Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Supposé désaccord entre Macky Sall et IBK La précision diplomatique de Mankeur Ndiaye

La prétendue brouille entre le chef de l’Etat du Sénégal et Ibrahima Boubacar Keïta a suscité l’ire du ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. Qui révèle qu’aucune menace ne pèse sur l’ambassadeur du Sénégal au Mali.



Supposé désaccord entre Macky Sall et IBK La précision diplomatique de Mankeur Ndiaye
«Le Président Sall entretient d’excellentes relations avec tous les candidats à la dernière élection présidentielle malienne qu'il a reçus, à leur demande, pour leur prodiguer des conseils», a déclaré Mankeur Ndiaye, ce week-end. Et pour preuve, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur révèle que «le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, a été le premier chef d’Etat à appeler le Président Ibrahima Boubacar Keïta pour le féliciter, bien avant même la proclamation officielle des résultats». Chose qui fait dire au premier diplomate sénégalais que «tout cela relève de l’élucubration. Il faut que les gens fassent attention, en divulguant dans la presse ces genres d’informations qui sont fausses. Et je suis sûr que IBK serait le premier surpris à entendre ce genre d’élucubrations car, la diplomatie entre les deux pays frères, condamnés à vivre ensemble, ne souffre d’aucune ambiguïté», a regretté Mankeur Ndiaye. La presse avait donné des informations, arguant que les autorités sénégalaises ne dorment plus, depuis que le nouveau président Malien a zappé notre pays dans le cadre de sa tournée ouest africaine. Pis, elle ajoute qu’«il y a brouille entre Ibk et Macky Sall, et que la diplomatie sénégalaise fait des pieds et des mains pour tenter de sauver les meubles». Pourtant, le Sénégal a envoyé et maintient toujours ses troupes au Mail. Devant la presse, les mois passés, le chef de l’Etat Macky Sall avait fait savoir que les troupes sénégalaises resteront au Mali, pour lutter contre le terrorisme. Contrairement à certains pays qui ont réduit leur effectif au Mali, le Sénégal a toujours sur le terrain quelque 500 Jambars engagés aux côtés des troupes loyales pour libérer le pays.

Sekou Dianko DIATTA

Lundi 9 Septembre 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés