Référence multimedia du sénégal
.
Google

TANIERE: Sortie maladroite dans la presse : Quand Diouf sème les graines de la division

Article Lu 1796 fois

La dernière sortie de El Hadji Diouf dans la presse où il tance les jeunes pousses de l’Equipe nationale, les accusant de faire la grosse tête, est la meilleure manière de déterrer au sein de la Tanière, la hache de la division et des clans que Kasperczak avait dénoncée à la fin de la Can ghanéenne. Le sélectionneur national, Lamine Ndiaye, est interpellé pour «recadrer» l’ancien capitaine des Lions. par Hyacinthe DIANDY



TANIERE: Sortie maladroite dans la presse : Quand Diouf sème les graines de la division
Il n’est plus capitaine de l’Equipe nationale. Mais El Hadji Diouf semble ignorer que sa voix a toujours un poids, une force qui peut laisser des traces, qui peut diviser une Tanière. En tout cas, les propos qu’il a tenus dans le quotidien L’Observateur, du vendredi 1er août 2008, continuent de résonner haut et fort dans la Tanière. Le nouveau «chat noir» de Sunderland n’a pas mis de gants pour tancer la jeune génération qui vient de découvrir l’Equipe nationale. «Les jeunes doivent continuer leur apprentissage. Ils doivent continuer à faire leurs preuves et éviter de faire la grosse tête. Ils doivent se taire. Il faut dire aux jeunes la vérité. N’est pas patron qui veut», a dégainé El Hadji Diouf, tout en martelant : «On parle de relève. Mais pour l’instant, il n’y en a pas. Aujourd’hui, sans Diouf, Tony, Diomansy et Henri, qui peut prendre à son compte le jeu de l’Equipe nationale ? Je veux bien qu’un jeune prenne ma place, mais à condition qu’il fasse mieux et plus que ce que je fais. Il ne s’agit pas d’arriver en Equipe nationale et de se prendre pour une star. Ils doivent se battre pour gagner une place», a souligné Diouf, qui, en dehors de toute modestie, est allé même jusqu’à déclarer : «J’étais le meilleur, je suis le meilleur et je serai le meilleur.»

«LAMINE DOIT RECADRER DIOUF»
Cette sortie maladroite, qui, apparemment, a l’allure d’un règlement de comptes dans une Tanière pourtant créditée d’une bonne quiétude, et d’une bonne ambiance, suite à la démarche novatrice du nouveau coach, a indisposé quelques membres du Comité de normalisation. «Vraiment, nous n’avons pas compris la sortie de El Hadji (Diouf). Cette intervention est inopportune et malheureuse. Car elle intervient au moment où Lamine Ndiaye est dans une dynamique de ramener la sérénité au sein de la Tanière, après une Can ghanéenne assez mouvementée.» Et sous cet angle, poursuit notre interlocuteur, «Lamine a bien commencé. Il a tenu un discours clair aux gosses. Et pour l’instant, en dépit de quelques dérapages minimes, tout se passe bien.»
En tout cas, cette déclaration de l’enfant terrible du football sénégalais a le mérite au moins de clarifier une chose : le conflit de génération existe bel et bien dans la Tanière. En clair, les histoires de clans, dénoncées au lendemain de la Can ghanéenne par l’ancien sélectionneur, Henryk Kasperczak, sont toujours d’actualité. Et il est sûr que ce n’est pas cette sortie de El Hadji Diouf qui va faire baisser la tension. Bien au contraire.
D’où des mesures à prendre pour rappeler à l’ordre «un El Hadji Diouf très mal placé pour donner des leçons», souligne notre interlocuteur, qui ajoute sous forme de recommandation : «Lamine doit recadrer Diouf. Il doit le rappeler à l’ordre. On n’a pas entendu dans le groupe un jeune attaquer un ancien, un cadre de l’équipe. Donc, le contraire ne doit pas se faire. Continuer d’agir de la sorte, c’est transformer en eau de boudin tout le travail fait jusque-là par Lamine. Les plaies, au sortir de la Can, ont été si béantes qu’il ne faut pas en rajouter.»
Le regroupement de Marseille (?), en vue du match amical du 20 août contre la Libye, à Tripoli, serait tout indiqué pour jouer balle à terre avec le «chat noir» de Sunderland, qui, en tant qu’ancien capitaine, devrait mieux doser ses «griffes», en jouant plutôt un rôle de fédérateur.

Source Lequotidien

Article Lu 1796 fois

Samedi 9 Août 2008





1.Posté par Abdoulaye Diene le 09/08/2008 18:56
Si l'auteur de l'article n'a pas le courage de signer son nom, vous ne devez pas le publier. je pense que c'est lui le diviseur non Diouf, ces soi disants journalistes sont les responsables de tous les maux du sport senegalais en general. soyons plus responsable et laissons les gens travailler plutot que de critiquer.

2.Posté par ko le 09/08/2008 19:07
diouf ne doit plus etre convoqué en equipe nationale, il est fuistré de n'avoir aucune proposition d'un grand club digne de ce nom, alors qu'il la ferme c touttttttttt

3.Posté par lia le 10/08/2008 09:58
c 1 ignorant 1 fils de pauvre diouf tes toi fils de babolo

4.Posté par lia le 10/08/2008 09:59
tu vaux plus rien su le yeux des senegalais

5.Posté par chimer le 10/08/2008 17:26
povre journaliste trouver ns 2 articles ki ns font avancés é no 2 polimik, vs ne féte ke metr d blém ki sépare les gents.
c vréma désolan,laiss DIOUFY é travayé car ya pleind dotr articl au sngl
lé polémik ne fon pa avancéééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé
nul
on en a marrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

6.Posté par MOM le 10/08/2008 18:54
Diouf est le seule joueur sénégalais qui nous fait connaitre dans le monde malgrés son comportement mais il restera toujors le meilleures donc laissez en pax il n'a meme pas votre temps il se concentre sur son championnat il faudra il comprendre car chaque personne à des defauts mais sur le terrain il fait le maximum pour le sénégal

si je vous touche pardonnez c'etait dans le cadre de montrer que Diouf est un bon joueur

7.Posté par donediar le 11/08/2008 10:09

Faut bien lire avant de ruer sur les brancards. L'auteur de l'article s'appelle Yacinthe DIANDY. c'est bien écrit noir sur blanc. Changes de lunettes si tu es myope



8.Posté par mba le 13/08/2008 20:27
mon vieux

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State