Référence multimedia du sénégal
.
Google

TENTATIVE DE VOL : La dame séquestre l’intrus surpris dans sa chambre

Article Lu 1600 fois


Telle une souris prise dans une souricière, le sieur Alassane Cissé a été séquestré par la dame Seynabou Mbodj qui l’avait surpris dans sa chambre à coucher, l’armoire ouverte et les bijoux déplacés. En disqualifiant le délit de vol avec effraction en tentative de vol simple, le juge a condamné M. Cissé a six mois avec sursis.

La dame Seynabou Mbodj a eu la surprise de sa vie en tombant un jour sur un inconnu en pleine activité dans sa propre chambre à coucher. Alors qu’avant de sortir, elle avait pris le soin de fermer à clé la pièce. A son retour, la voilà devant un homme qui n’était pas son mari, à côté d’un placard ouvert. D’ailleurs, avant de voir cette scène, elle était intriguée de sentir une clé tomber de l’autre côté de la porte lorsqu’elle mit la sienne dans la serrure pour ouvrir. Après s’être ressaisie du choc occasionné par la surprise, la dame referma aussitôt la chambre, réussissant ainsi à séquestrer le quidam. Elle sonna l’alerte dans toute la maisonnée et c’est ainsi que l’individu, qui s’appelle en fait Alassane Cissé, a été conduit à la police.

Tout indiquait que l’individu était venu commettre un vol, il avait laissé sur les lieux deux jeux de clés et une autre clé à bougie ayant certainement servi à ouvrir la porte et l’armoire. Les bijoux de la dame, qui étaient rangés dans l’armoire, avaient été abandonnés par Alassane derrière la télé. Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour le délit de vol avec effraction, Alassane Cissé a nié les faits, essayant d’accréditer une autre version. Ce jour, dit-il, après avoir garé sa voiture, il était allé à la recherche d’un proche du nom de Ibou Diouf. Ayant eu du mal à localiser le domicile de ce dernier, il se mit à demander lorsqu’on lui apprit qu’il y avait un individu répondant au même nom au premier étage de la maison où les faits ont eu lieu.

Sur place, dit-il, il ne trouva âme qui vive. Mais pourquoi donc n’avait-il pas rebroussé chemin ? Au lieu de cela, dit-il, il se serait mis à chercher une natte pour prier. Et c’est sur ces entrefaites que Seynabou Mbodj l’aurait surpris, ajoute-t-il, le prenant pour un voleur. « Comment, demande le procureur, peut-on entrer dans une maison dont on ne connaît les propriétaires ni d’Adam ni d’Eve, prendre ses aises, et chercher une natte pour prier ? ». De l’avis du représentant du parquet, Alassane Cissé n’est rien d’autre qu’un individu venu pour d’autres intentions, en témoigne l’arsenal de clés dont il était détenteur au moment des faits. D’ailleurs, rappelle le ministère public, le passé pénal du prévenu ne plaide pas en sa faveur, puisqu’il a été arrêté à deux reprises pour des faits similaires. Aucun objet n’ayant été emporté, le procureur a demandé la disqualification du délit de vol avec effraction en tentative de vol avec effraction. Il a requis une peine de six mois ferme de prison pour Alassane Cissé.

Mais, l’avocat de la défense a embouché une autre trompette pour espérer sauver la tête de son client. Selon Me Guèye, Seynabou Mbodj, en trouvant quelqu’un dans sa maison, a paniqué en criant au voleur et en conduisant Alassane Cissé à la police. De l’avis de l’avocat, en l’absence de preuves, la dame a déposé un jeu de clés auprès des policiers pour enfoncer le prévenu. Estimant que son client est innocent, l’avocat a sollicité sa relaxe pure et simple. Le tribunal a disqualifié les faits en tentative de vol simple et a condamné Alassane Cissé à six mois de prison assortis du sursis.

Source: Le Soleil

Article Lu 1600 fois

Vendredi 26 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State