTEND POINT LE NOMBRE DES ANNEES TU AS LA VOIX MACHAALLAH ET LA GENEROSITE ALORS LE TEMPS FERA LE RESTE QUE LE PROPHETE ILLUMINE TON PARCOURS JUSTE DEBUTANT ET TE PRESERVE DES YEUX SATANIQUE.

2.Posté par PAPIS NDAO le 03/09/2008 07:56
COMME DHABITUDE SANS LANGUE DE BOIS IL REPOND A TOUTES LES QUESTIONS SEREINEMENT SANS SE FAIRE PIEGER PAR CES ENERGUMENES QUI SONT A LA RECHERCHE DU SENSATIONNEL SUSCEPTIBLE DE FAIRE LEUR PROMOTION OU CELLE DE LEUR ORGANE DE PRESSE.
THIONE DEMEURE LE MEME ENCRé DANS SES PRINCIPES QUI ONT FAIT SA GRANDE PERSONNALITE AU FUR DES ANNEES .QUE DIEU TE PRETE LONGUE VIE POUR QUE TU CONTINUES A NOUS BERCER DE TA BELLE VOIX SUAVE DE ROSSIGNOL ET QUE DIEU TE PRESERVE DE TES ENNEMIS.
A WALY BONNE CONTINUATION LE CHEMIN SERA CERTES DIFFICILE MAIS AUX AMES OU HOMMES BIEN NES LA VALEUR NATTEND POINT LE NOMBRE DES ANNEES TU AS LA VOIX MACHAALLAH ET LA GENEROSITE ALORS LE TEMPS FERA LE RESTE QUE LE PROPHETE ILLUMINE TON PARCOURS JUSTE DEBUTANT ET TE PRESERVE DES YEUX SATANIQUE......AMEN

3.Posté par deug le 03/09/2008 08:09
def si lé bonnes sources waxal fi nga ko dieulé ndax tapé woko.

4.Posté par Abdelth le 03/09/2008 08:52
c'est la faute de wade qu'il se soit battu avec son frére

5.Posté par ndiaye le 03/09/2008 09:47
Dafa doy sakh thione tu deviens vieux tu dois changer de métier oubien sakh virer dans les chants religieux il n'y pas de honte à cela Dieu est clément Thiakhane ba kagne nak ?

6.Posté par Humain le 03/09/2008 09:53

Mais, Papis Ndao, sais tu seulement ce que tu viens de penser et d'écrire?
Ces énergumènes auxquels tu fais référence sont des travailleurs comme tous les autres. Comme toi, ils sont de ce pays. Notre Gaal. Dis moi, connais tu une seule corporation professionnelle au monde qui soit nickele?
Alors, ta passion pour Thione t'aurait-elle emporté?
J'ai aidé Thione Seck en des temps de Galère. J'étais un petit reporter au quotidien "Le Matin"
C'est lorsqu'il devait devait recevoir sa fameuse disque d'Or
Demande à Thione Seck s'il n'a pas été particulièrement aidé par un journaliste. D'ailleurs, depuis ce jour il n'a plus eu aucune nouvelle de lui. Sinon à travers les médias.
Non, ce qui nous différencie les uns les autres, ce n'est point notre naissance, mais plutôt notre éducation.
A l'avenir, un peu plus de modération dans tes propos mon frère.
Adieu!

7.Posté par conquérant le 03/09/2008 10:04
Il a du caractère Thione et ça se voit dans ses faits et dires. En fait d'homme c'est un oasis de sincérité dans le désert d'hypocrisie que constitue la société sénégalaise.Du courage Big et surtout ne change pas.

8.Posté par khorom le 03/09/2008 10:55
entretien s'écrit sans "t" à la fin.journalistes yi khamou gnou touss.

9.Posté par DEFENDARD le 03/09/2008 11:00
Moi je suis le toubab fan N1 de thione, c'est un formidable chanteur et je trouve qu'il a tres bien repondu cet interview sans tomber dans les pieges de ces mange merde de journaliste....

10.Posté par ASS le 03/09/2008 11:03
IL DIT QU'IL MUSULMAN PRATIQUANT ET RENIE SA FAMILLE EN DEHORS DE SA FEMME ET DE SES ENFANTS.

''KOU DOK MOK YALLA DOKLA''
''KOU DOK MOK YALLA DOKLA''
''KOU DOK MOK YALLA DOKLA''

11.Posté par khorom le 03/09/2008 11:05
Thione seck c honteux de dire que ma seule famille c ma femme et mes enfants.Dans toutes les familles y'a des problemes et il faut pardonner.Des freres de meme sang, tu peux pas les ignorer.Et la solidarité dans tout ça?

12.Posté par Dougou le 03/09/2008 11:23
EN GROS..... CE GARS, EST UN GENTIL FOU......!!!!!!!!!!!!!!!!!!

13.Posté par Khoulibayi le 03/09/2008 11:27
Même si l'entretien est intéressant dans la connaissance du personnage il n'en démeure pas moins qu'il est particulièrement médiocre dans sa forme. Je me demande si Xibar relit ses textes avant de les publier ou si c'est vraiment la nullité de ses rédacteurs qui apparait au grand jour! Thione reste tout de même un étrange personnage!!! S'il se bat contre son frère, la faute leur incombe et non aux journalistes. Aller jusqu'à légitimer les sottises de Wade c'est quand même trop cher musicien. Le reste est à prendre selon une perception personnelle.

14.Posté par discret le 03/09/2008 11:44
je trouves qu'il parle trop lui et ses frères on les voit trop ils racontent trop de choses en plus peut etre que je me tropme mais je le trouve pas modeste, il est un peu jaloux de youssou et ça c humain.Si vous remarqez a chaque fois qu'il parle de c retrouvailles ave you il dis que c you qui à fait le premier pas sinon lui ne l'aurait jamai fait et je trouve que c pas des choses à dire. Mais c vrai qur you est un grand homme et une vraie star.Donc i devrait moins parler il n'a plus rien à prouver, c honteux de dire à tout le monde qu'il c battu avec son grand frere.

15.Posté par chacha le 03/09/2008 11:58
Thione je tapprécie bocou mais tu donne lair dun vantard pourkoi dire que ton grand frére est parti avec la machoir enflée et que c you lui meme qui est passé chez toi pour que vous puissiez vous reconcilliez.

16.Posté par YEKINI le 03/09/2008 12:39
Thione Seck n'a pas de grand frere comme on l a ecrit sur le titre,mais des petits freres

17.Posté par sénégalaise le 03/09/2008 12:41
papis je suis d'accord avec toi.par contre khorom non si famille wama dagnou ko beug torakhale mou bayilénenite lo boke akh mome té yéné woula diam gua bayiko.nakh grand frerame sou amé probléme boumouye réglé meune nako féke keureume .mé dou gneuw ba fimouye teugué moukoye trokhale té khamné adouna yeup gnouguifa.mom bagnenako ba kéne khamouma thione seck moye identitéme.li wakh gui di bari yeup l frere a thione seck rék lagnouye wakh.té mane j trouve k né famille thione dagnou ignane en commencant par ma penda .nakh loumou bone bone mome akh thione gno boke ndaye akh baye kone mounoule ame kou eupe thione.limou déf si télé bi mome akh assane ndiaye yeufou wané la.mé nak thione limou léne rawé dafa bari mounougnouko dap

18.Posté par sénégalaise le 03/09/2008 12:44
té lolou yalla moko déf

19.Posté par néné le 03/09/2008 13:44
merci papa thione bonne continuation kene meunoula kiss............................................................................yalla nala yalla yagal ak maman kiné

20.Posté par DUBAii le 03/09/2008 14:14

POUR LA PREMIERE FOIS MOI JE NE PARLERAIS QUE DE VOUS LES JOURNALISTES LA REMARQUE DE THIONE SECK SUR VOTRE TRAVAIL EST TRES PERTINENTE DE GRACE IL FAUT ESSAYER D AVOIR UN PEU DE PROFESSIONALISME DANS CE QUE VOUS FAITES S IL VOUS PLAIT VERIFIER LES INFORMATIONS AVANT DE LES COMMUNIQUER C EST BON POUR NOUS QUI VOUS LISIONS MA FEMME ME DISAIS QUE VOTRE SITE NE VAUT RIEN ET QUE VOUS NE FAITES QUE RACONTER DES BOBARDS AUX GENS AUJOURDHUI ELLE A RAISON ET CECI EST TRES MAUVAIS POUR VOTRE TRAVAIL MOI J ETAIS SUR SENEWEB QUE J AI QUITTER A CAUSE DE CELA ET MAINTENANT JE NE P PLUS OUVRIR MON COMPUTER SANS VOUS LIRE MIS DE GRACE VERIFER VOTRE TRAVAIL SI VOUS ETES VRAIMENT DES PROS

21.Posté par MARIE le 03/09/2008 14:51
THIONE EST UN GRAND CHANTEUR, RIEN A DIRE. SES TEXTES ST HYPER RICHES.
IL FAIT TJRS ALLUSION AU PROPHETE (PSL),CE QUI EST UNE BONNE CHOSE POUR TOUT MUSULMAN.CE QUI M ETONNE MOY LE PROPHETE PARDONNAIT TOUT.
DONC SI ON AIME QUELQU UN, IL FAUT L IMITER. THIONE IL FAUT PARDONNER . TES FRERES RESTENT TA FAMILLE. ADOUNA DIAROUL LI. PARCE QUE SI TES PARENTS ETAIENT VIVANTS, ILS N AURAIENT PAS APPRECIE.
QU IMPORTE CE QU ILS ONT FAIT.SEYTANE DAFA BARI DOLLE, SEYTANE YAAK REK LEY KHALAT.ON A VU COMMENT TU TE COMPORTAIS AVEC YOU AVANT, REGARDE OU VS EN ETES AUJOURD HUI. "ADOUNA BI DEY WEULBEUTIKOU, DEKO SORALE , BAYI CI KHEL"(BOLO LEN LABM ALSAAMA DAY).
JAAM MO GUEUNEU NEKH KHIRO.
KOU MEUNEU WAYE NGA NAK,TU CHANTES TRES BIEN MAIS UN PEU TROP RANCUNIER.

22.Posté par leuza le 03/09/2008 16:11
thione merci pour tout ce que tuas fait pour la musique senegalaise mais nitt dayy ammm soutoura soutoural sa diabott gui certaines choses ce n'est pas 1e franchise de parler mais xaoui si soutoura la.et aussi ce n'est pas toute bonne chose que tu faites por eux tu dois le devoiler publiquement .

23.Posté par bayacall le 03/09/2008 16:37
Khorom mayniou nieekh , c une faute de frappe , le repreneur a du certainement ajouter un t sans le savoir , vous n'êtes la que pour critiquer . soungueen khamoon li nitt gni di dathie pour vous informer , vous ne serez jamais la a saboter , au passage big up a toute l'équipe de xibar.

24.Posté par Life le 03/09/2008 17:40
Il est méchant ce Thione c'est parce que tu as des problèmes avec tes frères tu dits que ta famille c'est seulement ta femme et tes enfants.
Vas te faire voire Méchant.

25.Posté par cheikhouna le 03/09/2008 17:59
HUMAIN merci et ton lindque ce PAPIS NDAO la cest un mal ne cest pourquoi il taxen les gens vous ne savez pas que bouffon la nest dautre qun prete nom cest un joueur de seconde rolle il roule pour ce debil mental de FARBA demander aux habitantsde son quartier cest un pur leche cue lui et SANEKH SAMB ils font vomir les internautes des vilains lodateurs sans vergone mais le peuple vous aie a loiel pour le cas de THIONE cest un monument de la musique indiscutable mais regrette bcoup la declaration publique quil a fait ds la presse pour ses freres meme si MAPENDA ladultere fait la honte dun digne fils de NENIO avec FATOU GUEWEUL THIAGUABI

26.Posté par MAMY CISSE le 03/09/2008 20:03
GRAND FRERE THIONE, TU NE PEUS PAS ABANDONNER TES FRERES , EN BON MUSULMAN LES LIENS DU SANG SON SACRES .

27.Posté par linguere le 03/09/2008 23:28
papa thione yallene meune mala beugue yallah nanguafi yague sa were ak kouma bokal yene.mala beugue

28.Posté par BIBA de barcelone le 04/09/2008 01:05
yekini del wakh lo kham thione a des grands freres qui ne connait pas ablaye nar gardien de but a pikine et aussi mor dior seck moi je suis de pikine je les connais faut verifier avant de parler,

29.Posté par ... le 04/09/2008 10:45
Je ne l'aime pas ce Thione Seck car il est trop autoritaire, il se prend pour je ne sais quoi!!!! Va chier way tHION FRANCHEMENT TU EN FAIT TROP!!!!

30.Posté par boy sirate le 04/09/2008 13:32
Biba tu as raison .Savez vous que Thione etait un joker aussi...

31.Posté par Ben boy le 08/09/2008 18:57
Mais c'est qui le grand frere a Thione seck?

32.Posté par fdf le 09/09/2008 12:23
tu peux pa te disputer avec tout le monde papa thione revois ton comportement pcq "" yaw yaye bal nieup meunoul nek nak""
mane kou beug say woye la surtout djirim bi mé deug takh maye wakh ligue wakh si assane ndiaye ak mapenda ak niom niar liniou woné bokoul
saye raklaniou kholal nigaye néké béne ak niom sinon séne dome yi aussi meune naniou bagnia démelété et c pa bien

33.Posté par flore le 12/09/2008 11:43
Mon cher PAPIS NDAO aide moi à te retrouver s'il te plait si je pouvais avoir ton adresse exacte à OUEST FOIRE J'ai hate de te voir mon chou et j'arrive pas à oublier les moments k'on a passé ensemble lorsk'on etait aux HLM Grand Yoff s'il te plait j'attends ta réponse impatiemment mon chou je t'adore.

34.Posté par adams le 19/09/2008 18:59
le truc au senegal c'est que les gens ont le critique facile .Thione a ses raisons de vouloir couper tout lien avec sa famille meme si c'est pas tres louable ,il faut peut-etre se mettre a sa place .Ce qu'il faudrait faire au lieu de se tirer tous la bourre ,c'est de prier pour lui afin que DIEU le fasse reprendre ses esprits parce que nul n'est parfait .

35.Posté par Lisa le 22/09/2008 16:55
Mais FLORE qu'est ce qu'il te faisait ce PAPIS NDAO lorsque vous étiez aux HLM Grand yoff ? Moi aussi j'attend ma réponse impatiemment (rires).


36.Posté par fans thione le 31/03/2009 14:02
human toi aussi papis n'a rien dit de grave ce ke tu viens de dire regarde thione et toi yéne kou bakh guéne di bagna guiiss tu as ton jugement laisse les autres la liberté de dire ce kil pênse

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State