Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sindiély Wade Et pourtant son père l’appelle « Mame Aïda »

Article Lu 18048 fois

Jusque-là très en retrait de la vie publique, Sindiély Wade l’unique fille du président de la République demeure encore inconnue du peuple Sénégalais. Le choix de sa mère l’emporte sur celui de son père car Viviane l’appelle Sindiély et Abdoulaye Mame Aida . En souvenir de sa mère décédée en 1972.



Sindiély Wade Et pourtant son père l’appelle « Mame Aïda »
Si vous rencontrez Sindiély Wade, il faut l’appeler « Mame Aida » comme son père, ses tantes et sa famille le veulent. C’est sur la place publique qu’on l’appelle Sindiély mais une fois dans le cercle restreint de la famille c’est le souvenir nostalgique de la mère du Président qui demeure. Même la fille de Karim Wade est ainsi surnommée. Dans sa tendre enfance, elle est restée « cool » malgré la popularité de son père. Et c’est sa mère qui l’emmenait rendre visite à ses tantes établies à Niarry Tally au domicile familial de Mor Tolla Wade, le père du Président. Elle la déposait vers 16h et revenait toujours la chercher à 20h dans sa Mercedes. Elle avait entre 13 ans à 15 ans. « Je lui ai appris la sourate Fatiha, c’est une fille qui adorait porter des Jeans. Elle ne se tressait pas non plus et s’était très liée en amitié avec la fille de Ndéye Sakho : Fatou Ndiaye » raconte Sangue Mbacké voisin de la famille Wade qui est considéré à ce jour comme un membre de cette famille pour sa proximité. Le week-end dernier, il était à Scat Urban sur demande de la sœur du Président, Fatou Wade pour des services. Il est l’une des rares personnes à passer tous les jours dans cette maison. La « Bajjèn » de Mame Aida (comprenez par là Sindiély) étant malade, sa fille Alima Guéye et Ass Wade étaient absents de la maison. Ils sont chargés de s’occuper de la réfection de la maison familiale de Niarry Tally. Sous peu, ils vont déménager car Fatou Wade ne veut plus rester à Scat Urban. Elle ne cesse de dire à son frère Abdoulaye qu’elle veut rentrer chez elle. Elle ne se sent pas du tout à l’aise dans ce quartier calme et éloigné.



Le look et la nature de Sindiély



Pour revenir à Mame Aïda qui a passé une bonne partie de son enfance chez ses tantes, elle était considérée par les voisins de ce populeux quartier de Niarry Tally comme une petite « Toubab ». Mame aïda adorait l’équitation. Rares sont ceux qui peuvent dire l’avoir vue en pagne, camisole ou avec des tresses sauf les jours de fêtes de la Korité et de Tabaski. Comme cette photo l’illustre en compagnie de Karo Camara militante de la première heure depuis les années 1976, conseillère municipale à Dieuppeul, Mame aïda est flanquée de bottes noires, d’une chemise bleue et d’un fuseau à l’image de la mode de l’époque. Seulement cette photo est prise à Dakar, certainement Mame Aïda devait se rendre à son sport favori : l’équitation. Très jeune, elle était très attachée à sa mère et à ses « Bajjèn », elle ne parlait pas trop et passait tout son temps à sourire aux gens dès le premier contact du regard. Ayant fait ses études à l’école Saldia et à Hann Mariste, elle a tout de même gardé une touche sénégalaise quand même bien elle reste très cachotiére. Mais c’est aussi une grande amie de son père qui ne lui refuse rien.



Abdoulaye Wade et sa mère



Wade adorait sa mère Aida Dabo, c’est cette tendresse et cette affection qu’il a transférée chez sa fille. Si vous voyiez Wade, vous avez vu sa mère. C’est son portrait craché. Malheureusement, elle est décédée en 1972 avant la création du PDS. Entre Abdoulaye et sa mère c’est une ressemblance frappante.



La famille Wade



Maréme était l’aînée, elle est décédée très tôt. Ensuite viennent les jumeaux Adama et Awa, d’ailleurs Adama est le père de Doudou Wade l’actuel président du groupe libéral. Fatou, l’unique sœur qui reste au Président est joyeuse et raffole de discussions comme Abdoulaye. Ils sont de la même nature. Vient après Moustapha décédée ces derniers temps, il est le président Fondateur de l’Institut Islamique Africain pour l’Education, la Science et la Culture. Ensuite vient Abdoulaye qu’on ne présente plus, sinon nous n’aurions pas assez de place dans ce dessein. « Mooy caat » (c’est le benjamin.) C’est l’Africain le plus célèbre au monde avec un « Bayré Bùkky ». Enfin la cadette de la maison est Khady mère de Ndéye Sakho conseillère à la Présidence et Ndiouga Sakho Directeur Général de la SAPCO. Il reste une personne importante dans cette famille, c’est Mame Adji Fall, épouse de Mor Tolla. Ils n’ont pas eu d’enfants, mais elle a toujours considéré les enfants d’ Aida Dabo comme les siens. C’est une mère pour Abdoulaye Wade.

Source: L'observateur

Article Lu 18048 fois

Mardi 6 Novembre 2007





1.Posté par diomi le 06/11/2007 15:47
wa li thi wayane deugue la?

2.Posté par Un_citoyen le 06/11/2007 16:01
..........DIANTRE...

Non m

3.Posté par aboubacry le 06/11/2007 15:59
je vais te dire toi qui ècrit ce truc c'est bidon on en a rien à foutre de tout ca à cause de wade on risque de detester sa famille.serieux moi je prefere de loin mbaye shaolin boppou kogne ke c'est trucs bidons sur la famille de ce pilieur de bien du sènègal.desolè mais on en a rien à foutre.....

4.Posté par amoctad le 06/11/2007 16:40
Wa Xibar, cette foto est tres belle. J'estime bcp cette fille de Wade tres calme.

5.Posté par KANDAO le 06/11/2007 18:29
Le journaliste a oublié de noter que cette " bonne sénégalaise" qu'il veut nous décrire ne parle AUCUNE DE NOS LANGUES NATIONALES. Ni oualof, serere, ni ndiago. .... XALASS.

6.Posté par mob le 06/11/2007 18:57
mame aida wakhal sa pape moubayi sounou rewmi mouy pamti-pamte boude yaw dinaladeguelou

7.Posté par Khady le 06/11/2007 20:59
On s'en fou completement. Soyez utile en nous donnant les informations intéressantes.

8.Posté par karl le 06/11/2007 22:08
Je comprend alors ce qui se passe a la sapco ....

9.Posté par amy le 06/11/2007 22:31
who cares

10.Posté par soona le 15/01/2008 10:42
Pendant que les gens crèvent de faim, vous nous racontEZ des conneries qui n'intéressent personne.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State