Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sénégal-Mali transport routier : ça chauffe entre chauffeurs

Article Lu 11979 fois

Le conflit entre chauffeurs sénégalais et maliens refait surface à Dakar. Cette fois-ci c’est le garage installé au stade Léopold Sédar Senghor qui est la pomme de discorde. Cette brouille qui a occasionné des manifestations de chauffeurs sénégalais et des interpellations dans leurs rangs a été à l'origine ce lundi 2 mars, d'un mouvement de grève à la gare routière "Pompier". Ce garage est ainsi sous haute surveillance policière. Selon le syndicat des chauffeurs de la gare routière "Pompier" affilié à la CNTS (Confédération nationale des travailleurs du Sénégal) les maliens veulent s’approprier du garage situé au stade Léopold Sédar Senghor. Dix huit chauffeurs sénégalais ont été interpellés hier nuit lors d’une dispute entre les deux parties.



Sénégal-Mali transport routier : ça chauffe entre chauffeurs
Grise mine à la gare routière de "Pompier" située à l'avenue Malick Sy près du centre ville. Il n'y avait pas d'activités ce lundi. Les forces de l’ordre positionnées sur la voix qui fait face à la route principale surveillent le garage et interdisent aux voitures de transport en commun de stationner tout prêt. Difficile d’entendre un vrombissement de voiture à l’intérieur du garage ou de voir les coxer et les apprentis chauffeurs se disputer les voyageurs comme d’habitude. Aucune voiture n'est sur le départ. Les chauffeurs sont en grève pour s’offusquer du comportement de leurs collègues maliens. «Ils ne veulent pas nous voir au garage qui est au stade Léopold Sédar Senghor. Pour éviter toute mésentente on leur a alors dit de charger deux voitures et de permettre ensuite à un chauffeur sénégalais de charger ainsi de suite mais ils ont refusé» a expliqué le secrétaire général du syndicat des transporteurs routiers du Sénégal, Alassane Ndoye.

Très en colère il a estimé que le Sénégal leur fait trop de faveur alors qu’eux (chauffeurs maliens) ne veulent rien partager avec les chauffeurs sénégalais. «Au début ils ont installé leur gare routière prés de la grande mosquée alors qu’aucun sénégalais n’ose le faire dans notre pays. Ils ont dit qu’ils ne veulent pas de la gare routière internationale parce qu’ils ont de grandes voitures. C’est par la suite qu’on leur a trouvé une place près du stade et on leur a fait comprendre qu’ils doivent partager ça avec nous. Mais ils ne veulent pas que nous exploitons le trajet Dakar-Mali, ils nous l'interdisent» a-t-il poursuivi.

Le secrétaire général de ce syndicat affilié à la CNTS a aussi dénoncé l’attitude des forces de l’ordre. Selon lui elles protègent les chauffeurs maliens au détriment de leurs compatriotes. Alassane Ndoye a soutenu que : « hier aux environs de 23 h, les chauffeurs maliens sautaient de joie au moment où les forces de l’ordre s’acharnaient sur nous en nous laçant des grenades lacrymogènes». Sur la raison de leur présence au stade il a expliqué : «on n’était parti là bas pour forcer la main aux maliens. Nous exigeons la libération de nos dix huit camarades et un traitement égal entre chauffeurs maliens et sénégalais sinon nous allons continuer la grève et nous allons saisir la CNTS».

Des tensions ont souvent surgi entre les transporteurs des deux pays. Des chauffeurs ont souvent procédé au bloquage de la frontière entre le Sénégal et le Mali.

Source PressAfrik

Article Lu 11979 fois

Mardi 3 Mars 2009





1.Posté par laye le 03/03/2009 12:56
Les véhicules des sénégalais sont des cercueils roulants personne ne veut les prendre. Le transport c'est du Bisnes s'ils avaient de bon véhicules les clients viendraient les trouver à pompier c'est pas une question de lieu

2.Posté par algebre le 03/03/2009 17:29
C'est idiot c'est honteux. au lieu de se servir pour avoir les memes faveurs au mali. Non ils vont s'adonner à l'ostracisme c'est indigne d'un senegalais qui vise une integration africaine. au lieu de donner des rue entieres aux Chinois, vaut mieux aller vers ce sens.

3.Posté par Ngorsi le 03/03/2009 23:08
Il ont toujours fait la grêve sans motif valable, les chauffeurs sénégalais veulent tout le temps rendre la vie difficile aux clients et vous pouvez le constater aux heures de pointe et de descente. Ils hachent les trajets, payer 2 à 3 fois dans un véhicule est -ce une chose normale?
Même chose pour les Magal et Gamou , ils haussent les tarifs.
Ce n'est pas une histoire de Maliens ou Sénégalais, nous sommes tous pareils, Seulement les maliens sont plus Humains.
JE VOUS SIGNALE QUE JE SUIS SENEGALAIS ET JE LE JURE DEVANT LE BON DIEU L'OMNICIENT, L'OMNIPOTENT

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State