Référence multimedia du sénégal
.
Google

TENUE DEMAIN DU CONGRÈS DE AJ À LA MAISON DU PARTI: Landing déclare l’échec de Wade et Cie

Article Lu 1841 fois

AJ/Pads version Landing ne va pas entrer dans la clandestinité. Malgré l’interdiction du préfet, le parti va tenir son congrès demain et après-demain à la Maison du Ps à Colobane.



TENUE DEMAIN DU CONGRÈS DE AJ À LA MAISON DU PARTI: Landing déclare l’échec de Wade et Cie
Le congrès de And Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) aura bel et bien lieu les 19 et 20 décembre 2009. La révélation a été faite, hier, par Landing Savané, Secrétaire général de Aj/Pads version Landing. Face à la presse, l’ancien allié de Me Wade a fait savoir que Me Abdoulaye Wade, président de la République et certains de ses collaborateurs ont échoué dans leur tentative d’intimidation et de sabotage, voire de liquidation de leur parti. Revenant sur les faits, M. Savané a expliqué que, les 12, 13, et 14 juin 2009, «le groupe des liquidateurs, qui a été exclu du parti, a organisé à Dakar un prétendu congrès sous haute surveillance policière, malgré les dénonciations que nous avons adressées au ministre de l’Intérieur d’alors». Alors que pour leur congrès prévu les 19 et 20 décembre 2009, qui devait se tenir au stadium Iba Mar Diop, le préfet de Dakar, par arrêté n° 249 du 14/12/2009, leur a fait savoir qu’ils ne pouvaient pas tenir leur manifestation là-bas pour cause de trouble à l’ordre public. M. Savané fait signalé qu’ayant prévu cette situation, ils ont décidé, avec l’accord du Parti socialiste (Ps), de déplacer le congrès à la Maison du Parti socialiste à Colobane. Et pour lui, «il est donc clair que les tentatives d’intimidation et de sabotage, voire de liquidation du parti par le président de la République, Me Abdoulaye Wade, et certains de ses collaborateurs se poursuivent, malgré les échecs déjà enregistrés». Mais aussi que son parti sortira de cet événement «plus fort que jamais, pour servir les intérêts de notre pays dans la paix, la sérénité et la détermination de faire respecter tous les droits que nous confère la Constitution du pays».

«Nous gagnerons la guerre, car le régime est fini !»

Le leader des «Follistes» a encore en tête les défaites essuyées face à Decroix qui, apparemment, a le soutien des tenants du pouvoir. Mais à ce propos, il reste convaincu que ce n’est pas l’Administration qui tranche ce genre de bataille politique, mais le peuple. Et aujourd’hui, il estime qu’ils ont des soutiens de taille dans l’opposition et de la population. Ce qui lui fait dire : «Nous gagnerons la guerre, car le régime est fini.» Il a soutenu détenir le récépissé du parti. Par conséquent pour rien au monde, ils ne laisseront tomber leur nom Aj/Pads, qui est leur patrimoine. Et aujourd’hui, ils sont heureux d’être dans l’opposition et prêts à tout. Pour ce qui est de la couverture de la manifestation, il dit compter sur la presse privée.

Latir MANE
Source L'Observateur

Article Lu 1841 fois

Vendredi 18 Décembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State