Référence multimedia du sénégal
.
Google

TAMBACOUNDA – REPORT DES LOCALES: Le Psd/Jant Bi pour le remboursement des frais engagés

Article Lu 1408 fois

Le patron régional du PSD/JANT BI à Tambacounda n’y est pas allé par plusieurs chemins pour exiger des pouvoirs publics le remboursement des frais engagés par les formations politiques dans le cadre des préparatifs des élections locales. Comme lui, « pas mal d’observateurs de la scène politique estiment qu’il est trop facile de programmer et de déprogrammer des élections selon ses intérêts du moment ».



Le report des élections locales fait encore couler beaucoup d’eau sous les ponts ici dans la région orientale où l’opposition s’était livrée à un incroyable travail d’occupation du terrain politique. Le secrétaire général régional du PSD/JANT BI n’a pas lui hésité à marteler que « les libéraux et leurs alliés ne prennent jamais au sérieux les autres formations politiques qui ne roulent pas comme eux sur des liasses de billets de banque au point de programmer et de déprogrammer comme ils veulent les consultation électorales ».

Assane Ndiaye d’ajouter que « le préjudice subi est énorme pour qui connaît l’étendue de la région de Tambacounda et son éternel problème d’enclavement ». Le chargé des PME et PMI au sein du bureau national du PSD/JANT BI de revenir à la charge pour se désoler du comportement de certains députés dont il n’est pas loin de penser « qu’ une moelle épinière leur suffirait, tellement qu’ils ont des problèmes pour faire la part des choses entre les intérêts des populations et ceux de la caste privilégiée au pouvoir ».

Assane Ndiaye a sillonné tous les coins et recoins de la région pour la constitution des dossiers de candidature de ses candidats conseillers, lui-même étant intéressé par le fauteuil de maire de Tambacounda, et il l’a depuis fort longtemps déclaré. « Combien tout cela a coûté ? Les députés et sénateurs ont-ils évalué cela ? » s’est interrogé celui qui se dit être le candidat de la jeunesse, avant d’exiger de l’Etat un remboursement pur et simple des sommes déboursées et qui auraient pu servir à autre chose.

L’autre objet du courroux du secrétaire général régional du PSD/JANT BI est la « manière et les moyens qui lui permettront de maintenir en ordre de batailles ses troupes jusqu’en mars 2009 ».

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1408 fois

Samedi 15 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State