Référence multimedia du sénégal
.
Google

Souleymane DIAWARA (Défenseur central des ‘Lions’) : ‘Je viens pour continuer le travail déjà bien démarré’

Article Lu 1449 fois

Des dix-neuf joueurs sénégalais convoqués pour faire face, dimanche prochain, au Sily national de Guinée, à Paris, Souleymane Diawara est sans aucun doute la grande attraction. Le nouveau sociétaire des Girondins de Bordeaux avait été exclu de la sélection nationale pour écart de conduite. Quatorze mois durant, l’homme aux gants noirs qui était bien parti pour être le patron de la défense sénégalaise, sera ainsi éloigné de l’équipe nationale par Henry Kasperczak qui venait de prendre les commandes de l’équipe. Le temps de la brouille est passé. Souleymane Diawara revient en équipe nationale pour défendre les couleurs nationales. Sa raison d’être, souligne t-il. Dans l’entretien téléphonique qu’il nous a accordé hier, il laisse entendre qu’il est là pour continuer le travail déjà bien démarré.



Souleymane DIAWARA (Défenseur central des ‘Lions’) : ‘Je viens pour continuer le travail déjà bien démarré’
Wal Fadjri : Après une très longue absence, comment ressentez-vous votre retour en sélection nationale ?
Souleymane Diawara : Avec beaucoup de satisfaction. Je suis très content de revenir en sélection nationale pour défendre les couleurs de mon pays. Comme tout autre joueur en activité, j’attendais cette convocation en équipe nationale pour revêtir, de nouveau, les couleurs nationales de mon pays. Par conséquent, le fait de revenir en sélection pour jouer ce match amical contre la Guinée est une très bonne chose pour moi. Je suis très content. Je vais donner le maximum de moi-même pour répondre favorablement à l’attente du staff technique national. C’est un plaisir de défendre les couleurs nationales de son pays. Je suis aussi très content de retrouver les potes en équipe nationale.

Wal Fadjri : Et comment avez-vous accueilli votre convocation ?

Souleymane Diawara : Avec beaucoup de sérénité. C’est une chose à laquelle je m’attendais. C’est arrivé, comme prévu. Par conséquent, c’est dans un esprit très tranquille que j’ai accueilli cette nouvelle.

Wal Fadjri : Comment avez-vous vécu cette longue absence loin de la ‘tanière’ qui était engagée dans les phases éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations ?

Souleymane Diawara : (Hésitation au bout du fil). Avec beaucoup de difficultés. Même si, en un certain moment, je ne comprenais plus rien dans cette affaire, je suis resté très calme dans mon coin. Je me suis concentré dans le travail en club, tout en sachant que le fait de revenir en sélection est une décision qui ne me revenait pas. Par conséquent, j’ai continué à persévérer dans le travail en club sans me faire une certaine illusion. Que ce soit à Charlton ou à Bordeaux, mon objectif est resté le même. C’est très difficile pour un joueur en bonne santé de ne pas venir en sélection nationale. Ceci est une évidence que je ne vous apprends pas. Ça a été très dur pour moi. N’empêche, je suis resté très tranquille, en évitant surtout le bavardage. Je suis resté en contact permanent avec les gars au niveau de la sélection pour m’enquérir de la situation de l’équipe. J’étais de tout cœur avec elle pendant tous les matches. Que ce soit en match amical ou en match officiel, je suis resté très collé à l’équipe. J’ai ainsi suivi toutes les sorties avec beaucoup de passion. Je suis très passionné sur tout ce qui touche à mon pays. Et c’est avec beaucoup de fierté que j’ai accueilli la qualification en coupe d’Afrique. Je viens pour continuer le travail bien démarré. Je n’avais cessé de dire que je n’avais que mon pays à défendre. J’y suis né. Je le porte dans mon cœur. Par conséquent, je serai toujours disposé à venir répondre à tout appel pour faire honneur à ma patrie. Aujourd’hui, je reviens en sélection après une longue absence comme vous le dites. Je suis très content. Parce que l’équipe nationale est une fierté pour tout footballeur. On va se battre ensemble pour avoir un bon résultat, dimanche prochain, contre la Guinée.

Wal Fadjri : Pouvez-vous revenir sur cette brouille avec le sélectionneur national Henry Kasperczak ?

Souleymane Diawara : Pour dire quoi ? (Long silence). Tout a été dit sur cette affaire. Il y a trop de choses qui ont été dites, à tort ou à raison, de part et d’autre. Je note seulement qu’il y a eu trop de malentendu dans cette affaire. Chacun y est allé avec son commentaire. Ce n’est toutefois pas grave. Parce que cela ne m’a pas du tout affecté. Au contraire, je suis resté tranquille, en multipliant les efforts dans le travail en club. Même si je reconnais qu’il y a eu trop de bavardage dans cette affaire, j’ai toujours préféré garder le silence. J’ai beaucoup appris dans cette affaire qui est, à présent, du passé. L’important aujourd’hui, c’est de faire face aux échéances futures. Ce qui importait pour moi, c’était de persévérer dans l’effort afin de regagner l’équipe nationale qui est une très grande fierté pour moi. Dieu merci, ce vœu a été exaucé. Ce qui importe, aujourd’hui, c’est de répondre favorablement à l’attente du staff technique national qui m’a renouvelé sa confiance.

Wal Fadjri : N’allez-vous pas vous confronter à un problème de repère au niveau de l’axe central des ‘Lions’ après cette longue absence ?

Souleymane Diawara : Je ne pense pas. C’est vrai qu’il y a très longtemps que j’ai joué en sélection, mais je garde encore les mêmes repères. Avec toute modestie, je suis un joueur de haut niveau qui évolue toujours dans l’axe central. Par conséquent, je suis resté le même. Je respecterai les consignes du coach. Voilà, c’est tout. Je n’ai rien de particulier à changer dans ma façon de jouer. Si on me fait confiance, je suivrai à la lettre les consignes du staff technique comme tout footballeur est appelé à le faire.

Wal Fadjri : Comment appréciez-vous la sortie du capitaine de l’équipe nationale El Hadji Ousseynou Diouf qui entend mettre fin à sa carrière internationale ?

Souleymane Diawara : Je préfère ne pas en parler.

Propos recueillis par Mamanding Nicolas SONKO
Source: Walfadjri

Article Lu 1449 fois

Vendredi 12 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State