Référence multimedia du sénégal
.
Google

TCHAD : Encore des combats dans N’Djamena livrée aux pillages

Article Lu 1515 fois


Un calme précaire régnait hier en fin d’après-midi à N’Djamena après une accalmie des combats entre l’armée et les rebelles au cœur de la capitale tchadienne livrée à des incendies et des pillages, tandis que l’armée française procédait à l’évacuation des étrangers.

N’Djamena - Les affrontements qui ont débuté samedi, impliquant des hélicoptères de combat et de l’artillerie lourde, ont fait plusieurs centaines de blessés parmi les civils, selon l’Ong Médecins sans frontières (Msf). De nombreux cadavres ont aussi été signalés par des témoins dans les rues de N’Djamena, qui compte plus de 700.000 habitants, sur les 8 millions du pays. Les rebelles, après avoir été jusqu’aux abords de la présidence samedi, s’étaient retirés dans la soirée dans le Nord de la capitale. Ils ont reproduit le même scénario hier, menant des incursions ponctuelles contre l’armée retranchée dans le centre-ville autour du palais présidentiel, avant de se replier.

"On empêche les enfants de sortir, tout le monde redoute les balles perdues (...), j’ai vu passer devant chez moi des voleurs avec des sacs, des chaises sur la tête", a indiqué un médecin tchadien vivant dans le centre de la capitale.

Le grand marché de N’Djamena et la radio nationale ont été détruits hier par des incendies et des pillages, selon d’autres témoins. "Le marché public a été en partie incendié dans la matinée à la suite d’un tir d’obus d’un hélicoptère (de l’armée) visant des rebelles", a affirmé un témoin.

"Ce début d’incendie a créé un début de panique, puis la foule est revenue pour piller tout le marché, le spectacle est désolant".

Le bâtiment de la radio, gardé jusqu’en milieu de matinée par un char de l’armée qui s’est ensuite retiré faute de munitions, a été pillé par la foule, selon un autre témoin.

Arrivé au pouvoir par les armes en 1990, le président Idriss Deby Itno a réussi à plusieurs reprises à renverser des situations militaires difficiles. "On a fait une première offensive ce matin pour tester leur capacité de résistance", a indiqué le porte-parole des rebelles Abderaman Khoulamallah.

La rébellion a aussi attaqué hier la Préfecture d’Adré, à la frontière du Soudan (est) avec, selon le Préfet tchadien de région, un soutien aérien de l’armée soudanaise, une accusation démentie par Khartoum.

Depuis samedi soir, quelque 580 étrangers ont été évacués vers Libreville par des vols militaires français. Un Airbus A-310 avec 202 personnes à bord a quitté Libreville dimanche pour la France. Hier, des Mirage F1 français basés à N’Djamena ont été "mis à l’abri" dans des pays voisins, selon des sources militaires. "Nous ne sommes pas allés prendre l’aéroport pour ne pas gêner l’évacuation des ressortissants étrangers, et maintenant l’armée française laisse décoller les hélicoptères (tchadiens) qui viennent nous attaquer", a regretté Abderaman Khoulamallah.

Les rebelles ont accusé la France de "jouer la montre" pour permettre au président Deby de se réorganiser et ont menacé d’attaquer l’aéroport.

"La décision a été prise, nous allons prendre l’aéroport dans les 24 heures", a déclaré un porte-parole de l’Union des forces pour la démocratie et le développement à Paris.

La reprise des combats dimanche semblait sonner le glas d’un cessez-le-feu que le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, médiateur désigné par l’Union africaine, avait affirmé samedi avoir négocié avec l’un des trois chefs rebelles.

Les rebelles se sont alliés mi-décembre sous la pression du Soudan, selon des experts.

Khartoum souhaite notamment, selon ces experts, perturber le lancement de la Force européenne au Tchad et en Centrafrique (Eufor) destinée à protéger les réfugiés du Darfour. Le Soudan a nié hier toute implication.

"Ce qui se passe au Tchad est une affaire interne et nous n’avons rien à y voir. Nous souhaitons que la situation se calme dans ce pays", a déclaré le ministre d’Etat soudanais aux Affaires étrangères, Sammani al-Wassila.

Le ministre français de la Défense Hervé Morin a indiqué hier que le déploiement de l’Eufor était "suspendu jusqu’à mercredi".

Le chef des rebelles du Rassemblement pour le changement (Rfc), Timane Erdimi, cité dans la presse française, a affirmé que son mouvement ne voyait "plus aucun inconvénient" à la présence de l’Eufor, si elle n’avait pour mission que de "sécuriser" déplacés et réfugiés.

EN BREF * REGION DES GRANDS LACS - Un séisme fait 40 morts

Quarante personnes ont été tuées hier, dont 34 au Rwanda, dans un séisme d’une magnitude de 6 sur l’échelle de Richter qui a surpris des milliers de fidèles pendant la messe matinale, faisant plus de 350 blessés au Rwanda et en République démocratique du Congo voisine. "Selon les chiffres dont je dispose pour le moment, 34 personnes sont mortes", a déclaré le ministre rwandais de l’Administration locale, Protais Musoni. Au Rwanda comme en Rdc, les murs de certaines églises se sont effondrés, piégeant des dizaines de fidèles venus assister au deuxième service de la matinée... En Rdc, les autorités locales ont déploré au total six morts dans la province du Sud-Kivu (est), dont un enfant mort étouffé dans une bousculade et près de 190 blessés...

L’épicentre du séisme est situé à 20 km au Nord de Bukavu. Il s’agit d’un des "plus importants tremblements de terre jamais enregistré dans la région des Kivu", selon l’Observatoire volcanologique de Goma (Ovg), situé au Nord-Kivu... Le sinistre a été ressenti jusqu’à Bujumbura, à environ 120 km au sud de l’épicentre, selon des témoins dans la capitale burundaise.

SERBIE - Le second tour d’une présidentielle cruciale

Les Serbes votaient en nombre hier au second tour d’une présidentielle déterminante pour leur avenir qui oppose un pro-occidental à un eurosceptique pro-russe à la veille de l’indépendance de la province du Kosovo. Quelque 6,7 millions d’électeurs doivent choisir entre le président sortant Boris Tadic, favorable au rapprochement avec l’Union européenne (Ue) et l’eurosceptique pro-russe Tomislav Nikolic ce qui donne à cette élection la dimension d’un référendum pour ou contre l’Europe des 27... Le vote intervient alors que les lea-ders albanais du Kosovo ont annoncé qu’ils proclameraient rapidement l’indépendance de la province administrée par l’Onu depuis la fin du conflit de 1998-1999 entre les forces serbes et les séparatistes albanais...

Au premier tour, M. Nikolic du Parti radical serbe (Srs, ultra nationaliste) est arrivé en tête avec 39,99% de voix contre 35,39% à M. Tadic du Parti démocrate (Ds). Comme son adversaire, le président sortant est opposé à l’indépendance du Kosovo mais, contrairement à lui, il est persuadé que la Serbie n’a d’autre voie que l’intégration européenne et qu’une victoire de son adversaire risque de replonger la Serbie dans l’isolement qu’elle a connu sous Milosevic.

ETATS-UNIS - Primaires : Hillary et Obama au coude-à-coude

Hillary Clinton et Barack Obama sont au coude-à-coude dans leur course à l’investiture du parti Démocrate, tandis que John McCain mène dans le camp Républicain, selon un sondage.

Selon ce sondage réalisé par le « Washington Post » et ABC News, Mme Clinton, sénatrice de New York, obtient 47% des intentions de vote contre 43% pour M. Obama, sénateur de l’Illinois.

L’enquête, réalisée du 30 janvier au 1er février auprès de 1.249 adultes, dispose d’une marge d’erreur de plus ou moins 4 points. Sur le podium de l’Université de Californie, Mme Clinton a reçu le soutien du basketteur de légende Magic Johnson, de l’actrice Sally Field et du héros de la série télévisée "A la Maison-Blanche", Bradley Whitford. Selon le « Post », ni Mme Clinton ni M. Obama ne semblent vraiment bénéficier du retrait d’un autre candidat Démocrate, John Edwards. Chez les Républicains, où quatre candidats restent en lice, John McCain mène nettement avec 48% des intentions de vote contre 24% pour l’ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney...


AFP

Article Lu 1515 fois

Lundi 4 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:31 Yaya Jameh: Regardez comment il menaçait les socés

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State