Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sénégal - Politique : Hissène Habré en procès contre le Sénégal

Article Lu 1637 fois

Habré accuse le Sénégal d’avoir violé la charte africaine des Droits de L’HommeHabré accuse le Sénégal d’avoir violé la charte africaine des Droits de L’Homme.



Sénégal - Politique : Hissène Habré en procès contre le Sénégal
Alors que son procès à lui, pour crimes contre l’humanité, n’a aps encore débuté, Hissène Habré a porté plainte contre le Sénégal. il accuse ce pays, qui doit se charger de le juger depuis plus d’un an, de violation des droits de l’Homme à son encontre au cours de la procédure pénale.

Une Cour de justice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a commencé l’examen mercredi à Abuja d’une plainte déposée contre le Sénégal par l’ancien président tchadien Hissène Habré, a-t-on appris auprès de l’avocat de ce dernier.

"Nous avons déposé une plainte en octobre au Sénégal pour violation de différents articles de la Charte africaine des droits de l’Homme", a indiqué Me François Serres. Le procès se déroule à Abuja, capitale fédérale nigériane et siège de la Cédéao.

La plainte de Hissène Habré, qui est par ailleurs accusé de "crimes contre l’humanité" et que le Sénégal a été chargé de juger, porte sur des violations présumées par le Sénégal de certains de ses droits, selon son avocat, qui a évoqué "principalement la violation de l’autorité de la chose jugée" ainsi que "d’autres articles tenant à la violation de la non-rétroactivité de la loi pénale".

Cependant, le procès "ne démarre pas sur le fond" car la Cour doit d’abord se prononcer sur un "simple problème de procédure", a précisé Me Serres : elle doit décider si des avocats des victimes présumées de Hissène Habré, qui ont manifesté leur souhait d’intervenir dans le procès intenté par ce dernier, pourront y prendre part.

En attente de l’instruction

L’ex-dirigeant tchadien est accusé de plusieurs milliers d’assassinats politiques et de torture systématique alors qu’il était au pouvoir de 1982 à 1990.

En 2006, le Sénégal, où réside Hissène Habré depuis 1990, a été condamné par le Comité des Nations unies contre la torture (CAT) pour violation de la Convention contre la torture. Le Comité a rendu une décision demandant au Sénégal de juger ou d’extrader Hissène Habré.

En juillet de la même année, l’Union africaine avait donné mandat au Sénégal de le juger "au nom de l’Afrique", ce que le président Abdoulaye Wade avait accepté.

Sources:Afp et jeuneafrique.com Ce procès pour "crimes contre l’humanité" n’a pas encore démarré. Mi-septembre, le ministre sénégalais de la Justice a indiqué qu’une "table ronde" se tiendrait prochainement à Dakar pour tenter de réunir les fonds nécessaires au procès.

Source Sen24heures.com

Article Lu 1637 fois

Mercredi 23 Septembre 2009





1.Posté par nino le 24/09/2009 00:55
ki guay djapalé mo done sa none djam la paka

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State