Référence multimedia du sénégal
.
Google

St-Louis : liberté provisoire pour un Français accusé d'attentat à la pudeur sur un nain

Article Lu 11462 fois


St-Louis : liberté provisoire pour un Français accusé d'attentat à la pudeur sur un nain
Saint-Louis, 29 mars (APS) - Le tribunal correctionnel de Saint-Louis a accordé, jeudi, la liberté provisoire à un ressortissant français, patron d'un célèbre dancing de Saint-Louis qui était poursuivi pour avoir tenté d'entretenir des relations contre nature avec un individu souffrant de nanisme.

Le président du tribunal, Mor Lô, a pris cette décision en attendant de juger le 26 avril prochain cette affaire dont le procés a drainé beaucoup de monde dont le consul de France à Saint-Louis.

Le 26 avril, comparaîtra le maréchal de gendarmerie Abdoulaye Ly dont la version a été jugée nécessaire face aux dénégations des témoins entendus ainsi que de la partie civile. En effet, ces derniers ont tous nié avoir tenu certaines déclarations qui leur sont prêtées dans le procès-verbal de gendarmerie.

A la barre, l'accusé a affirmé avoir n'avoir entretenu aucun acte répréhensible vis-à-vis de sa prétendue victime qui avait l'habitude fréquenter le dancing.

Le jour des faits, a-t-il témoigné, ce dernier qui est un nain et ne jouit pas de toutes ses facultés mentales --il est souvent assisté par son grand-frère-- était venu comme à son habitude lui offrir une boisson.

Ils sont restés quelques moments seuls et, à un moment, le blanc s'est mis à suivre une émission de télévision laissant son ordinateur à la disposition de son hôte.

Ainsi, selon l'accusé, ''tout le bruit qui a couru a été inventé''.

Quant à la prétendue victime, elle a parfois varié dans ses déclarations, même si elle soutient n'avoir pas entretenu de relations sexuelles avec l'accusé qui était, toutefois, parvenu à lui enlever son pantalon sans suite.

Le défilé des témoins n'a pu faire avancer les choses et le procureur Mame Madior Sow a souligné qu'elle n'était pas contre la liberté provisoire du prévenu qui ne peut être maintenu en détention face à ce flou.

Pour aider à l'éclatement de la vérité, le procureur a plaidé pour la comparution du maréchal Abdoulaye Ly. La requête a été accueillie par une salve d'applaudissements, obligeant le président à vider la salle.

En définitive, le tribunal a fixé au 26 avril l'audience avec convocation du gendarme enquêteur.


Article Lu 11462 fois

Jeudi 29 Mars 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State