Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sénégal: Polémique autour de la dette intérieure publique

Article Lu 1914 fois

Avec des chiffres variés selon que l’on soit du côté du ministère d’Etat chargé de l’économie et des finances ou des milieux patronaux. M. Abdoulaye Diop, ministre d’état en charge du portefeuille de l’économie et des finances, dans une récente sortie dans les médiats, a clôturé le débat à son niveau considérant que la dette intérieure publique estimée à ses yeux à 178 milliards de Francs CFA a été totalement apurée.



Sénégal: Polémique autour de la dette intérieure publique
Si l’on en croit ce dernier, cette dette arrêtée au 31 octobre 2008 et évaluée à 174 milliards de Cfa a été entièrement soldée. « Au Trésor public, il ne reste plus rien des 174 milliards (…) Nous avons apuré totalement les dettes du secteur privé.»

Ce que conteste le syndicat patronal de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES) qui à travers son affilié le Syndicat National des Bâtiments et Travaux Publics (SNBTP) est monté au créneau pour signifier son déni des chiffres révélés par M. Abdoulaye Diop.

Le montant de la dette due à l’entreprise Jean Lefebre est au centre de la polémique. Cet entrepreneur de renom M. Bara Tall dont la plupart des infrastructures de premier choix au plan local porte l’estampille est au centre du débat. Le ministre d’état chargé de l’économie et des finances a dégagé en touche devant les sénateurs à l’examen de la loi des finances rectificatives 2009.

Alors qu’il a été interpellé sur la question par un parlementaire, voici ce qu’il a répondu : « Je n’ai aucun problème avec l’entrepreneur Bara Tall. Je lui payerai dès que je recevrai le support.»

La CNES lui conteste ola véracité des chiffres qu’il a avancés. En tous les cas, la polémique fait rage et le SNBTP est monté sur ses grands chevaux pour s’en prendre à l’Etat sénégalais. Son parte parole M. Abdel Kader Ndiaye a annoncé une série de mesures à l’instar du gel de la cotisation des membres de son syndicat patronal à l’Institut de Prévoyance Retraite du Sénégal, à la Caisse de Sécurité Sociale et au niveau des impôts dûs par les sociétés.

Sous peu, ces entreprises vont se délester d’environ dix mille travailleurs (10.000) pour raison technique. D’ores et déjà, le SNBTP bénéficie de soutien comme celui de la Confédération des Syndicats Autonomes (CSA). Son patron, M. Mamadou Diouf annonce une marche qui aura, entres autres pour soubassement, le paiement de la dette de l’Etat vis-à-vis des entreprises publiques.

Le chiffre litigieux tourne autour de trente milliards. A la veille du passage du Sénégal au Fmi pour l’examen de la recevabilité de son dossier relatif à l’instrument à la politique économie (ISPE), le gouvernement avait été sommé d’apurer toute sa dette intérieure.

Chose faite pour les pouvoirs publics. Alors que la CNES continue de ruer sur les brancards et s’apprête à mettre en œuvre une série d’actions pour rentrer dans ses créances.

Source Leral.net

Article Lu 1914 fois

Jeudi 16 Juillet 2009





1.Posté par Sally le 16/07/2009 07:51
il y'a des polémiques sur tout

2.Posté par Anti Censure le 16/07/2009 09:40




Ceci est une dépêche de l' APS parue hier et aussitot censurée.
SENEGAL-ECONOMIE-IMPOT

Des citoyens lancent un comité d’initiative sur la fiscalité

15/07/2009 16:48 GMT

Dakar, 15 juil (APS) – La Coalition pour la transparence et l’équité fiscales (COATEF) a mis sur pied un Comité d’initiative censé prémunir les populations contre ’’l’acharnement insupportable’’ dont elles font l’objet de la part de l’administration fiscale.



’’Le Comité d’initiative de la COATEF est mis sur pied par des citoyens soucieux de se prémunir contre l’acharnement insupportable dont ils font l’objet de la part d’une administration fiscale préoccupée par ses seules contraintes de recettes au mépris des dures réalités économiques et sociales’’, lit-on notamment dans une déclaration dont copie est parvenue mercredi à l’APS.

’’Depuis un certain temps, explique le COATEF, il est exercé sur les ménages, toutes catégories confondues, une pression fiscale à la limite de la pressurisation’’.

’’Le comble réside dans la campagne sciemment ourdie contre certains quartiers de Dakar, en particulier ceux situés dans le ressort du centre fiscal de Ngor-Almadie, au travers de l’impôt dit de la contribution forfaitaire sur le foncier bâti’’, relève la même source.

’’Inique, cet impôt l’est d’autant plus qu’il s’agit d’une double imposition du salaire en ceci que le salarié est supposé le payer avec ses revenus salariaux déjà fortement imposés’’, mentionne le document.

’’Injuste, cet impôt l’est aussi en cela qu’il est discriminatoire car fruit d’un recensement ciblé et sélectif alors que l’impôt est censé être général et impersonnel’’, note le texte.

Le COATEF qualifie de ’’cynique’’ cet impôt que le retraité est supposé payer avec ’’sa maigre pension qui déjà ne suffit pas à entretenir des enfants souvent restés entre ses frêles bras et des fois avec la cohorte des petits enfants’’.

’’Au vu de tout ceci, l’instinct de survie nous commande de nous dresser comme il est de droit face à toute injustice’’, indiquent les initiateurs de cette coalition.

Le COATEF s’insurge contre le fait de ’’demander à des salariés fauchés, ou à des retraités exsangues, ou à des déflatés mortifiés dans leurs chair et âme, ou pire à des chômeurs désespérés de s’acquitter de sommes variant entre 450000 et 800000 francs, voire 1000000 de francs’’ CFA.

Evoquant les menaces de saisie de biens meubles ou d’hypothèque forcée qui planent sur la tête des concernés, le COATEF estime que cela ne constitue ’’ni plus ni moins qu’un acte de mise à l’échafaud insoupçonnable d’un Etat à l’endroit de ses citoyens’’.



AKS/BK

© Copyright APS 2009: Agence de Presse Sénégalaise 58 Bd de la République BP 117 Dakar Tél : (221) 33 821 14 27 (221) 33 823 16 67 Fax : (221) 33 822 07 67 Email : aps@aps.sn



3.Posté par mousse le 16/07/2009 09:50
rien que des mensonges a grands echelle......................les comptes de l etat sont au rouge................

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State