Référence multimedia du sénégal
.
Google

THIAROYE SUR MER Le gérant d'une salle de jeux viole et engrosse une fille de onze ans

Article Lu 13475 fois


Ngagne Diaw, ce quartier de Thiaroye-sur-mer sorti de l'anonymat après l'intoxication au plomb qui y a emporté en son temps une vingtaine d'enfants, est encore secoué par une affaire de viols répétés suivis de grossesse sur une mineure de onze ans. L'auteur, un gérant d'une salle de jeux, a été arrêté par la gendarmerie de Thiaroye puis déféré au parquet hier jeudi.
Malgré les habits amples que son tuteur lui a fait porter, A.Nd n'arrivait pas à dissimuler sa grossesse lors de sa présentation aux gendarmes de Thiaroye. Elle faisait pitié à voir. La démarche lente, elle semblait très secouée par les viols répétés que lui a fait subir le sieur Alassane Sow, gérant d'une salle de jeux. Sa grossesse, elle la porte difficilement car elle vient juste de souffler ses onze bougies. À cet âge, la plupart de ses camarades sont à l'école. A.Nd n'a pas eu cette chance : elle n'a connu jusque-là que les tâches d'une ménagère partagée entre le marché et les travaux domestiques. C'est justement sur le chemin du marché qu'elle a un jour rencontré le sieur Alassane Sow, gérant d'une salle de jeux au marché de Thiaroye/mer et avec qui elle a pris l'habitude d'échanger des salamalecs. Un jour, raconte l'adolescente, le gérant de la salle de jeux l'a invitée à l'accompagner chez lui au quartier Ngagne Diaw situé non loin du marché. Elle hésite, mais finit par accepter face à l'insistance d'Alassane Sow qui, une fois dans la chambre, ne perd pas de temps. Après avoir fermé porte et fenêtres, le gérant, selon l'adolescente, sort un couteau de sa poche, la menace, la déshabille et la bascule sur le lit pour la violer. « Après m'avoir violée, il m'a renvoyée en me disant de ne plus remettre les pieds chez lui, le tout accompagné d'injures », raconte A.Nd. A son retour chez elle, l'adolescente s'empresse de laver son pagne taché de sang avant de s'enfermer dans le mutisme. Hélas après avoir goûté au fruit interdit, Alassane Sow ne va plus s'en passer. Une deuxième fois, il réussit à piéger la mineure en lui demandant de venir récupérer son foulard qu'elle avait oublié sur les lieux après la première conjonction sexuelle. Naïve comme cela n'est pas permis, A.Nd. se rend à nouveau dans la chambre du gérant où, comme pour la première fois, elle est encore basculée sur le lit puis violée. Les jours passent et la mineure ne se confie toujours à personne. Ne voyant plus ses menstrues, elle décide alors de se rendre au marché de Thiaroye-sur-mer pour en parler à "son" violeur. Elle est hélas accueillie par une gifle et des injures qui l'obligent à détaler. Le temps faisant son oeuvre, la grossesse s'installe, accompagnée de vives douleurs au ventre et de vomissements répétés. Elle s'en ouvre alors à sa tante qui s'affole et la conduit auprès d'une sage-femme qui découvre la grossesse. Saisi par une plainte, l'adjudant-chef Abdou Diallo - commandant de la gendarmerie de Thiaroye - saisit à son tour par une réquisition le médecin-chef de l'hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque qui décèle une grossesse de 30 semaines. Il ne restait plus alors qu'à cueillir Alassane Sow qui, devant les enquêteurs, a vigoureusement nié les faits en arguant que la mineure n'a jamais mis les pieds dans sa chambre. Sa parole étant contre celle de A.Nd, les gendarmes pour tirer l'affaire au clair font une descente au quartier Ngagne Diaw pour voir si la disposition de la chambre d'Alassane correspond à la description qu'en avait faite la mineure. Une description confirmée par la descente des gendarmes. C'est alors qu'Alassane a reconnu avoir une fois reçu la mineure dans sa chambre. « Une fois seulement », a-t-il prétendu. Suffisant pour que des indices soient retenus à son encontre. Il dort depuis hier au fond d'une cellule à Rebeuss pour les délits de détournement de mineure suivi de viol et de grossesse. Alassane Sow, marié à une épouse, est âgé de 42 ans.

Source: L'observateur

Article Lu 13475 fois

Vendredi 30 Mai 2008





1.Posté par omar le 30/05/2008 15:26
ou va le monde.k des actes inhumains.

2.Posté par alex le 30/05/2008 17:13
" Alassane Sow, marié à une épouse, est âgé de 42 ans."
Mr le journalise, c'est quoi cette phrase? As tu été en formation avant de devenir journaliste?

3.Posté par filso le 31/05/2008 12:40
mais merde branlez vous ou allez voir des putes ou va notre senegal

4.Posté par lamzo le 01/06/2008 20:32
c la fin du monde

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State