Référence multimedia du sénégal
.
Google

Serigne Lahbib Ndiaye psychologue: ''La polygamie a de beaux jours devant elle''

Article Lu 11524 fois

Aujourd'hui si les jeunes se lancent dans la polygamie, c'est parce qu'ils croient qu'ils y trouvent leur compte : expérience sexuelle renouvelée combattre la lassitude, concurrence entre les épouses au béné­fice de l'homme, volonté d'amoindrir les conflits, respect des valeurs sociales et religieuses.



Il y a également des jeunes filles qui usent de trucs et astuces pour se marier, car elles en ont l'âge, et ceci quelque soit leur position dans le mariage. C'est un comportement «agressif de certaines filles» envers les hommes, surtout polygames et expérimentés, et qui ne peuvent plus résister.

Par ailleurs, dans certains milieux des croyances encourageraient les jeunes à être polygames très tôt, du genre «diabar daniou kay neef», «les enfants de coépouses doivent être des «tofo», etc.

Certains justifient la polygamie des jeunes en zone urbaine par la santé financière de certains jeunes cadres, artistes ou sportifs.

Il faut dire que, quelles que soient les raisons invoquées pour justifier la polygamie, la vie à deux est tou­jours difficile, si c'est à trois ou quatre, il y aura forcément des risques de multiplications des conflits inter­personnels, car chacune voudrant être la préférée du mari. Chez les jeunes surtout, le manque d'expé­rience et de maturité peut être un facteur favorisant pour les divorces à répétition, car il y a toujours une possibilité de remariage qui s'offrent à eux, surtout aux garçons.

Il faudra aussi tenir compte du fait que, le mariage ne se résume pas seulement en beauté du corps, plai­sir sexuel ou soumission aux caprices des maris, il peut y avoir des conflits qui vont à jamais laisser des traces chez les coépouses, chez les enfants, même dans la famille élargie. Etre jeune, c'est un moment de la vie, il faut penser aux conséquences de ses actes pour soi et pour les siens et pour le voisinage.

En tout cas le phénomène de la polygamie des jeunes va s'amplifiant et touche des catégories qui jusque­ là, étaient moins touchées, comme les intellectuels, hommes comme femmes et les cadres jeunes, quel que soit le secteur d'activité. II faut surtout aider les jeunes à gérer leurs nouvelles situations. La polyga­mie a de beaux jours devant elle au Sénégal.

Source: Icone Magazine


Article Lu 11524 fois

Samedi 5 Avril 2008





1.Posté par Magne le 05/04/2008 13:20


C'est quoi votre titre de "Serigne" ? Il faut aller sur le site de "Icone" pour voir ce genre dineptie.

Mansour Dieng m'a beaucoup déçu!!!

2.Posté par jeanpaul le 06/04/2008 12:28
Magne tu es un con. si d'autres themes t'interesse ; parles en en ! Nous la politique ne nous interesse pas. Ce sont les articles pertinent de ce psychologue lahbib qui nous interesse. Mais au fait on ne voit jamis son visage , on dirait un fantome, ou il n'est pas trés beau ! Du corage lahbib

3.Posté par happy nése le 01/05/2008 14:47
salut
je veu xun mari qque soit la position!!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State