Référence multimedia du sénégal
.
Google

Suppression du Sénat: Wade se retire et vérouille

Article Lu 11188 fois

La mise en place du Conseil économique et social (Ces) entraînant de facto la dissolution du Sénat de l’architecture institutionnelle du Sénégal, sème la confusion chez les parlementaires de cette institution. Jusqu'à hier tard dans la soirée, ni le Président du groupe parlementaire libéral du Sénat, ni les secrétaires élus, les questeurs encore moins de simples membres, n’ont été informés de la suppression de leur institution. Tous, parlent de rumeurs alimentées par la presse. Ce qui prouve une fois de plus que Me Wade a verrouillé toutes les portes à ses proches, comme c’était le cas avec le gouvernement.



Suppression du Sénat: Wade se retire et vérouille
«C’est dans la presse que nous avons appris la nouvelle. Mais, il s’agit de pures rumeurs». C’est en substance, la phrase que nous a jetée à la figure la dizaine de sénateurs que nous avons joint hier au téléphone. D’ailleurs, certains comme le sénateur Meïssa Ndiaye ont laissé entendre que dans le passé, il y avait en même temps l’Assemblée nationale et le Sénat. Ce qui montre une fois de plus, que Me Wade a décidé de prendre en main son parti. Il prend des décisions sans en informer ses plus proches collaborateurs. Pourtant, nos sources informent qu’il a déjà tout peaufiné. Nos confrères de l’As, du Populaire et de l’Observateur informant que celui qui doit présider aux destinées du Conseil économique est déjà connu. Il s’agit d’Ousmane Masseck Ndiaye. Selon eux, ce dernier a d’ailleurs reçu de Me Wade son décret de nomination. Mieux, ils notent que le décret devant nommer les membres du conseil économique et social sera publié sous peu. A propos du Sénat, les élections à scrutin majoritaire à un seul tour se sont tenues le 19 août 2007. Elles visaient à pourvoir 35 des 100 siéges du Sénat (les 65 autres membres sont nommés par le chef de l’Etat. Le Pds a enlevé tous les siéges en jeu, sauf un. Le Sénat a été crée en 1999 sous le régime d’Abdou Diouf. Puis supprimé en 2001 par Me Wade pour des raisons économiques dit-on, avant d’être ressuscité en 2007. Aujourd’hui, avec le retour du conseil économique et social, le Sénat disparaîtra de l’architecture institutionnelle du Sénégal.

Sékou Dianko DIATTA

Source: 24 Heures Chrono

Article Lu 11188 fois

Mercredi 6 Mai 2009





1.Posté par BayFall le 06/05/2009 21:48
pas de vice presidence

2.Posté par BOY tHIES le 06/05/2009 23:36
71 Auteur: Saltigue Posté le : 2009-05-06 21:20:18


Le 4eme president du Senegal sera de teint clair et il ne sera d aucun parti politique.
La prediction des saltigues.
Ki ca peut bien etre?



3.Posté par Ali le 07/05/2009 03:41
Wade est devenu completement fou.....

4.Posté par latsoukabesaar le 07/05/2009 04:03
le 4e prsi du senegal sera un toucouleur bien introduit ds le mileu serere guest this man

5.Posté par alain le 07/05/2009 14:28
un president qui avec son peuple................qui ne soucis pas des difficultes de la population..........wade na pas pitie de la population qui souffre.........et qui survive dans la misiere total...............

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State