Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sous les feux de la rampe : Ndèye Diouf La belle voix qui chante la générosité

Article Lu 11075 fois


La chanteuse, Ndèye Diouf, a mis sur le marché son premier album, baptisé « Dello Ndioukeul Serigne Fallou ». Elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ses compositions font l’éloge de l’amitié , de la solidarité et de la générosité.

Une musique forte et pleine de sens, c’est ce que nous offre l’artiste Ndèye Diouf, originaire du Saloum. Ses chansons sont à la croisée des chemins de la musique moderne et traditionnelle. Une belle alliance des sonorités modernes. Une telle option peut payer. Déjà, plusieurs centaines d’exemplaires sont vendus. Il ne faudra pas s’étonner si les ventes continuent de progresser dans les semaines à venir. Tout est bien travaillé au niveau des rythmes et des arrangements, même s’il y a une présence notable des percussions dans certaines compositions.

Que dire alors des thèmes ? La chanteuse rend un vibrant hommage à Serigne Fallou. Disciple mouride, Ndéye Diouf voue un attachement entier à Serigne Fallou, figure emblématique de cette confrérie religieuse. « J’ai rendu un hommage à Sérigne Fallou. Parce que c’est mon marabout. Il est aussi une référence pour moi », dit-elle. Avec Ndèye Diouf, le thème de la solidarité retrouve toute sa place dans les compositions. Elle fait l’éloge des personnes charitables et de toutes ces personnes qui ont leur cœur sur la main. L’actualisation de la solidarité s’impose. Car, l’écart se creuse chaque jour entre les riches et les pauvres. Elle valorise la bonté et témoigne sa reconnaissance à l’égard de la générosité de Sokhna Momi Diop, une femme qui l’a hébergée et entourée comme son propre enfant , après le rappel à Dieu de sa mère en 1986.

Ndéye Diouf fait aussi l’éloge de l’amitié sincère et désintéressée. La chanteuse remercie également Mata Sy Diallo, qui lui a permis de mettre sur le marché cet album ainsi que la chanteuse Fatou Guéwel.

Cette sénégalaise attachée à sa culture ne reste pas sourde à l’évolution de son temps. Elle convie les sénégalais à tourner la page des mariages de caste.

C’est auprès de sa mère qu’elle a appris à fredonner les chants.

La dame n’est pas venue pour animer la galerie. Elle veut marquer la scène. Elle ambitionne de mettre d’autres albums sur le marché pour le bonheur des mélomanes et surtout pour diffuser les messages qui lui sont chers. « Je souhaite que cet album soit bien vendu. Et que la piraterie ne me porte pas préjudice. Car, j’ai l’ambition de mettre sur le marché d’autres albums », confie la dame Ndèye Diouf.

Source: Le Soleil

Article Lu 11075 fois

Mercredi 24 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State