Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Solidarité : Les artistes se mobilisent pour l’opération chirurgicale de Nicolas Menhem

Un collectif d’artistes, d’amis et des bonnes volontés se mobilise pour venir en aide au chanteur Nicolas Menhem. Victime d’une extinction de voix, il doit subir une opérationd’un coût de 15 millions de FCfa.
L’artiste chanteur Nicolas Menhem souffre d’une extinction de voix, depuis quelques années. Pour venir en aide à ce spécialiste de la salsa, son confrère musicien Maham Bou Traoré a initié une campagne de solidarité pour mobiliser entre 10 et 15 millions de FCfa pour prendre en charge son évacuation sanitaire.



Solidarité : Les artistes se mobilisent pour l’opération chirurgicale de Nicolas Menhem
« Aujourd’hui, l’essentiel, a-t-il expliqué au cours d’un entretien avec Le Soleil, c’est l’évacuation sanitaire dans un pays européen, américain ou asiatique pour qu’on puisse guérir cette maladie ». Pour cela, Traoré compte organiser une série de concerts à travers la ville de Dakar et sa banlieue.
« Partout où il y aura un centre culturel, Cedeps, foyer des jeunes, nous y seront dans les 19 communes plus la ville de Dakar. Ce qui nous fera 20 prestations. Nous ferons le maximum », assure Ma Bou Traoré. Il demande aux artistes de participer et de donner leur contribution. Il informe que les 60% des recettes seront distribués au fonds d’aide pour Nicolas Menhem.
Maham Bou Traoré soutient que cet élan de solidarité sera étendu dans les écoles des cycles élémentaire et secondaire. Traoré travaille depuis deux mois sur ce projet de solidarité. Il dit avoir contacté tous les artistes et que des correspondances ont été adressées au ministère de la Culture. Il compte sur un collectif d’amis et d’artistes.
Le premier concert est prévu le vendredi 5 avril au terrain de basket des Hlm 5. Le deuxième, le 6 avril, au Centre culturel Blaise Senghor. Le 7 avril à l’Université Cheikh Anta Diop et sur d’autres sites. Parmi les artistes attendus : Pape Niang, Hamdel, Iba Gaye Massar. Selon Traoré, chaque commune proposera l’infrastructure adéquate pour organiser le concert.
Se considérant comme le père du reggae au Sénégal avec son disque à succès « Yalla maéwoul » (1980), Bou Traoré en appelle aux reggae men. Cinéaste-musicien, Traoré a fait ses armes en Hollande dans les années 1977-1978, puis des études au Danemark avant de rentrer au Sénégal en 1992. Depuis 1995, Bou Traoré est en retrait. Pas de disque ni clip. Il nomme son projet « Une pierre deux coups ». « Cela va me permettre d’aider Nicolas Menhem et de faire mon retour sur la scène musicale sénégalaise », promet l’artiste.
Au-delà de ce projet caritatif, des projets artistiques sont en vue. Actuellement directeur artistique du Centre socio-culturel des Hlm, Traoré encadre des jeunes sur la danse, le théâtre, la musique. « J’ai envie de revenir avec une très grande force », lance l’artiste. Il ambitionne de remettre au goût du jour son projet de « Best of », après des années d’absence. Il regroupera ses meilleures chansons et quelques titres inédits.

Soleil E. M. FAYE

Lundi 18 Février 2013




1.Posté par joe le 20/02/2013 13:11
Youssou ndour devait etre a la tete de cette noble initiative qui concerne tous les senegalais

2.Posté par modou modou le 21/02/2013 16:51
Il faut ouvrir un compte bancaire et comuniquer le code IBAN pour les persones qui veulent l'aider en versant de l'argent sur le compte!
Bonne chance Nicolas!

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés