Référence multimedia du sénégal
.
Google

Suite au meurtre lors d'un cambriolage d'officine : Les pharmaciens décrètent une journée sans médicaments et boycottent les gardes de nuit

Article Lu 11283 fois

Avec le cambriolage de la pharmacie Actuel, sise au Canal V, qui s’est terminé par la mort d’un homme âgé de 35 ans, les pharmaciens privés du Sénégal estiment que la cote d’alerte est dépassée. Et, face à l’inertie de l’Etat, ils ont décrété ce vendredi journée sans médicament et décidé de ne plus assurer la garde de nuit dans le centre-ville.



Suite au meurtre lors d'un cambriolage d'officine : Les pharmaciens décrètent une journée sans médicaments et boycottent les gardes de nuit
La journée du vendredi 24 juillet a été décrétée journée sans médicaments. Le mot d’ordre est de l’Ordre des pharmaciens qui faisait face à la presse, hier. Cette décision fait suite au récent cambriolage de la pharmacie Actuel, sise en face Canal V et qui a occasionné la mort d’un homme âgé de 35 ans. Le défunt qui se trouve être le neveu de la pharmacienne, propriétaire de l’officine, a fait les frais de la bande de malfrats. En plus de cette journée sans médicaments, les pharmaciens ont décidé, au grand dam des patients, de ne plus assurer la garde de nuit dans la zone du centre-ville, en attendant la tenue de leur Assemblée générale de samedi prochain, nous annonce le Docteur Aboubakry Sarr, président du Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, joint par téléphone.
Le meurtre survenu lors du cambriolage de la pharmacie Actuel a été celui de trop pour les pharmaciens qui n’ont cessé, depuis plus d’un an, de dénoncer la recrudescence des cambriolages d’officine. Seulement, cette situation commence à prendre des proportions inquiétantes. En effet, le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, en phase avec l’Ordre des pharmaciens et les grossistes répartiteurs, voyait ce drame venir en se fondant sur les statistiques à sa disposition. Celles-ci révèlent que cinquante-deux officines ont fait l’objet de cambriolages au courant de l’année 2008. Depuis le début de l’année 2009, les malfrats ont visité nuitamment plus de treize officines. En une semaine, six pharmacies ont également fait l’objet de cambriolages. Deux parmi ces cambriolages ont réussi et les quatre autres officines se sont retrouvées avec des portes défoncées. Les grossistes publics ne sont pas en reste. En effet, les pharmacies régionales d’approvisionnement (Pra) de Fatick, de Thiès et de Dakar siège ont reçu nuitamment la visite de cambrioleurs.

Ces attaques d’officines ne sont pas fortuites et les pharmaciens ne se trompent pas sur la destination des médicaments volés. Selon eux, les braqueurs ne viennent pas chercher autre chose. Ce qu’ils veulent, c’est le médicament. Des médicaments destinés à approvisionner le marché illicite. C’est ce qu’ils appellent le coulage. Ce marché parallèle de médicaments équivaut à un chiffre d’affaires de près de 8 milliards de francs Cfa.

Face à cette recrudescence des cambriolages d’officines, les pharmaciens accusent l’Etat de croiser les bras. Au-delà des dispositifs qu’ils ont pris pour assurer la sécurité des pharmacies, l’Etat, en l’occurrence le ministère de l’Intérieur, disent-ils, ne fait aucun effort pour les accompagner dans ce sens. Face à cette situation, les pharmaciens comptent prendre à bras-le-corps ce ‘calvaire’. Leur Assemblée générale de samedi prochain sera un moment privilégié pour donner une suite à leur plan d’action.

Issa NIANG

Source: Walfadjri

Article Lu 11283 fois

Mercredi 22 Juillet 2009





1.Posté par diaw le 22/07/2009 14:44
Et où est la morale professionnelle dans tout ça ?combien de patients vont peut être mourir par votre faute ? je croyais qu'en tant que docteur vous beneficiez de beaucoup d'ethique ; j'espere que ce ne sont que des menaces

2.Posté par pointini le 22/07/2009 15:29
Diaw, peux tu vraiment travailler la peur aux ventre?

3.Posté par Miss le 22/07/2009 16:34
POINTINI Sâche que les pharmaciens comme les médecins ne sont pas des salariés comme les autres.

Ils ont obligation d'assurer la santé des populations quelques soient les conditions de travail.

Lorsque l'on a pas conscience de cela, ce n'est même pas la peine de devenir Pharmacien ou Médecin.

Ils ont certe le droit de se faire entendre; mais il faut quand même un service minimum

4.Posté par bibi le 22/07/2009 17:17
no vous aussi les farmaciens ou é la negociation ne faite pas ça cé grave

5.Posté par djolof le 22/07/2009 17:35
DIAW j'espere seulement que tu as une autre solution à proposer. Les pharmaciens n'en peuvent plus , il y a énormément de vols à main armés et l'état ne fait rien pour les aider.
C'est parce que tu ne fais pas partie des victimes, sinon tu réagirais différemment.

Il faut dire stop au marché noir des médicaments... Les voleurs savent qu'ils peuvent écouler les produits , c'est pour cela qu'ils ciblent les pharmaciens. C'est tout simplement scandaleux !!!

6.Posté par De Montreal le 22/07/2009 18:17
Quand je lis des commentaires comme celui du 1er intervenant (Diaw), j'ai juste la nausée. Comment peut on etre aussi insensible face aux drames de ces professionnels. Halucinant!

7.Posté par pointini le 22/07/2009 18:43
mais MIss, tu dois etre a l'etranger.
il y a énormément de vols à main armés dans ses pharmacies. Ils ont meme peur d'ouvrir la porte aux clients. L'insecurity est effrayante au pays

8.Posté par mg le 22/07/2009 19:07
et si les policiers faisait leur boulot

9.Posté par diaw le 22/07/2009 19:18
djolof à quoi sert les marges qui peuvent aller jusqu'à 300% sur les médicaments que se font les pharmaciens? Ils sont assez friqués pour louer les services d'agences de sécurité assermentés( sagam-phoenix etc...)mais pas d'un simple veilleur de nuit qui n'a aucune experience dans la surveillance et le gardiennage. Faut arrêter d'être radin et installer un arsenal de materiel allant de la vidéo surveillance aux alarmes, mais pas d'une présence pour dissuader les voleurs. L'etat ne dispose pas de moyens pour securiser les pharmacies; et que dirais tu des grands magasins de Sandaga ou des hlm5 ? La police n'a pas cette mission de garder des boutiques et lieux privés ; ça n'existe nul part même dans les pays les plus développés. En france , tous les jours, des bijouteries, des epiceries des banques et même des pharmacies sont victimes de cambriolages .

10.Posté par diaw le 22/07/2009 19:25
De montréal , quand je lis ton commentaire, j'ai plus de nausée que toi ! comment peut on être aussi insensible à l'égard des malades moribonds qui attendent la fin de la gréve des pharmaciens (si elle aura lieu)pour retrouver un espoir de santé ! T'as peut être pas un parent malade qui a besoin d'intervention et de medicaments en urgence.Dis moi un seul pays au monde où les pharmacies baissent complétement les rideaux pour réclamer plus de sécurité ; Suis pour le service minimum, pas une gréve totale.

11.Posté par Khady le 22/07/2009 19:36
c pas normal ça

12.Posté par Djolof seck le 22/07/2009 20:42
DIAW,

Dans quel pays du monde l'Etat reste t-il inerte suite à 300 cambriolages de pharmacies en 5 ans ?
Dans quel pays au monde, le marché noir des médicaments s'installe t-il au vu et au su de tout le monde dans l'une des plus grande avenues du pays en parfaite impunité ...
Je peux t'assurer que je suis loin d'etre insensible... Je raisonnais exactement comme toi jusqu'au jour ou certains de mes proches (de braves gens qui ouvrent 24h/24h restent longtemps sans prendre de congés) ont été victimes de ces voleurs (qui sont lourdement armés et prets à tout...)
Je suis d'accord pour qu'il y ait un service minimum mais à l'hopîtal ... En cas d'urgence les malades pourront y aller (il ya des pharmacies hospitalieres je te signale)
Pour avoir moi meme vécu à l'étranger tout comme toi , je te signale que le systeme de marge n'est pas du tout le meme, les pharmaciens ne sont pas aussi "friqués" que tu le penses. Et Sagam coute cher , imagine quelqu'un qui paie ses vendeurs , le loyer , l'electricité, toutes les taxes qui vont avec. Et sans compter qu'au tout debut il faut faire des prets pour la mise en place , tu veux payer 200000 par mois à la Sagam...

A t'entendre on dirait que c'est les pharmaciens les coupables et pas les victimes. nga baal ma nak

13.Posté par kane le 22/07/2009 23:45
Depuis quelques temps, certaines personnes ont reçu dans leurs boîtes emails, des photos d’une femme photographiée en tenue d’Adam. Les photos incriminées seraient envoyées par une femme qui se venge de la maîtresse de son époux infidèle. Elle aurait pris les photos à partir du téléphone portable de son mari.
L'article est diffusé sur le site www.bonjourlafrique.com

pour recevoir les photos envoyé par sms 77 167 94 32 ou cheikh@bonjourlafrique.

Le site www.bonjourlafrique.com est la pour vous informer

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State