Référence multimedia du sénégal
.
Google

Suprématie de l'euro sur le dollar : Risques de surévaluation du franc Cfa en vue

Article Lu 12406 fois

L’économiste El Hadj Ibrahima Sall annonce la chute du dollar et la montée de l’euro. Une suprématie de la monnaie européenne sur celle des Etats-Unis qui entraînera, inéluctablement, une surévaluation du franc Cfa.



Suprématie de l'euro sur le dollar : Risques de surévaluation du franc Cfa en vue
Les perspectives économiques mondiales présagent de mauvais augures. Selon El Hadj Ibrahima Sall, la forte probabilité de la chute du dollar pourrait avoir un effet d’entraînement sur les économies africaines, même si la tendance est à la reprise. ‘Nous pouvons parler des perspectives de l’économie mondiale en 2010. Les principaux problèmes seront ceux de la sortie de la crise financière internationale actuelle qui perdure. Mais, Dieu merci. Nous avons partout des signes de reprise après quatre trimestres de récession. Pour la première fois, nous rentrons dans une zone où nous avons un relèvement du niveau de la production accompagné par des signes tout aussi optimistes et favorables sur le marché financier’, a-t-il déclaré hier.
S’exprimant au cours d’un séminaire de renforcement des capacités des journalistes économiques, organisé par le Collectif des journalistes économiques du Sénégal (Cojes) en partenariat avec le Projet de renforcement des capacités de responsabilité financière et de transparence (Precaref), l’économiste a cependant jugé cela insuffisant et a demandé des efforts supplémentaires. ‘Cette tendance à la reprise doit être poursuivie. Il faut que le mouvement continue. Il faut que la croissance soit soutenue. Le frisson qui est parti des Etats-Unis d’Amérique doit être accompagné deux choses pour être durable. C’est que la locomotive qui s’est enclenchée aux Etats-Unis doit être relayée par l’économie européenne ou japonaise. Et elle ne sera relayée que si le Japon et l’Europe font des taux de croissance de un point supérieur à celui des Etats-Unis. Sinon, il faudra avoir d’autres manières de soutenir l’économie américaine qui, pour moi, connaîtra une baisse de l’ordre de 20 % du dollar sur les deux prochaines années pour que les Etats-Unis continuent à maintenir leur compétitivité, continuent à vendre moins cher et tenir vis-à-vis de la Chine. Si cela ne se passe pas ainsi, les Etats-Unis continueront à perdre leur position concurrentielle, à accuser un déficit dans la balance commerciale et donc à continuer à s’endetter pour financer ce déficit de la balance de paiement’, a-t-il ajouté.

L’économiste de poursuivre : ‘L’endettement, aujourd’hui, est à un point tel qu’il va atteindre, si les tendances actuelles sont maintenues, à des taux de 80 % du Produit intérieur brut (Pib), des taux qui n’ont jamais été connus’. En clair, cela voudrait dire que l’Humanité va se réveiller un beau matin et se rendre compte que l’économie américaine n’a plus les moyens de poursuivre son endettement, selon M. Sall. D’après lui, tout le monde va s’attendre à une crise de confiance sur la monnaie principale qui est le dollar, la monnaie mondiale. Et tout le monde lâchant le dollar, on va assister à un effondrement du cours de la monnaie américaine avec des conséquences qui seront pires que la crise des ‘surpbrimes’, selon l’économiste. El Hadj Ibrahima Sall s’appuie sur des signes visibles pour soutenir sa thèse. ‘Les signes sont visibles.

Il y a une détérioration de la balance des paiements et une faiblesse de la position commerciale extérieure liée, entre autres, à une baisse relative de la monnaie chinoise par rapport au dollar’, a-t-il souligné. ‘Donc, il faut que le dollar se déprécie pour pouvoir continuer à soutenir l’économie américaine. Et cette baisse, ou bien elle est menée de façon maîtrisée, concertée et contrôlée avec une baisse de 20 %, qui serait une bonne chose, ou bien ce sera un atterrissage brutal avec une très forte probabilité de crash, ce qui sera mortel pour l’économie mondiale’, a-t-il indiqué. Et il en découlera alors des conséquences positives pour l’économie sénégalaise en particulier et pour les économies africaines en général. ‘Pour les économies africaines, il est évident que ce qui va se passer, c’est que s’il y a un crack sur le dollar, à très court terme, ce sera une bonne chose pour notre balance des paiements parce que le dollar tombant, nous importons du pétrole en dollar, on va s’en réconforter’, a-t-il signalé. Mais cet impact positif est minime. ‘Cet effet sur le coût des importations sera contrebalancé immédiatement par la déstructuration des patrimoines qui ont été constitués parce que l’économie mondiale va tomber et va entraîner tout le reste. Donc, ce seront des conséquences catastrophiques. Ce sera la fin de la suprématie du dollar avec l’émergence et l’hégémonie de l’euro’, a-t-il avancé. Mais la montée de l’euro ne fera pas l’affaire du franc Cfa. ‘L’émergence de l’euro va poser des problèmes très sérieux à notre économie parce que si l’euro se substitue au dollar, cela veut dire que nous allons perdre aussi notre position concurrentielle. Tous les produits asiatiques vont envahir nos marchés. C’est une affaire très sérieuse qui va poser la question de la surévaluation du franc Cfa’, a-t-il averti. Heureusement, pour El Hadj Ibrahima Sall, on n’en est pas encore là. C’est simplement une analyse et une projection économiques, selon lui.

Ndakhté M. GAYE
Source Walfadjri

Article Lu 12406 fois

Lundi 16 Novembre 2009





1.Posté par sénégalais le 16/11/2009 16:23
POURQUOI DEPENDRE TOUJOURS DE L'OCCIDENT ?
CREONS NOTRE PROPRE MONNAIE POUR S'EN SORTIR.
LES PRODUITS ASIATIQUES ET LES AUTRES PRODUITS C'ES T KIF KIF.
BOU NIU KEN DAM.

2.Posté par johnson le 16/11/2009 16:51
That’s one vision of the future.

Monsieur l'economiste, vous revez pour faire plaisir a Wade. Wake up please; l'economie americaine n'est pas prete a tomber en ruines. It's wishful thinking on your part. Je vous renvoie a l'article de Eamon Javers sur la Chine (des economies fictives):
"But there’s a growing group of market professionals who see a different picture altogether. These self-styled China bears take the less popular view: that the much-vaunted Chinese economic miracle is nothing but a paper dragon. In fact, they argue that the Chinese have dangerously overheated their economy, building malls, luxury stores and infrastructure for which there is almost no demand, and that the entire system is teetering toward collapse.
"

3.Posté par lom le 16/11/2009 17:02
fiture monaie de lafrique "le koppar" 1 kp=650 fcfa

4.Posté par Dalé le 16/11/2009 18:35
Mais lom, t'es vraiment inspiré. Chapeau! mdr!!!

5.Posté par hahaha le 16/11/2009 18:36
Vraiment je suis déçu. Ce El H Ibrahima Sall raconte du n'importe quoi. Il a fait une moisson d'analyses contradictoires, disponibles dans la presse internationale, pour les balancer aux pauvres journalistes. Je suis maintenant édifié que cet homme n'est pas plus économiste que tous ces imposteurs dont Ablaye Wade et Idrissa Seck.

6.Posté par aboubakry le 16/11/2009 19:08
moi ca me fait mal tout ca,c'est bizarre quant les mouvements
des europèens ou americains se repercutent nègativement sur
notre continent..
le haussement de la valeure de l'euro ou l'abais du dollars
devait pas avoir d'impact significatif sur notre economie..
y'a rien qui va ,et vu les trous de mèmoir de certains dirigeants comme wade
c'est pas demain que l'afrique sortira dans la merde...
on doit faire qqch on en parle tout le temps
mais il faut que des generations se sacrifient pour les generations futurs....
snifffff MAMAN AFRICA



7.Posté par YAMA le 16/11/2009 19:39
Very wise comment from Johnson. I don't think Sall's vision of the US economy is realistic. If you get a chance, please read Chanos' warnings to congress back in 2001 about Enron's lies, overheating the company profit. The same Chanos made deep anaysis on how China is lying to the world about huge profit they're definitely not making. Mr Sall devrait faire des recherches plus approfondies avant de rediger cet obsolete article. On ne construit pas une economie sur des mensonges comme c'est le cas du Senegal d'Abdoulaye Wade ou de la Chine. Le declin des USA n'est pas a l'ordre du jour. Lou teweu kham dafa yagoul.

8.Posté par vedro le 16/11/2009 20:43
Je pense qu'on n'est loin d'être prêt pour assumer une monnaie indépendante. Les gouvernements vont, sans doute, vouloir de la liquidité à tout instant. Ce qui entraînera une inflation sans précédent.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State