Référence multimedia du sénégal
.
Google

THIAROYE Un rastaman lynché à mort par les populations

Article Lu 1717 fois


Les malfaiteurs ne sont plus à la fête dans la banlieue. En l’espace de deux semaines, deux parmi eux sont passés de vie à trépas après avoir été lynchés par les populations. Dans les deux cas, les malfaiteurs tués par les habitants détenaient des armes à feu et des munitions qui après la découverte des corps ont été saisies par la police. Le dernier en date a eu pour cadre le quartier de Touba-Thiaroye où, dans la nuit du vendredi 09 au samedi 10 courant, les populations qui avaient pris en chasse une bande de quatre malfaiteurs ont réussi à épingler l’un d’eux coiffé en rasta avant de le battre à mort.
Il faisait 01h30 mn dans la nuit du vendredi 09 au samedi 10 mai lorsque des éléments de la section de recherches du commissariat de police de Thiaroye en patrouille sur Tally–Diallo sont informés de la découverte du corps sans vie d’un agresseur au quartier Touba-Thiaroye. Très vite les éléments de la section de recherches se sont déportés sur les lieux où ils ont été rejoints quelques minutes plus tard par le commissaire Bachirou Sarr. À leur arrivée, les limiers découvrent le corps sans vie d’un individu âgé environ d’une trentaine d’années, couché sur le dos à même le sol. Le bonhomme de teint clair était également coiffé en rasta. Après les précautions d’usage, le bonhomme est soumis à une fouille corporelle qui s’est soldée par la découverte dans l’une de ses poches d’un pistolet de fabrication artisanale avec une cartouche à l’intérieur. De même cinq cartouches de calibre 12 mm sont également retrouvées dans les poches du Rastaman qui ne détenait aucune pièce pouvant faciliter son identification. Ce n’est pas tout car un cornet de chanvre indien a été également retrouvé dans les poches du malfaiteur puis saisi par les limiers. De l’enquête immédiatement ouverte par le commissaire Bachirou Sarr il ressort que l’individu retrouvé mort faisait partie d’une bande de quatre malfaiteurs. Selon toujours les premiers témoignages recueillis par les limiers, c’est peu après une heure dans la nuit du vendredi au samedi que les habitants de Touba-Thiaroye ont été subitement tirés de leur sommeil par des cris de détresse. Ils se sont alors immédiatement précipités au-dehors où deux individus, violemment attaqués puis dépouillés de leur portable par la bande des quatre malfaiteurs, exhibaient leurs blessures. Des blessures graves qui ont choqué les populations au point qu’elles ont décidé immédiatement d’organiser une battue pour retrouver les malfaiteurs. Une traque qui au bout d’une dizaine de minutes a porté ses fruits. L’un des malfaiteurs coiffé en rasta est retrouvé au moment où ses trois complices réussissent à la faveur de l’obscurité à se fondre dans la nature. Le reste est allé très vite. Envoyé au sol, le rastaman sauvagement battu n’a pu hélas se relever. Un triste sort. Son corps se trouve présentement à la morgue de l’hôpital A.Le.Dantec. Toute personne pouvant aider à l’identifier peut se rapprocher de la police de Thiaroye.

Source: L'observateur

Article Lu 1717 fois

Jeudi 15 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State