Référence multimedia du sénégal
.
Google

TALLA SYLLA CONVOQUE CE MARDI: La Dic reprend du service

Article Lu 11513 fois

La Division des investigations criminelles (Dic) reprend du service ce mardi après quelques mois de répit. Les enquêteurs de la Dic ont, en effet, convoqué Talla Sylla, le président de l’Alliance Jëf-Jël, suite à ses déclarations fracassantes sur le meurtre, en 1993, du juge constitutionnel Me Babacar Sèye. Mais le jeune leader politique ne sera pas seul dans les locaux de la Dic. La politique a également convoqué Yaxam Mbaye, directeur de publication du journal Le Populaire ainsi que son collègue Thierno Tall de l’As.



TALLA SYLLA CONVOQUE CE MARDI: La Dic reprend du service
En effet, selon la chaîne de radio privée dakaroise Rfm, Talla Sylla est convoqué suite aux déclarations qu’il a faites, ce week-end, sur le meurtre en 1993 du juge constitutionnel Me Babacar Sèye. C’était dans un contexte politique tendu avec notamment l’élection présidentielle contestée par le candidat de l’opposition d’alors Me Abdoulaye Wade. Ce dernier ainsi que bon nombre de ses collaborateurs avaient été arrêtés avant d’être libérés après la tenue d’un procès fort médiatisée.

Mais l’affaire Me Sèye n’a jamais été élucidée. Pis, Clédor Sène et sa bande arrêtés et condamnés dans cette affaire, ont été graciés par Abdoulaye Wade quelques mois après son arrivée au pouvoir en 2000.

Ainsi, ce week-end, Talla Sylla qui était à l’époque avec le Pds, avait affirmé que Wade a eu à brûler des documents le compromettant dans le meurtre de Me Babacar Sèye. C’est certainement pour y voir plus clair que les enquêteurs de la Dic l’ont convoqué.

Ce qui reste surprenant est sans doute la convocation des directeurs de publication des quotidiens l’As et Le Populaire. D’autant que ces journaux ne sont pas les seuls organes de presse sénégalais à reprendre les propos de Talla Sylla. Certainement que leur audition à la Division des investigations criminelles (Dic) permettra d’y voir plus clair.



Article Lu 11513 fois

Mardi 16 Décembre 2008





1.Posté par Laye le 16/12/2008 04:29
Talla, Watawat, Attention, Bakhna rek!

2.Posté par cayor le 16/12/2008 04:53
Talla a raison , c´est bien Wade qui a tué Me Séye , il y a toutes les preuves , Wade n´a jamais la consciance traquille sur la mort de Me Seye.

3.Posté par cheikh le 16/12/2008 05:31
nit day mandou

4.Posté par BOY GUEDIAWAYE le 16/12/2008 06:36
LAYE talla attention saram ndayem lane WADE di domou xaram bou catandayame assassin

5.Posté par SEYE IBRAHIMA abidjan le 16/12/2008 10:30
Mr WADE a trompé tous les sénégalais;en 1993 on a lutté avec les forces de l'ordre de la justice jusqu'à l'hopital Dantec,hors lui était le coupable;en effaçant tout.Vraiment c'est déception qu'on a eu avec Mr Le PRESIDENT. Tout ce qu'on vous demande c'est de démissionner,en ce moment on saura que vous etes un GRAND MONSIEUR

6.Posté par bagne plotique le 16/12/2008 11:19
talla yaw mome yèkh ngawakh dal 93 ba 2009 ngakaye doguawakh 6 moy 9 rek mbourou fofek farigne dangèna yap nite ñi
rèk yène ñèpou ay kayman ngène rek

7.Posté par diop abdou le 16/12/2008 12:08
talla fen kat la li gaye wax dra doji degue

8.Posté par THIOUB le 16/12/2008 12:48
Avec wade, que des désespoirs !!!!

Wade s’est métamorphosé durant ses 8 ans de pouvoirs, il est pieds et poings lié aux boulets qui ont fait couler notre économie nationale :
- L’absence d’une politique de jeunesse
- Le pillage de nos deniers publics
- Les intimidations faites aux opposants et citoyens (étudiants, manifestants etc.…)
- Les convocations d’honnêtes citoyens à la police politicienne (DIC)
- Les arrestations arbitraires faites aux journalistes
- Les multiples et inutiles voyages du président qui coûte une fortune à la nation

Je ne connais plus un jeune qui voudrait faire sa vie au sénégal.
Chers camarades, amis et frères unissons nos efforts afin de sauver notre cher Sénégal ; boutons ce vieil incapable avec sa famille hors de l’Afrique.

LA JEUNESSE RECLAME IDY POUR UN VRAI CHANGEMENT.


9.Posté par baba le 16/12/2008 15:47
talla tey nga deee pa pi bandit la, moytoul, tee peulpe bii dagne leeeye saitane nga deee rebeus sa waye dougou nga

10.Posté par ajefjel le 16/12/2008 16:35
Plus
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com
www.alliancejefjel.com

11.Posté par tahir le 16/12/2008 17:52

Aujourd’hui le Sénégal demeure la vitrine de l’Afrique en matière de démocratie. Et ceci grâce à une presse plurielle et libre dans sa diversité. Malheureusement, une certaine presse ignore que ce métier requière un ensemble de règle morale qui régit l’exercice de cette noble profession. Ce qui existe aujourd’hui c’est de pondre des articles calomnieux et diffamatoires, pour ensuite se barricader derrière ce prétexte fallacieux, qu’est « la liberté d’expression ». J’estime que c’est malhonnête. Et ceci, il urge aujourd’hui que le SYNPICS et le CRED se penchent sérieusement sur cette question, afin de redresser la barre avant qu’il ne soit trop tard.


12.Posté par CHEIKH BAMBA DIEYE PNOF le 17/12/2008 18:06
TALLA KHANA MARTEAU YI GNOY DEF EFFET LA YAKAAR.

NON JE COMPRENDS C PARCEKIL EST ENTRAIN DETRE DEPASSER PAR LES LA MONTEE DES JEUNES KIL CHERCHE A REJAILLIR EN SE FAISANT IL MISE SUR SON EVENTUELLE CONVOCATION PAR LA DIC POUR FAIRE LA UNE DES JOURNAUX ET OCCUPER DU COUP LES DEBATS MAIS AMO CHANCE GORGUI MOLA GUEUN MOUSS ILVA PA TE SUIVRE DANS CE JEU.CHERCHE UN AUTRE MOYEN BI DOKHOUL...

13.Posté par DIAZ le 17/12/2008 18:12
TALLA SA KHAM KHAM DIEKHNA

14.Posté par JOURNALISTE DINVESTIGATION DES MOEURS PNOF le 17/12/2008 18:20
Tout ce que vous devez savoir sur Talla Sylla
La vie tumultueuse d’un bouc libidineux qui n’épargne ni les épouses de ses amis ni celles de ses marabouts.

Nous le disions. Talla Sylla n’est pas seulement cet affreux gamin insolent, provocateur,subversif ,fanfaron et vantard.Il n’est pas non plus seulement ce Raspoutine tropical, faussaire,menteur,calomniateur et indigne de confiance,celui-là qui étale sur la place publique,en travestissant la vérité,les relations saines qu’il a entretenues naguère avec d’honnêtes et dignes citoyens. Mais Talla Sylla c’est encore et surtout ce dépravé,vicieux et pernicieux énergumène qui ne recule devant aucun surmoi,aucun tabou,aucune des barrières socio-culturelles qui réglementent et civilisent la société Sénégalaise.
Talla Sylla,faut-il le rappeler,n’est pas seulement que tout cela ,mais surtout ce garçon à la libido livresque,désordonnée et débridée.Dans notre société où les valeurs morales rythment et guident les comportements humains,la religion dont nous nous réclamons urbi et orbi a toujours servi de garde-fou contre certaines dépravations.De surcroit, nos confrèries dont nous nous gargarisons à longueur de jurons et de serments constituent aussi un puissant moyen de pression contre les dérives incestueuses et les actes contre-nature.Les principes de respect de la paternité,de la fraternité,de la sororité et de la maternité ont toujours balisé nos valeurs pour empêcher les « Njaaxum » et les « mussiba » dont on se glose souvent dans les faits divers et que notre défunt Confrère « Mœurs » dénonçait avec tact et humour.Voilà la vraie société Sénégalaise vertueuse et prude. Mais Allez faire comprendre cela à un bouc libidineux comme Talla Sylla dont le « quotien des valeurs morales » s’arrête à la cheville. Ce gosse se croit tout permis dans ce domaine et ne s’interdit aucun scrupule, l’essentiel étant pour lui « d’enfoncer ça » dans un « trou », de tressaillir, de s’épancher, de s’assouvir et de s’endormir ! Voilà la vision très étriquée, très égoïste et trop libertine que Talla Sylla se fait des femmes. De nos femmes,nos sœurs,nos tantes, nos mères(par allusion à cette « respectable » femme politique sexagénaire de l’actuelle opposition qui a succombé sous les coups de boutoir de l’Etalon de Jel Jef). Pour vous dire que dans ce domaine,Talla Sylla est une espèce rare dans ce pays :il n’épargne personne,ni les épouses de ses amis, ni même celles de ses marabouts.

D’emblée,nous tenons à préciser que nous n’avons de leçon de morale ni de déontologie à recevoir de personne.Certains parmi nos pseudo-molisateurs en ont fait autant,sinon pire que Talla Sylla.Dénonciation pour dénonciation, en quoi les révélations sur Talla Sylla Sont - elles plus répréhensibles que celles qui ont fait perdre à Papa Samba Mboup son fauteuil de Ministre ?
Si l’on peut admettre,s’autoriser,se réjouir et même se délecter de voir l’ancien Ministre Chef de Cabinet dévêtu, scanné, vilipendé, humilié et avili,pourquoi Talla Sylla devrait-il être épargné alors qu’il traîne les mêmes travers et les mêmes casseroles, au su et au vu de tous ses amis,tous ses parents,ses militants,les responsables de Jel Jef et même les marabouts victimes de ses turpitudes ? Tous ces témoins sont là et disposés à parler.Puisque désormais la boîte de Pandore est ouverte, eh bien allons-y à fond la carosse pour débusquer tous les hommes politiques et tous les journalistes zoophiles,nécrophiles, sorophiles , sénilophiles … qui qu’ils puissent être, de quelque bord politique qu’ils appartiennent.Sans aucune considération superfétatoire de « Sutura » ni de « maslaa ».Terrible perspective ! Dans un petit pays où tout est rumeur et anecdotes salaces,et où les mémoires sont dotées de rétroviseurs à la fois antédiluviens et outre-tombe…
Revenons à Talla Sylla.Son épouse actuelle n’est-elle pas la fiancée attitrée de son meilleur ami qui le lui avait présentée dans sa chambre d’étudiant au 129 du Pavillon F au point même de devenir le médiateur avisé quand le couple menaçait de voler en éclats ?Le pauvre ami,que nous respectons beaucoup ,n’en est jamais revenu quand le chef de Jef Jel, à coup de gros billets de banques et de mensonges bien mûries réussit à les séparer avant de s’emparer,comme d’un trophée de guerre, de la femme dont nous nous interdisons de caractériser la transhumance sentimentale.En termes de justice, c’est ce que les avocats et les magistrats appellent « Abus de confiance doublé d’un faux et usages de faux ».

Ce coureur de jupon invétéré s’est même payé le luxe de profiter de l’hospitalité de Moustapha Niass pour tenter de détourner la sœur de l’épouse du leader de l’Afp dont le mari se trouve à l’Etranger.Une affaire vite maîtrisée et étouffée dans l’œuf.Ce qui avait d’ailleurs crée un froid dans les relations entre les deux chefs de parti et qui avait poussé à systématiser les réunions du Cpc chez le « Célibataire circonstanciel », Amath Dansokho et non plus chez Moustapha Niass. Parce que le loup Talla était dans la bergerie et rodait autour des sœurs d’autrui.Et comble de honte,c’est ce Niasse qui a payé la dot et pris en charge la totalité des dépenses du mariage de Talla Sylla avec son épouse actuelle.

Plus grave pour quelqu’un qui se dit leader politique
et espoir de ses ouailles,presque toutes les responsables de Jel Jef sont pratiquement des maîtresses de Talla.Nous détenons la liste et tous les hauts faits d’armes entre elles et leur dépravé chef au Cours des Congrès du parti et des périodes de campagnes électorales . En fait, elles ne servaient que de repos du guerrier à leur patron, après les harassantes tournées électorales. D’ailleurs Talla Sylla a emmené l’une d’elles en Italie depuis deux ans, et certains responsables du parti nous jurent la main sur le cœur que celle-là était la favorite et c’est elle qui lui sert de pied à terre à chaque fois que Talla descend au pays de Berlusconi.
Nous avons déjà évoqué ici même le scandaleux mariage, certains proches de Talla Sylla parlent de viol, avec sa nièce de 15 ans, fille de son oncle gendarme à la retraite. Un mariage que l’épouse de l’actuel Ministre d’Etat de l’Economie Maritime avait entièrement financé. Ce soir-là, après avoir satisfait sa libido défaillante, le déluré leader de Jel Jef avait aussitôt disparu, et jusqu’à ce jour où vous lisez ces lignes il n’a plus daigné rentrer dans cette maison à Thiès.
Une affaire qui a beaucoup affecté l’oncle qui n’en est pas encore revenu d’étonnement.
Beaucoup de responsables de Jel Jëf ont démissionné par dépit de ce parti à cause des agissements de leur chef. Plus grave, ils ont tous divorcé d’avec leurs épouses depuis le dernier Conseil National. Le siège de Benn Tally n’était rien qu’un lupanar pour Talla Sylla. La nuit alors que tout le monde dormait ou faisait semblant de dormir, il arrivait qu’on alpague Talla Sylla en train d’enjamber les dormeurs pour aller rejoindre certaines épouses d’autrui dormant à même des matelas, lors du Conseil National du parti. Quand le scandale éclata comme une traînée de poudre, tous ceux qui avaient laissé leurs femmes venir assister au congrès, préférèrent se séparer d’elles à jamais. Jel Jëf est le parti qui renferme le plus de femmes membres du Secretariat exécutif national divorcées de leurs maris.La fréquence de Talla Sylla dans les hôtels de Dakar en compagnie de certaines femmes responsables du parti avait fini par inquiéter les militants. Le téléphone arabe fit le reste,et les scandales arrivèrent en chaîne.Talla Sylla échappa d’ailleurs un jour au meurtre.N’eut été ses longues jambes qu’il avait prises à son cou, Talla serait aujourd’hui sous terre.

L’histoire de l’épouse d’un nigérien, vivant à Dakar et membre du personnel d’un organisme des Nations Unies,dont les virées nocturnes avec Talla Sylla ont fait le tour de Dakar,est connue de tout le monde.Le soir de « l’agression »dont Talla Sylla se dit victime au Régal,il était justement avec cette bonne dame qui a eu le réflexe de s’éclipser pour ne pas être mêlée à l’enquête policière, ce qui aurait été une suprême humiliation pour son diplomate de mari.
Plus grave, alors que Talla était député et vice-Président de l’Assemblée, il a failli (encore) perdre la vie du fait d’une haute personnalité DG de l’une des plus grandes sociétés nationales du Sénégal. L’épouse de celui-ci qui fut assistante d’un Ministre d’Etat très célèbre filait le parfait amour avec le député de Jel Jëf jusqu’à ce jour fatidique où l’irréparable faillit se produire. Talla Sylla n’est pas près d’oublier celui qui lui a sauvé la vie ce jour-là en « raisonnant » le cocu décidé à lui faire la peau.
De toutes les turpitudes de ce bouc qui « saute » tout sur son passage, le scandale qui a le plus indigné les responsables et les militants de Jel Jëf en les poussant à quitter le parti en masse, c’est l’affaire du nom de cette femme dont personne ne comprendra sûrement jamais pourquoi elle a accepté l’opprobre pour les beaux yeux de ce va nu-pieds sans foi ni loi. Nous l’appelons Madame X, pas pour elle, mais par respect pour son ex-époux qui n’est autre que le fils aîné d’un défunt Khalif général d’une grande confrérie religieuse de notre pays. Talla Sylla avait engrossé cette épouse de son marabout, la faisant répudier par le mari quand le scandale fut le tour de la lande, puis l’avait enrôlée dans son maudit parti pour ensuite en faire une concubine attirée. Mais ce qui a le plus révolté les amis de Talla Sylla quant cette honteuse affaire éclata, ce fut le flegme, mais surtout les propos irresponsables et irrévérencieux tenus par ce « fou malade », comme le surnomment les deux lurons de JALGATI Xibaar sur Walf Fm.
En effet Talla Sylla a tenu ces graves propos : « Je vais avoir un enfant qui sera un jour futur Khalif général de la confrérie X ». Et devant l’indignation d’un de ses amis choqués par cette réflexion insultante et bête qui lui répondit dans tous ses états : « Mais Talla, comment oses-tu dire ces monstruosités ? Et puis le nom de l’enfant ne sera pas X, mais Sylla comme toi, puisque le marabout a répudié la femme » ,Talla, « connaît tout » et imbu de sourates comme Idrissa Seck, répondit du tac au tac avec fierté : « quand on engrosse la femme d’autrui, c’est le mari légitime qui prend le nom de l’enfant. Je sais que je suis l’auteur de la grossesse , je sais que je suis le père illégitime de l’enfant, mais c’est l’Islam qui l’a dit ainsi.
L’enfant portera le nom du marabout tout en étant de mon sang. Je persiste donc, j’aurais un fils khalif général des X ».
C’est authentique. Et c’est du Talla Sylla tout cru. C’est la vérité. Les témoins savent que c’est la stricte vérité.

?. Le principal concerné ne niera jamais. Et malgré sa logorrhée verbale dans les médias,il évite superbement d’aborder cette affaire-là.Puisque la levée des témoins sera terrible pour lui.Malheureusement pour les dadais sénégalais,voilà l’homme qui cherche à être leur président de la République Un Président de la République déjà titulaire d’une demi dizaine de bâtards et trois mariages éphémères et opportunistes .Alors qu’il n’avait même pas encore 25 ans.Et savez-vous quoi encore ?Aucun de ses enfants ne porte le nom d’un parent ou d’un membre de sa famille. Le dernier né porte le nom du Médecin de l’hôpital Principal qui l’avait « sauvé » des marteaux.C’est édifiant sur la sociabilité de ce Samba Alaar libertaire et iconoclaste dont la « famille »est le dernier de ses soucis!



15.Posté par yamar diagne le 26/01/2009 19:49
vous avez des detracteurs mais on peut aisement comprendre;sachez ce sont des idiots. ceux la sont deranges par vos declarations fracassantes et votre audace.
merci pour votre idee historique"s'unir ou perir" fondement du front BENNOO SIGGIL SENEGAL.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State