Référence multimedia du sénégal
.
Google

Serigne Djily Bousso désavoué par ses pairs après sa sortie dans la presse: Karim Wade divise les petits-fils de Serigne Touba

Article Lu 1392 fois

Serigne Djily Bousso, suite à sa sortie dans la presse hier, a été désavoué par ses pairs qui l'accusent d'avoir été corrompu. Sa déclaration d'apaisement n'a donc fait qu'attiser le feu qui continue de couver à Touba. La visite de Karim est toujours incertaine.



Serigne Djily Bousso désavoué par ses pairs après sa sortie dans la presse: Karim Wade divise les petits-fils de Serigne Touba
Le collectif des jeunes marabouts intellectuels, est au bord de l'implosion. Les autres membres ont décidé de se dissocier de la démarche d'apaisement initiée par leur ex-Président Serigne Djilly Bousso qui a été relevé de ses fonctions hier. Les rênes de l'association étant confiées désormais à Seigne Soihibou Mbacké, secondé par Mame Mbaye Niang (ex membre de MBT, le mouvement que dirige Bassirou Sy). Ces derniers vont porter le flambeau de la résistance très haut pour empêcher Karim Wade de fouler le sol de Touba le 05 Août prochain. Sur la sortie proprement dite de Serigne Djilly Bousso, Abdoulahat Seck Sadaga pense qu'il a été "acheté". On lui promis "05 millions de francs CFA et 01 passeport diplomatique". C'est la raison pour laquelle il a retourné sa veste, en voulant maintenant dérouler le tapis rouge au patron de l'ANOCI. "Il a été corrompu ; il a accepté de se dédire en seulement moins d'une semaine. Ce que nous nous n'avons jamais accepté", ajoute toujours Sadaga, qui renchérit même que son ex-compagnon a été floué ; "car ce Massaly, c'est un vaurien ; un usurpateur. Il n'a rien, absolument rien. C'est moi qui lui fournissais du crédit de téléphone tout le temps. Il n'hésitait jamais à m'appeler pour me dire de le dépanner en lui envoyant du crédit. Parce qu'il est toujours fauché". Pour M. Seck, le patron des "jeunesses wadistes" a essayé le même procédé avec lui. Sachant que sa tentative était vouée à l'échec, il les a menacés de ses foudres, si jamais ils mettent leur plan en application. Tant pis, disent les autres jeunes marabouts en choeur, le Pdt de l'ANOCI n'est pas le bienvenu. C'est dire donc que la sortie de Serigne Djilly Bousso n'aura servi à rien, sinon à augmenter le cercle des opposants à la venue de Karim. Il s'élargit et reste sur sa ligne de conduite.

BEN DIOGOYE DIOP
Source: L'office

Article Lu 1392 fois

Vendredi 20 Juillet 2007





1.Posté par xaalat le 20/07/2007 17:25
vous ete des ingras,bien du premier heure,vous ne respecter pas le guide vous n'ete que des maitre chanteur,vous allez casser touba en deux mille morceaux bande de vos rien a qui vous vous prennais,pour donner des consignes a qui doit venire a touba dans quel but ete vous bande de talibes ,mal pouries,c est la faute a karime de donnais un interes a touba our quel raison,touba appartient a tous le monde,allez vous faire enculer,prennais votre touba en merde.salue

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State