Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sidy Lamine perd la bataille: Prison break 2 interdite de diffusion sur Walf Tv

Article Lu 1876 fois

Le tribunal vient de trancher en faveur de la Radio Dunya Vision (Rdv) dans le duel qui l’oppose à Walf Tv. Le juge qui vient de rendre son verdict suite à la plainte déposé par le groupe de Ben Basse a ordonné la cessation immédiate de la diffusion de la seconde partie du téléfilm « Prison break ». La décision est assujettie de la contrainte légale imposée à Walf Tv à payer 1 million de franc par jour de retard.



Sidy Lamine perd la bataille: Prison break 2 interdite de diffusion sur Walf Tv
C’est le mardi dernier 9 octobre 2007 que la chambre-conseil du tribunal hors classe de Dakar avait examiné la requête du groupe Radio Dunya Vision. Le tribunal avait mis l’affaire en délibéré jusqu’à ce vendredi 12 octobre, après une audience à huis clos de plus de deux heures.

LOrs du procès, la télévision Walf Tv avait contesté le contrat qui liait la société ivoirienne Convergence Côte d’Ivoire d’Abidjan. Le conseil de Sidy Lamine Niasse avait plaidé l’inexistence d’une relation juridique entre la société ivoirienne et celle américaine Twentieth century fox France Inc, détenteur initial de tous les droits de diffusion de Prison break. Walf Tv avait dénoncé des montages pour imposer une « mafia » dans la cession des droits de diffusion des films. De même, selon la relation que le journal Wal fadjiri en avait fait, l’avocat de Walf Tv avait déclaré que l’exclusivité de la cession des droits de diffusion de la saison 2 du film Prison Break à la Rdv, relève la violation de l’article 275 du Code des obligations civiles et commerciales et l’article 2 du décret d’application du 7 décembre 1970.

Du côté de la Rdv, on a voulu se défendre en exhibant les documents démontrant la validité des contrats signés. Ainsi, selon Me Baboucar Cissé, avocat de la Rdv, « Il y a un contrat entre Fox Twentieth century qui a signé un contrat d’exclusivité avec Ideal Communication. Ideal a signé avec Convergence Côte d’Ivoire d’Abidjan et celle-ci a signé avec la Rdv. Tout est clair car ce sont des contrats d’exclusivité ». La Rdv avait réclamé des dommages et intérêts d’un montant de cent millions par jour de retard.

Cette affaire désormais vidée par la justice, une autre attend d’être dénouée. Il s’agit de la sommation interpellative contre Rdv que le groupe Walf a déposée auprès du Procureur de la République, "pour voie de fait, faux et usage de faux, diffamation et tentative d’escroquerie".

Source: nettali

Article Lu 1876 fois

Vendredi 12 Octobre 2007





1.Posté par nafi le 12/10/2007 16:59
gnaw

2.Posté par karl le 12/10/2007 18:58
SIDY ET WALF SON HABITUE DES FAITS AU LIEU DE PROUVER QU ILS ONT AUSSI LES DROITS DE DIFUSION, IL ATTAQUE LE CONTRAT, TROP NAIF MEME UN ELEVE DE PREMIERE ANNEE DE DROIT SAVAIT QUE VOUS SERIEZ DEBOUTER ...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State