Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sexualité des ados: Comment gérer ces questions tabous ?

Article Lu 13615 fois

Vous avez envie d'en discuter mais pas toujours facile de savoir comment s'y prendre. Sujet souvent tabou, chez nous les Noirs! Alors pour ouvrir le dialogue sans faux-pas, suivez nos conseils.



Sexualité des ados: Comment gérer ces questions tabous ?
1- Ne soyez pas intrusive: Pour ouvrir le dialogue avec votre enfant, celui ci doit sentir que vous repectez [son jardin secret] et que vous n'êtes as en train de vous imiscer dans sa vie privée...
Ce qui arrive souvent chez les mères noires (on a tendance à être étouffantes, il paraît!)
Votre enfant a son jardin secret et vous le vôtre. Il est important que vous puissiez discuter avec lui sans qu'il se sente gêné par des questions trop intimes que vous pourriez lui poser.

2- Ne jouez pas à la mère copine: Evitez également l'éceuil classique de la mère copine, en discutant comme si vous avez le même âge. Chacun doit rester à sa place! Il doit sentir le sens des responsabilités qui vous incombe. Ne soyez pas autoritaire: il risquerait de se fermer. Tout est une question d'équilibre.

3- Tenez compe de son âge: Parler de la sexualité ne se fait pas de la même façon à 12 ans qu'à 18 ans. A priori le premier n'a pas encore eu de raports sexuels. Il convient alors de ne pas rentrer dans les détails de l'acte, il aura du mal à relier les images de vos paroles. Plus âgé et plus averti (consommation de l'acate), les choses sont différentes, il saura de quoi vous parler. Pas de tabou, vous évitera des problèmes bien plus graves à gérer plus tard.

4- Appeler un chat un chat: Inutile d'y aller par quatre chemins, votre ado n'est plus un enfant. Ils sont d'ailleurs bien plus avertis que vous ne pensez et bien plus tôt que vous ne pensez!N'hésitez pas à lui parler franchement.

5- Répondez à ses questions: S'il vous pose des questions, c'est bon signe. Le dialogue est instauré et il vous fait un minimum confiance. Il a peut-être besoin de vous poser des questions pour se rassurer. Vous pouvez le guider s'il en éprouve le besoin. "Est ce que ça fait mal la première fois", "Comment mettre un préservatif"...
A vous de vous y mettre!!

6-Mettez le en garde contre les MST: Cela semble évident mais la passion des ados, aussi avertis soient-ils, leur fait oublier même le plus évident! Il est nécessaire de souligner l'importance de la prévention des maladies sexuellement transmissibles (SIDA, Syphillis, Hépatites, herpès génitaux....[n'hésitez pas à lui évoquer les MST ou IST en rappellant (on ne le dit jamais assez, que le port du préservatif est LE seul moyen de se protéger efficacement aujourd'hui]. Vous pouvez d'ailleurs lui proposer de lui en acheter, plutôt que d'en glisser en douce dans son sac (aussi bien pour les filles que les garçons, bien sûr!)

7- Parlez lui de pornographie: Il est important que votre ado fasse la différence entre l'acte d'amour (la réalité) et les actes pornographiques qu'ils voient sur Internet ou à la télévision qui sont loin d'être des actes d'amour. Lui faire comprendre qu'une sexualité ultra-débridée n'est pas la normalité. Apprendre aux filles que des actes sexuels ultra libéraux risquent d'emputer leur réputation, leur notion d'amour. Pour les garçons qu'une fille a le droit de dire non et que non c'est NON.Leur apprendre à respecter les femmes et leur dire que le plus bel acte sexuel est fait également de caresses et que le sexe est un acte de réciprocité.

8- Respectez sa trajectoire: Si vous sentez que votre enfant a une sexualité qui sort "des sentiers battus", aidez le à assumer. L'homosexualité est d'autant plus difficile à accepter dans la diaspora. Apprenez à lui ouvrir votre coeur, essayez de comprendre votre enfant sans le juger. Aussi difficile que ce soit pour vous.

9- Essayez de vous mettre à sa place: N'oubliez pas que vous avez été adolescent également. Essayez de ne pas être choquer trop vite par ses envies et ses désirs. Vous avez connu cela aussi! Il est naturel d'avoir des fantasmes et s'il veut bien les exprimer, ne le cassez pas.

C'est un vrai signe de confiance, s'il s'adresse à vous de la sorte.

Lili.ISCAYE
Source Noiraufeminin.com

Article Lu 13615 fois

Mardi 13 Octobre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State