Référence multimedia du sénégal
.
Google

TCHAD/SOUDAN : Le président Wade convoque le groupe de contact à Libreville

Article Lu 1577 fois


TCHAD/SOUDAN : Le président Wade convoque le groupe de contact à Libreville
Sur convocation du président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, la première réunion du groupe de contact chargé de superviser l’accord de paix de Dakar entre le Tchad et le Soudan, signé en marge du sommet de l’Organisation de la conférence islamique (13 et 14 mars derniers), se tiendra le 11 avril prochain à Libreville au Gabon. Cette instance, composée de la Libye, du Congo, du Sénégal, du Gabon, de l’Erythrée, ainsi que du Tchad et du Soudan, va se réunir au niveau ministériel pour faciliter l’installation des observateurs et patrouilles mixtes qui doivent veiller sur les frontières.

Il s’agira, au cours de cette rencontre à laquelle pourraient prendre part des représentants des Etats-unis, de la France, de l’Onu, de l’Union européenne (Ue) et de l’Union africaine (Ua), de renforcer la paix entre le Tchad et le Soudan. Déjà, l’espoir a commencé à renaître, si l’on en juge par les importants flux de réfugiés tchadiens regagnant leur pays.

En effet, depuis l’accord de Dakar, conclu à l’issue d’une implication personnelle et poussée du chef de l’Etat sénégalais, Me Abdoulaye Wade, plus de 700.000 Tchadiens ont rejoint leurs villages qu’ils avaient désertés.

Rappelons que l’accord de Dakar prévoit que le Tchad et le Soudan cessent d’aider les groupes armés et empêchent l’utilisation de leurs territoires respectifs pour la déstabilisation de l’un ou l’autre de leurs Etats.

Depuis la signature à Dakar de l’accord entre les présidents Idriss Deby Itno et Omar el-Béchir, la tendance est à la construction d’une paix définitive entre les deux pays.

Donc, c’est pour consolider cette paix qui se dessine que le président Abdoulaye Wade a convoqué cette première réunion ministérielle du groupe de contact qui va étudier les meilleurs voies et moyens d’installer les observateurs et brigades mixtes devant veiller sur les frontières.

A charge, pour eux, de protéger les populations dans les camps pourvus en vivres et que visitent certains « ennemis » de paix qui viennent sporadiquement y voler de la nourriture, recruter des enfants-soldats, enlever des femmes et des filles pour les violer.

EN BREF * NIGER - Offensive de l’armée contre les rebelles touareg

L’armée nigérienne a annoncé avoir mené une offensive d’envergure contre les bases des rebelles touareg au cœur du vaste désert du nord du Niger, durant dix jours au cours desquels cinq soldats et dix rebelles ont été tués.

Le lieutenant-colonel Goukoye Abdoulkarim, porte-parole de l’armée, a indiqué à la radio publique que cinq soldats gouvernementaux et dix rebelles avaient été tués lors de ces opérations du 19 au 29 mars. Six autres soldats ont été blessés, dont trois par l’explosion d’une mine antichar posée par les rebelles du Mouvement des Nigériens pour la justice (Mnj), a ajouté le militaire. Un combattant touareg a également été capturé. L’armée a annoncé avoir détruit deux voitures 4X4 et sept motos et saisi des documents, de la drogue, un téléphone satellitaire et des uniformes.

Selon des observateurs à Niamey, il s’agirait de la première grande opération menée contre les rebelles retranchés depuis près de deux ans dans les montagnes de l’Aïr. L’interdiction faite aux journalistes de se rendre dans le Nord du pays depuis août 2007 rend très difficile une vérification des faits sur le terrain.

BOTSWANA - Le nouveau président prête serment

Le nouveau président du Botswana, Ian Khama, a promis de suivre la ligne de son prédécesseur, hier lors de sa prestation de serment à la tête d’un des pays les plus prospères d’Afrique. "Le changement de dirigeant n’implique pas de changement radical dans la manière dont nous avons fixé nos objectifs au sein du parti au pouvoir et du gouvernement", a-t-il déclaré à Gaborone. "Vous allez peut-être noter un changement de style ou une attention particulière à certains problèmes. Cela ne doit pas causer d’inquiétude ou d’incertitude", a-t-il ajouté. Ancien adjoint du chef de la Défense, Ian Khama, 55 ans, est le fils du premier président du pays après l’indépendance et occupait ces dernières années le poste de vice-président. Ian Khama succède à Festus Mogae, qui a présidé pendant 10 ans ce pays quasi-désertique d’Afrique australe mais premier producteur de diamants. Le chef de l’Etat sortant était présent à la cérémonie, mais n’a pas pris la parole.

France - Présence militaire renforcée en Afghanistan

La France devrait envoyer "quelques centaines de soldats" supplémentaires en Afghanistan, a confirmé hier le Premier ministre François Fillon lors d’un débat parlementaire au cours duquel l’opposition socialiste a vivement critiqué "un alignement" stratégique sur les Etats-unis.

L’effectif militaire français en Afghanistan est actuellement d’"un peu plus de 2.300 hommes", a indiqué aux députés François Fillon.

Selon la Constitution française, le chef de l’Etat n’a pas à avoir l’accord du Parlement pour engager des troupes à l’étranger. Mais pour l’opposition de Gauche, cette décision risque de précipiter la France dans une guerre menacée d’enlisement et ne fait qu’illustrer "l’atlantisme" qu’elle reproche au président français.

Le patron des députés socialistes, Jean-Marc Ayrault, a dénoncé à la tribune de l’Assemblée une décision qui, selon lui, a "peu à voir avec l’Afghanistan et beaucoup avec l’obsession atlantiste du président Sarkozy".

"Du discours devant le Congrès américain au discours de Westminster, de l’engagement renforcé en Afghanistan à la négociation pour revenir dans le commandement intégré de l’Otan, est en train de s’opérer un alignement stratégique global", a ajouté M. Ayrault...

Un sondage publié hier par le quotidien « Libération » indiquait que 68% des Français "désapprouvent" la décision du chef de l’Etat de renforcer la présence militaire française en Afghanistan, contre 15% qui l’approuvent.

Source: Le Soleil

Article Lu 1577 fois

Mercredi 2 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State