Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sénégal : l’armée quadrille la Casamance

Article Lu 12004 fois

- La reprise des troubles dans cette province sénégalaise est unanimement condamnée

L’armée sénégalaise est de retour en Casamance depuis lundi, à la recherche de rebelles embusqués. Six soldats ont trouvé la mort vendredi dernier dans une embuscade dans la région. Depuis quelques mois, plusieurs sources signalent la reprise des combats dans cette province sénégalaise en proie à une rébellion armée depuis 1982. De nombreuses voix se sont élevées pour appeler à de nouvelles négociations.



Sénégal : l’armée quadrille la Casamance
Mouvement de troupes en Casamance. L’armée sénégalaise a commencé lundi, à quadriller le Sud de la région, où une rébellion armée est toujours en activité. Vendredi soir près de la ville de Sédhiou à trois kilomètres de la frontière avec la Guinée Bissau, un véhicule militaire est tombé dans une embuscade. Bilan : six morts, soit la plus lourde perte subie par les forces régulières sénégalaises depuis trois ans, dans cette partie du pays.

Selon l’AFP, une source militaire locale a attribué l’attaque à « des éléments armés supposés appartenir au MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance, rébellion indépendantiste ». Ces derniers mois, les accrochages se sont multipliés entre l’armée régulière et les rebelles indépendantistes. En août dernier, plusieurs sources, dont l’ONG Amnesty international, avaient signalé la reprise des hostilités, en dépit des accords de paix conclus en 2004.

L’état major de l’armée sénégalaise a toutefois indiqué qu’il n’a pas encore envoyé des renforts dans la région. Un haut gradé de l’armée s’est contenté de reconnaître que les militaires avaient reçu l’ordre de mener des opérations de « ratissage dans la région ».

L’incident de vendredi dernier va en tout cas peser sur l’organisation de la douzième édition du tour cycliste sénégalais, auquel huit pays sont attendus. Par précaution, la course qui aura lieu du 8 au 17 octobre prochains ne passera pas par la Casamance. Pour cela, la Compétition a été réduite à huit étapes sur 1 047 km.

Condamnations

L’attaque contre l’armée sénégalaise suscite de vives condamnations de la part des partisans de la paix. « Nous condamnons fermement ces massacres qui n’ont plus leur place dans cette crise qui n’a que trop duré », indique dans un communiqué Ansoumana Sagna, président du Collectif des Casamançais de Dakar. Le collectif a exhorté le MFDC et le gouvernement sénégalais à reprendre les négociations de paix.

Jean-Marie François Biangui, secrétaire général du MFDC et vivant à Villeurbanne en France, a de son côté déploré les pertes enregistrées par l’armée sénégalaise. « La paix devait être la règle et doit demeurer, en toute circonstance et en tout lieux », estime-t-il dans une déclaration publiée dimanche.

Déjà en août dernier, la section sénégalaise d’Amnesty international avait profité de la célébration de la Journée internationale de la paix, pour encourager le gouvernement du Sénégal et le MFDC à engager des pourparlers.

Selon l’ONG, au delà des multiples morts et mutilés, le conflit casamançais a provoqué de nombreux déplacements de populations. Près de 6 000 personnes se sont réfugiées en Guinée-Bissau, quelques 7 000 autres sont allés en Gambie, le reste a migré à l’intérieur du pays. Le coût économique est également très élevé, précise Amnesty International.

René Dassié
Source Afrik.com

Article Lu 12004 fois

Mardi 6 Octobre 2009





1.Posté par Voyageur le 06/10/2009 22:30
Mais qui devait régler le probleme en 100 jours?

2.Posté par Voyageur le 06/10/2009 22:32
Qui a décreté un jour ferié pour une signature et paralysé l'economie tout un weeek-end?

3.Posté par kouassi gohou dahico le 07/10/2009 07:27
UN MATERIEL DATANT DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE HAHAHAHAHAHAHAH , PAUVRE ARMEE , LA COTE D IVOIRE EST DEVENU MAINTENANT UNE PUISSANCE AERIENNE , FAUT VENIR ON VA VOUS PRETER NOTRE MATERIEL
EPUIS POURQUOI NE PAS ENVOYER ABDOULAYE WADE AFFRAYER LES REBELLES HAHAHHAHAHAHA. BANDE DE GAOUS OH

4.Posté par makhou le 07/10/2009 09:49
faite le une fois pour tous les diolas sont des feniants ils ne veulent pas travailler ils sont tous des livres en mains s,il ne sont pas soldats gardien ou kelke chose de facile seule les femmes travaille ils faus massacrer les hommes kassoumaye

5.Posté par PASSANT le 07/10/2009 10:07
cher kouassi gohou dahico.
Mais Kouassi, la france a detruit une aviation au sol!!!
et ya klk1 ki en une semaine a perdu 55% duterritoire
gaouh oh

6.Posté par efezyiatvrhj le 07/10/2009 15:26
makhou , tu le fais exprès ou t'es un vrai connard ?

7.Posté par LOUFA BALAGOU le 07/10/2009 15:31
KOUASSI A RAISON. LE P.I.B DE COTE D'IVOIRE EST 4 FOIS PLUS GRAND QUE CELUI DU SENEGAL. LES SENGALAIS SONT EMERVEILLÉS PAR LES MINABLES AUTOROUTES DE L'ANOCI ALORS LA C.I. A PLUS DE 200 KM D'AUTOROUTES DEPUIS 1984

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State