Référence multimedia du sénégal
.
Google

Suicide raté: Une femme enceinte se jette du haut d'un balcon

Article Lu 11116 fois

Une dame enceinte s'est jetée du haut du balcon de son domicile, ce mercredi 02 Août 2007. C'est vers les coups de 23h que les sapeurs-pompiers étaient arrivés sur les lieux du drame, et avaient conduit en premier lieu la victime, accompagnée de son mari, à la police. Sur place, le mari de la dame a déclaré que sa femme et lui avaient eu une dispute avant les faits, et qu'il lui aurait dit qu'il allait la répudier ; ce qui avait provoqué le drame. Immédiatement, la dame a été évacuée à l'hôpital où elle était mise aux urgences. Cependant, en attendant que celle-ci se remette de son choc, la police a décidé d'ouvrir une enquête pour éclaircir cette affaire.



Ce jeudi o2 Août 2007, le commissariat des Parcelles assainies s'est trouvé face à une affaire de suicide. C'est suite à un appel téléphonique, qu'une dame de trente-trois (33) ans, domiciliée aux Parcelles assainies Unité 19, avait été évacuée par les sapeurs-pompiers. Cette dernière, du nom de M.T, s'était jetée du haut du premier étage de son balcon, alors qu'elle était enceinte de 07 mois. Interrogé par la police, son mari du nom de A.G a déclaré que sa femme et lui s'étaient disputés sur une banale histoire, à la suite de laquelle il lui avait dit qu'il allait la répudier. C'est ainsi que la femme, désemparée, avait sauté du haut du balcon de leur immeuble. Après l'interrogatoire du mari, la dame, toujours inerte, sera conduite par les sapeurs-pompiers à l'hôpital Général de Grand Yoff où elle a été mise aux urgences. L'infirmière de garde, qui se trouvait sur place, avait affirmé que la victime se trouvait vraiment dans un cas critique ; et que ses jours étaient comptés. Par contre, des informations venant du mari de la victime, ce vendredi 03 Août 2007, révèlent que la dame va bien mieux, mais est restée en observation à cause de son cas jugé très sérieux. Cependant, le commissariat des Parcelles assainies a décidé d'ouvrir une enquête, et attend que la victime se remette de son choc pour éclaircir cette nébuleuse affaire.

Fatou Diallo
Source: L'office

Article Lu 11116 fois

Samedi 4 Août 2007





1.Posté par jaxére le 06/08/2007 06:28
C vraiment domage pour l'enfant, qui lui, pourtant n'a pa demandé à naître. Je pene qu'il est vraiment tant ques les autorités ( s'ils en existent) de prendre des mesures strictes pour la protection de ces enfants qui ne céssent d'être sacrifier. C tout simplement ignoble ce que font les femmes sénégalaises de nos jours. De grâce si vous ne pouvez pas vous occupez des enfants arrêter d'en faire. Heureusement que Dieu, lui le tout puissant ne dort pas. Je souhaite de mon coeur que l'enfant survive que la méer aille en enfer. Mais sachez que justice sera faîtes.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State