Référence multimedia du sénégal
.
Google

THIÈS Un malade mental complètement broyé par un train

Article Lu 1570 fois


C’est de manière vraiment tragique que M.Bâ, déficient mental, a mis fin à ses jours. Littéralement couché sur les rails, le train est venu lui passer dessus et l’a complètement broyé. La scène macabre s’est déroulée à hauteur de la cité Ibrahima Sarr ex-Ballabey.
Suicide ou simple accident ferroviaire ? En tout cas, si la victime jouissait de toutes ses facultés mentales, on aurait cru à la première hypothèse. Mais comme M.Bâ est identifié comme étant un ex-patient du centre de santé mental « Dalal xél » de Thiès, on peut tout simplement parler d’accident. En effet c’est le 03 mars dernier vers les coups de 22 heures que le drame a eu lieu, selon la police qui, en même temps que les sapeurs-pompiers, était sur les lieux pour constat. Un train de marchandises composé de 29 wagons en provenance de Guinguinéo venait de heurter un déficient mental, à hauteur de la cité Ballabey. Un spectacle macabre et désolant qu’un cœur sensible ne pouvait pas soutenir. « Il fallait vraiment être dur pour pouvoir assister au drame », nous a-t-on confié. Un corps (le tronc, le bas-ventre, le postérieur jusqu’aux hanches), complètement broyé, la tête et certains membres déchiquetés gisaient dans une mare de sang. C’est ainsi que les sapeurs-pompiers ont ramassé les restes du corps et l’ont transporté à la morgue de l’hôpital régional Amadou Sakhir Ndiéguène. De l’enquête de la police, il ressort, selon le conducteur qui est d’ailleurs toujours sous le choc, que la victime s’était allongée sur la voie ferrée, son corps de part et d’autre des rails. Le conducteur de confier que c’est avec surprise qu’il a, à quelques mètres de l’obstacle, constaté qu’il s’agissait réellement d’un être humain. « Ne pouvant pas m’arrêter brusquement, j’ai alors avec insistance multiplié les coups de klaxons, mais c’était sans compter avec la détermination de l’homme qui était toujours couché. C’est ainsi que la locomotive est passée sur lui, avant de s’arrêter après plusieurs mètres de course, raconte le conducteur. L’enquête de la police et les communiqués appelant à l’identification de la victime ont permis d’établir qu’il s’agissait d’un nommé M. Bâ, un malade mental dont la famille habite le quartier cité Lamy à Thiès. C’est d’ailleurs ses parents qui ont signalé à la police qu’il ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. « Il a d’ailleurs eu à être interné au centre de santé Dalal Xel, mais depuis quelque temps il était en errance dans la ville », ont renseigné ses proches. Après avoir honoré toutes les formalités, les parents ont disposé du « corps » et procédé à l’enterrement.

Source: L'observateur

Article Lu 1570 fois

Vendredi 7 Mars 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State