Référence multimedia du sénégal
.
Google

TÉMOIGNAGE /Jean Christoph Ruffin: Un ambassadeur sans frontières

Article Lu 1708 fois


Si je me réfère succesivement aux propos tenus par l'ambassadeur Jean Christophe Ruffin, à sa sortie d'audience avec le président de la République, Abdoulaye Wade, à l'entretien avec le président de « Le Matin » Baba Tandian, et enfin à la lecture attentive du dernier ouvrage de l'Ambassadeur, au titre évocateur : "Un léopard sur le garrot", ces différentes circonstances auront suffi pour me conforter dans l'idée que Christophe Ruffin est un Ambassadeur atypique et de très grand coeur. En effet, si sa mission principale est d'oeuvrer à la consolidation du rayonnement de la France au Sénégal, on découvre qu'il continuera à se faire le devoir d'incarner les idéaux de générosité et de solidarité que les humanitaires s'emploient à défendre à travers le monde.
Aussitôt après sa prise de service, c'est la pouponnière des orphelins de la Médina qui eut le privilège de son attention affectueuse et palpable. Il est vrai que, médecin de formation, "la vue d'un enfant malade lui est insupportable". Mais de mémoire d'habitant du quartier de la Médina, jamais un Ambassadeur n'a accompli un geste aussi rare et sans doute unique, quand on sait chez nous, de quel poids est chargé le mot "orphelin". A la lecture de son ouvrage riche d'enseignements sur plusieurs pathologies qui nous étaient familières, mais dont il livre des secrets hilarants avec un humour bien propre à l'esprit français, on découvre que cet ouvrage est aussi un véritable trésor de connaissances sur les hommes et les choses de notre planète. Outre qu'on y apprend, qu'au delà de nos identités multiples, du Rwanda en Bosnie, de l'Éthiopie à Gaza, que le genre humain demeure le même avec les mêmes inclinations liées aux désirs, aux intérêts, aux caprices, aux qualités et aux défauts.
On remarque qu'il y décrit et raconte les différents événements survenus dans le monde, avec une telle objectivité et une telle perspicacité que le lecteur croirait y être intimement mêlé. S'il fallait énumérer toutes les facettes de la vie palpitante de Jean Christophe Ruffin, il faudrait plusieurs jours, voire plusieurs mois; mais ce qui est simplement fascinant chez lui, c'est sa vaste culture, son étonnante capacité à s'adapter à toutes les actualités dont il a le don d'interroger les énigmes de manière lucide, posée et réfléchie, alors que pour les mêmes événements, on a eu à nous servir des commentaires paniqués, tendancieux, parfois sous-évalués, parfois exagérés, créant inutilement un surcroît de tension et d'angoisse.
C'est donc, tout à l'honneur du Sénégal de se voir désigner un ambassadeur d'une telle renommée, mais d'une modestie qui vous rend parfois pantois; sinon comment comprendre qu'un Ambassadeur qui n'est rien d'autre qu'un chef d'État sur un lopin de territoire à l'étranger, s'étonne qu'on s'adresse à lui en l'appelant "Excellence", alors qu'au contraire, de par le monde, moult personnes se seraient affligées qu'on les privât de ce titre honorifique que l'on donne souvent à des personnalités exerçant des fonctions hautement représentatives?

Source: Le Matin

Article Lu 1708 fois

Lundi 28 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State