Référence multimedia du sénégal
.
Google

TENTATIVE DE LIQUIDATION DE MACKY SALL: Le complot avorté de la villa de Saly

Article Lu 11598 fois

Il doit avoir la baraka, le président de l'Assemblée nationale du Sénégal. Voilà plus de deux mois que ses « frères » du Parti démocratique sénégalais (Pds) ont sonné la charge contre lui, décrétant du coup sa mort politique. La grosse artillerie a été mise en œuvre, mais jusqu'à maintenant, le gars affiche une sérénité déroutante. Et comme si le sort s'en mêlait pour narguer ses adversaires, l'ultime manœuvre sur laquelle ceux-ci comptaient, est en train de prendre eau de toutes parts. C'est l'affaire de cette fameuse villa à Saly, que les adversaires de Macky Sall étaient déterminés à exploiter pour en finir une bonne fois avec le coriace président de l'Assemblée nationale.



TENTATIVE DE LIQUIDATION DE MACKY SALL: Le complot avorté de la villa de Saly
Lorsqu'on a commencé à agiter l'affaire de la villa construite à Saly par le président de l'Assemblée nationale, tout le monde a pensé à une affaire d'enrichissement illicite dans laquelle le pouvoir voudrait faire sombrer Macky Sall. Effectivement, c'est bien sur ce terrain que les adversaires de M. Sall comptaient l'attaquer, mais selon une manœuvre particulièrement vicieuse. Le coût de la maison étant largement à portée des revenus du propriétaire, il ne s'agissait pas de se limiter simplement à constater l'existence de la propriété, et de s'interroger sur l'origine des fonds l'ayant financée, comme c'est souvent le cas en matière d'enrichissement illicite. Il fallait inventer une origine illicite des financements, en accusant l'ancien Premier ministre de corruption dans un contentieux douanier. La thèse qui était en élaboration devait prétendre que la fameuse villa a acheté la bienveillance de Macky Sall à l'égard de l'homme d'affaires Jean François Touly, à qui les soldats de l'économie réclament la faramineuse somme de 12,8 milliards de Francs. Le prétexte qui devait permettre de mouiller Macky Sall, c'est le fait que sa maison a été construite par un entrepreneur français basé sur la Petite-côte , du nom de Jean Pierre Granatelli, lequel est connu pour être un proche de Touly. De là à prétendre que c'est Touly qui a fait construire puis offert la villa à l'actuel ennemi public numéro 1 des libéraux, il n'y a qu'un pas que les détracteurs de Macky Sall n'hésitaient pas à franchir. Selon le procédé classique, on a commencé par organiser des fuites en direction de la presse, pour préparer l'opinion au coup de sabre qui devait s'abattre sur le président de l'Assemblée. Mais la mécanique, sans doute mal rôdée, a grippé. Le dossier monté, présente trop de failles pour pouvoir prospérer. Premièrement, parce que les intrigants ont eu à constater que le contentieux entre Touly et la douane remonte à 2001, à une époque où il n'est même pas certain que Macky Sall, était déjà ministre, lui qui n'était pas membre du premier gouvernement de Wade. En tous les cas, au moment des faits, il n'était pas encore Premier ministre, et n'avait aucune compétence sur les affaires douanières. En plus, il est établi que ce dossier Touly n'a jamais dépassé le ministère des Finances où le concerné a d'ailleurs introduit il y a quelques mois (le 26 mars précisément), une demande de grâce à laquelle Abdoulaye Diop ne semble pas disposé à accorder une suite favorable, si l'on en croit certaines sources. Les différents Premiers ministres qui se sont succédé au poste depuis 2001 n'ayant jamais été saisis de ce dossier, comment asseoir la thèse selon laquelle l'un d'eux a bénéficié de libéralités de la part du délinquant financier, pour anéantir les poursuites ? Mais surtout, selon des sources sûres, Macky Sall dispose des reçus et factures relatifs à tous les versements qu'il a eu à effectuer sur une durée de plus d'une année, pour la réalisation de son ouvrage, une preuve que c'est lui-même qui a mis la main à la poche. Mieux, il apparaît clairement, à la suite d'investigations, que Macky Sall et Jean Pierre Granatelli ne se connaissaient aucunement, avant qu'ils ne soient recommandés l'un à l'autre par des responsables de la Sapco où Macky Sall a obtenu un bail sur le terrain où il voulait construire. Trop d'éléments discréditant l'accusation qu'on était en train de construire. A cela s'ajoute le fait que vraisemblablement, les adversaires du président de l'Assemblée nationale ne peuvent pas compter sur la « coopération » des deux Français, l'entrepreneur ayant affirmé à nos confrères de l'hebdomadaire La Voix , qui ont écrit sur le sujet dans leur édition de cette semaine, qu'il a été payé par l'ancien Premier ministre. Ainsi, l'offensive sur cette affaire de villa semble avoir échoué avant même d'être lancée. Mais on peut faire confiance à la fertilité d'esprit des libéraux lorsqu'il s'agit de comploter contre un des leurs. Et Macky Sall gagnerait à ne s'endormir que d'un seul œil, dans l'attente d'une nouvelle attaque…

Source: L'office

Article Lu 11598 fois

Mercredi 5 Décembre 2007





1.Posté par tala le 05/12/2007 15:22
macky n'a pas qu'une villa à saly mais deux car la premiere qu'il a acheté juste apres qu'il soit nommé ministre dans le gouvernement de idrissa seck est située aux résidences " plein sud " qu'il a acquis à environ 48 millions de francs cfa auprés des promoteurs aziz samb et ablaye dieng. ce meme dieng etait chargé de la construction de la villa de macky à fatick et c'est lorsqu il a été nommé 1er ministre qu'il a acquis la 2émé residence de saly. le probleme qu'on doit se pausé et qui ne concerne pas seulement macky mais toutes ces personnalités de l'alternance , c'est est ce qu'avec les salaire qu'il ont et que tout le monde connait , il ont les moyens de s'offrir tout cela? ils achetes des villas en europe, aux usa à coup de centaines de milliers d'euros ou des immeubles à dakar alors que ce qu'ils gagnent ne le leur permet pas. that is the question.

2.Posté par avec macky le 05/12/2007 15:29
laisser macky vous ne pouvez rien sur lui

3.Posté par Bouba le 05/12/2007 15:40
Si il y avait un politicien en qui j'ai vraiment, totalemant confiance...cela serait Maky Sall:
C'est quelqu'un qui m' inspire confiance!

Bouba

4.Posté par NENE_TOUTI le 05/12/2007 16:35
Macky degnou kaa nguemb de dou kou diok dal si moom. Voyant ce qui s'est passé avec Idy, il a pris toutes ses précautions.

5.Posté par gawlo le 05/12/2007 16:40
le coup que macky est entrain de jouer au senegalais c un proverbre wolof"PATE KHARNA GUATTOU WAKHEKATE"

6.Posté par girlaajo le 05/12/2007 18:00
senegal bougouniou ndanaan te macky sall dnanaan la mom la woolou tey mom la woolou ellek inchallah dara douko jot bou sobe yallah

7.Posté par verite le 05/12/2007 20:13
Macky , je vais te dire une chose tant que tu resteras fidele a tes choix que tu as fait apres le deces de ta mere abdoulaye wade ne pourra rien contre toi...
Crois moi ...c chose certaines

8.Posté par calki le 05/12/2007 21:25
Jappal mu deger lu dul yalla neen la.Ku toonul du ragal .Yaay daan.

9.Posté par salle ba le 06/12/2007 10:32
Nous devons cesser de polémiquer sur la politique et songer à sauver le pays qui sombre dans une pauvreté exrême. Les politiciens sont tous les Mêmes : Menteurs,Fourbes,de mauvaises foi ,VOLEURS tous saufs TALLA ,Ahmadou bamba DIEYE ,MOUSSA TINE ;les jeunes opposants quoi.
LE pays se meurt dans la misère et la pauvreté car le Sénégal ce n'est pas seulement DAKAR qui ne repésente pas 10% du territoire national même si le 1/3 de la population y vit. DE gràce que ceux qui dirige le pays fassent comme les Maliens ou les Boukinabés ou encore les Ghanaéns :pousser le pays vers le développement et cesser de parler politique tout le temps.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State