Référence multimedia du sénégal
.
Google

TAMBACOUNDA : A QUELQUES MOIS DES LOCALES: Le domicile du coordonnateur de Rewmi cambriolé

Article Lu 1417 fois


Au moment où les partis multipliaient les rencontres pour la mise en place des commissions. C'est le statu quo dans le camp de Rewmi, qui ne sait plus à quel plan se fier. Pire, le coordonnateur régional, Kabiné Kaba Diakité, par ailleurs premier vice président du conseil régional de Tambacounda, vient de faire les frais d'une visite d'une bande armée dans son domicile dans l'après-midi du dimanche dernier. Son ordinateur portable, contenant tout l'arsenal d'accessoires, a été emporté par les malfaiteurs.

Ce n'est pas le conseil régional de Tambacounda comme d'habitude. Cette institution qui a été la cible des malfaiteurs, connaît l'accalmie. Mais cette fois-ci, c'est le domicile du premier vice-président, l'actuel coordonnateur régional de Rewmi, Kabiné Kaba Diakité, qui a été la cible des malfaiteurs. Dans la journée du dimanche dernier, vers les coups de 16 heures, le responsable politique, ancien député socialiste, reçoit la visite des militants de Rewmi pour une longue discussion d'échanges, de dialogue dans son salon sis au quartier Dépôt de Tambacounda. Le coordonnateur de Rewmi, satisfait de la visite, décide de les raccompagner, tout continuant à aller régler quelques affaires en ville. Savait-il qu'en oubliant de fermer son salon, les malfaiteurs allaient être l'objet d'une autre visite ? On est tenté de répondre par la négative à sa place. Sans fermer le salon, et après être sorti que des malfaiteurs lui ont rendu visite en son absence, avant d'accéder à son salon, car la maison était déserte en ce moment. Sans être inquiétés, ces derniers font main basse sur l'ordinateur portable, et tout l'arsenal d'accessoires pour refermer la porte du salon, et se fondre dans la nature. De retour, tard dans la soirée, le responsable ne peut que constater les dégâts, avant d'interpeller sa famille sur ce qui venait de se passer. Le lendemain, lundi, il va s'en ouvrir aux hommes du commissaire Mame Seydou Ndour de la police de Tambacounda, suite à une plainte contre x. Les limiers mènent des investigations pour retrouver le, ou les malfaiteurs. A suivre,

Assane Diallo

Source: Le Soleil

Article Lu 1417 fois

Vendredi 22 Février 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State