Référence multimedia du sénégal
.
Google

Stade de Thiaroye gare: Il crève l'œil droit de son copain

Article Lu 11332 fois


La violence dans les matchs « nawetane » a encore fait une victime au stade de Thiaroye gare. C'était vers le 22 septembre dernier, alors que deux équipes du même coin se rencontraient ; l'origine de la bagarre provient de ce que les deux jeunes, apparemment des copains qui se connaissent parfaitement bien, ne supportent pas la même équipe. Ainsi, de provocation en provocation, la situation a fini par dégénérer en une terrible bagarre. Des injures de mère et de père, ponctuées de jets de pierres de part et d'autre. Et dans ce tohu-bohu, Mamadou Sow a visé le visage de son copain, et lui a lancé une pierre. Catastrophe ! Le projectile a crevé l'œil droit de son copain. Le procureur a requis 6 mois ferme contre lui, et la partie civile a réclamé 2.000.000 francs. Le délibéré est prévu, ce mercredi, 11 octobre.

Les faits ont eu lieu au stade de Thiaroye gare, le 22 septembre dernier. Au cours d'un match « nawetane » disputé entre deux équipes se trouvant dans des quartiers voisins, et dont la plupart des supporters se connaissent. C'est dans ce cadre que le nommé Mamadou Sow, âgé de vingt ans, s'en est pris à un de ses copains, en l'occurrence Abdou Sarr ; selon ce dernier, les hostilités ont commencé en cours de route, après le match, sur le chemin du retour. « Il m'a abreuvé d'injures, et ne pouvant digérer ses propos, j'ai fini par réagir, d'ailleurs ils étaient au nombre de trois personnes, mais c'est Mamadou Sow qui détenait une pierre, et me l'a violemment lancée sur l'œil droit qui est complètement détruit », narre-t-il. Mais le prévenu prendra le contre-pied de la version du plaignant. Soutenant que les faits ont lieu avant le match ; mais le prévenu qui se perd dans des expressions contradictoires, n'a su situer avec exactitude les faits. Tantôt, il fait état de la fin du match, d'avant match, tantôt il utilise le vocable, « vers la fin… ». Tenant comme argument principal le fait que lui-même a été victime de blessures de la part d'inconnus. Le sieur Sow dira par ailleurs que le plaignant était en compagnie de trois autres copains, tous armés d'armes blanches. « Dans la mêlée, il y avait d'autres personnes qui jetaient des pierres, moi-même j'ai reçu des coups, j'ai été appréhendé avec deux autres qui ont été relaxés par la police de Thiaroye, je puis vous assurer que je n'ai jamais lancé de pierre sur Abdou Sarr », dira-t-il. Interrogé sur les dommages et intérêts, le jeune Abdou Sarr a mis beaucoup de temps, avant de décider du montant à réclamer : 2.000.000 francs. Le procureur de son côté, n'a eu aucun mal à fonder la culpabilité du prévenu, bien qu'il n'y ait pas eu de témoin dans ce dossier. « Depuis l'enquête préliminaire, la partie civile ne cesse de désigner Mamadou Sow comme étant le coupable. Donc, les faits sont établis, pour la répression je requiers 6 mois ferme contre lui », assène-t-il. L'un des conseils du prévenu, Me Abdou Thiam, expliquera au tribunal que le plaignant ne sait pas exactement l'auteur du jet de pierre, « même mon client lui aussi a établi un certificat médical contre X, car c'était une bagarre générale. Personne ne sait qui a cassé l'œil de Abdou Sarr ». Me Thiam a ensuite mis l'accent sur l'âge de son client, qui n'a que 20 ans, et que c'est un délinquant primaire, « je demande au tribunal de lui faire une application bienveillante de la loi ». Il sera suivi dans cette logique par son confrère, Me Mbengue, qui a soutenu que l'œil est un organe très complexe et fragile à la fois. Et de se demander comment Abdou Sarr, qui tenait un gosse dans sa main, pouvait-il protéger cet enfant, et en même temps voir celui qui lui a lancé la pierre. Si tel était le cas, ajoute-t-il, le premier réflexe serait d'éviter la pierre. « En réalité, poursuit-il, le plaignant ignore l'auteur des faits, il ne sait pas exactement qui a lancé la pierre. Je demande au tribunal de lui faire une application bienveillante de la loi. Le prévenu sera fixé sur son sort ce mercredi.

Lassana Sidibé
Source: L'office

Article Lu 11332 fois

Mercredi 10 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State