Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sénégal Airlines : Karim Wade loue des avions et des pilotes

Article Lu 12087 fois

Des sources proches du réseau de planning de la nouvelle compagnie aérienne Sénégal Airlines révèlent que le vol inaugural n’aura pas lieu avant novembre 2010. Mais, le ministère des Transports aériens veut forcer le démarrage de «sa» compagnie en août prochain, et en milieu de la tranche horaire d’hiver. Un gros risque pour le business des privés qui ont déjà mis leurs billes dans le capital. A noter qu’un directeur général étranger prendra prochainement les commandes de Sénégal Airlines en remplacement de l’intérimaire Modou Khaya.



Sénégal Airlines : Karim Wade loue des avions et des pilotes
Le ministre des Transports aériens, Karim Wade, est obligé de louer des avions avec pilotes pour démarrer la nouvelle compagnie aérienne Sénégal Airlines. Certes, le Sénégal dispose de nombreux pilotes. Mais, la plupart sont en train de travailler dans d’autres compagnies aériennes. Et, les quelques pilotes qui restent de la défunte compagnie aérienne Air Sénégal international (Asi), et sur qui compte Sénégal Airlines, ont déjà perdu leur licence ; car ils sont restés un certain temps sans prendre les airs. «La plupart des pilotes ne sont plus opérationnels. Et, ils vont forcément faire des formations. Et, il a été conseillé aux autorités de louer des avions avec pilotes, en attendant que les pilotes choisis par Sénégal Airlines terminent leurs formations», précise un pilote qui a dans son compteur plus de 10 000 heures de vol. Car, les pilotes d’Asi sont surtout qualifiés pour les appareils Boeing alors que les appareils de Sénégal Airlines sont de marque Airbus. Donc forcément, ils doivent passer par un certain recyclage.

Par ailleurs, d’autres sources constatent que «les nombreux départements (Ndlr : Transports aériens, Aménagement du territoire et Infrastructures, Coopération internationale) confiés au ministre Karim Wade plombent gravement le secteur aérien sénégalais. Car, avancent-elles, «non seulement le ministre n’est jamais là, mais personne ne prend des décisions à son absence. Et même si l’ex-Air sénégal international(Asi) a amorcé sa descente aux enfers avec les ministres de tutelle Farba Senghor et Ousmane Masseck Ndiaye, au moins le monde de l’aviation existait», tempêtent des privés. Pour ces derniers, «c’est uniquement pour tromper son monde que le ministre des Transports aériens a nommé Modou Khaya, directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne(Aidb), comme directeur général par intérim de Sénégal Airlines. Ce dernier ne peut prendre aucune décision».

Un Dg peut en cacher un autre…

En réalité, confient toujours ces privés, c’est un étranger qui va piloter la nouvelle compagnie aérienne. Le choix aurait été déjà fait, nous renseignent des sources proches du milieu aéroportuaire. Et de préciser que, «c’est le nouveau directeur général étranger qui prendra les vrais décisions». Dans deux mois sera célébrer l’an 1 de la faillite d’Air Sénégal international (24 avril 2009). Nos sources relèvent que «jusqu’à présent, on tarde à mettre sur pied une nouvelle compagnie aérienne. Même si comparaison n’est pas raison, les Belges et les Suisses ont pu mettre sur pied de nouvelles compagnies aériennes en six mois. Ce, après les faillites de la Sabena et de Swissair qui ont donné naissance à Brussels airlines (Belgique) et Swiss (Suisse)». Karim Wade avait annoncé l’échéance de début janvier 2010 pour l’envol de Sénégal Airlines. Un rendez-vous manqué.

Novembre, le meilleur timing

A noter que Sénégal Airlines ne pourra prendre les airs qu’au mois de novembre 2010 coïncidant avec le début de la tranche d’hiver, à en croire un spécialiste du secteur. Car, prévient-il, si jamais le ministère des Transports aériens démarre les vols au mois d’août prochain comme il le souhaite, il va se mordre les doigts. Il se retrouvera avec des miettes sur le marché des transports aériens, du fait que la majorité des voyageurs aura déjà fait sa réservation. La tranche d’hiver démarre en réalité le 1er novembre jusqu’au 31 mars. «C’est pour cette raison que toutes les compagnies démarrent avec les tranches d’été ou d’hiver», expliquent des sources proches du réseau de planning de la nouvelle compagnie aérienne. Ces mêmes sources disent avoir mis en garde les autorités en charge de la nouvelle compagnie aérienne contre «tout démarrage en milieu de n’importe quelle tranche d’horaire». «Elles (les autorités) vont certainement rater l’heure d’été (Ndlr : 1er avril au 31 octobre), elles n’ont qu’à attendre la prochaine tranche d’hiver de novembre», insistent nos interlocuteurs.

Mamadou Seck
Source L'Observateur

Article Lu 12087 fois

Lundi 8 Février 2010





1.Posté par feu le 08/02/2010 21:07
Ce n’est pas surprenant. Avez-vous remarqué que depuis l’existence de ce site ; personne aussi ne savais quels étaient les hommes qui ont créé ce site. Eux aussi étaient des cagoulards qui en appelaient d’autres. Ce n’est qu’avec la récente distribution de la subvention de la presse qu’ils ont fait tomber le masque. D’ailleurs, ils ont travaillé avec le ministère forcément à visage découvert, pour bénéficier de cette manne. Au fait, que les gars de Seneweb nous disent combien ils ont reçu ? Avec cette décision, c’est aussi une manière de se ranger derrière l’Etal que le site gênait à cause du Forum. Vous verrez aussi que les commentaires seront aussi fade. Parce que pour recevoir cette aide précieuse de la presse, il fallait s’identifier. Même si son serveur est logé aux Etats-Unis. Il reste Xibar de l’aigri Cheikh Tall Dioum drivé par son fils et les autres. Quoi qu’il en soit de nouveau bons sites sont sur la toile.

2.Posté par mahou le 09/02/2010 00:15
Je pense que c est le moment que les senegalais realisent que c est pas en parlant qu on va developper notre pays il faut que chacun apporte son expertise d la acon dont je suis entrain de le faire depuis la france pour servir ma commune gandiaye ans la region de kaolack et non pa de se sevi de so pays. Si la dignité et la liberté ont un prix alors soyons digne et libre à tout prix.
matar ndao pour 2010 un senegal qui sors de sa stiuation, la pratique en oeuvre.
Visite ce blog
http://matarndaogandiaye.bloguez.com/

3.Posté par kourelkara le 09/02/2010 03:11
Point de presse tenu par le Guide et Leader du MMUD et du PVD lors du magal de Touba 2010:

« Je veux que Abdoulaye Wade joue un rôle dans l’octroi d’un statut spécial à Touba »

La question du statut spécial de Touba tient à cœur Cheikh Ahmadou Kara Mbacké. Le traditionnel discours qu’il délivre à son domicile de Touba lors du Magal était axé sur cette question. Le Président fondateur du Parti de la Vérité pour le Développement veut que cette vieille doléance de la communauté mouride passe par le Président Abdoulaye Wade. « Je veux que Abdoulaye Wade joue un grand rôle dans l’octroi à Touba d’un statut spécial. D’abord parce qu’il est mouride. En plus il a beaucoup œuvré pour le titre foncier de la ville sainte. Le défunt Khalife Serigne Saliou Mbacké lui a été reconnaissant pour ces efforts.

Moi je veux qu’il franchisse une autre étape en autorisant un statut spécial à Touba ». Pour Cheikh Ahmadou Kara Mbacké, un statut spécial à Touba ne signifierait pas un budget alloué à la ville sainte « mais un moyen pour permettre aux mourides de prendre en main le développement de Touba ». « C’est aux mourides de faire de Touba le souhait du fondateur de la ville. Cheikh Ahmadou Bamba voulait que Touba soit à l’image de Médinatoul Mounawara. Cela doit passer par un statut spécial pour cette ville » analyse Cheikh Ahmadou Kara Mbacké. C’est ainsi qu’il affirme qu’il veut jouer un rôle dans cette entreprise et veut aussi que le Président Wade soit aussi un grand maitre d’œuvre de ce souhait. Pour atteindre cet objectif Cheikh Ahmadou Kara Mbacké envisage une participation aux prochaines législatives. « Il faut que le Diwane soit majoritaire à l’Assemblée nationale. Quand vous ne détenez pas le pouvoir exécutif ou législatif, vos propositions quelque soit leur pertinence, ne sont pas prises en compte dès fois. C’est pourquoi il faut investir le pouvoir législatif et faire appliquer ses idées » ajoute Cheikh Ahmadou Kara Mbacké.

Il est aussi revenu sur l’opération de 2 millions de signatures qu’il vient de lancer. « C’est le khalife général des mourides Serigne Mouhamadou Lamine Bara Falillou qui est le premier à apposer sa signature. Ma cible c’est la jeunesse de 15 à 30 ans. Le but visé est juste de voir ma popularité, mes soutiens. Le reste après on verra … » avance t-il.

Le Magal chez Cheikh Ahmadou Kara Mbacké c’est aussi une grande affluence qui commence dès les premières heures de la matinée. Cette année, l’ambiance n’a pas dérogé à la règle. Une foule immense composée essentiellement de jeunes qui avaient pris d’assaut tôt le matin, le domicile du marabout situé dans le quartier de Darou Marnane, à l’entrée de la ville. Il n’est pas encore 10 heures et l’intérieur de la maison ne peut plus contenir les flots de talibés qui ne cessent de grossir. Pour entrer, les plus chanceux sont ceux qui portent une tenue immaculée. Les autres devront attendre. Devant la porte, l’agitation prend d’autres proportions. Des faces en faces sporadiques se signalent entre les éléments de « Kara Sécurité » aux aguets et des talibés. Les premiers étant obligés de jouer des muscles pour rétablir la sécurité autour de la porte de la maison. Les membres d’un dahira affilié au Diwanou Silkoul Jawahiri Fi Akh Bari Sara Iri (l’autre nom du Mouvement Mondial pour l’Unicité de Dieu) profitent de l’accalmie temporaire pour se frayer un chemin. Disposés en rangées avec garçons et filles de côté, tous en tenue blanche, le pas militaire, ils pénètrent dans l’enceinte de la maison, entonnant leurs célèbres chansons. Bonnet Cabral qui fait échapper sa chevelure, grand boubou blanc et écharpe noir nouée autour du cou, Cheikh Ahmadou Kara Mbacké a égayé son assistance de chants religieux tirés des Khaïssades de Cheikh Ahmadou Bamba et est surtout revenu sur le sens du Magal.

La commission communication du MMUD

version Audio sur :http://www.karacom.org/index.php?option=com_content&view=article&id=147:point-de-presse-tenu-par-le-guide-du-mmud-et-du-pvd-cheikh-ahmadou-kara-mbacke-le-jour-du-magal-de-touba-2010-&catid=44:grand-magal-de-touba-2010

http://karacom.org


4.Posté par amoul le 09/02/2010 09:32
kelles sources? être journalistes au senega c du n'importe koi

5.Posté par nogaye le 09/02/2010 13:09
si vous n'etes po content du taf de xibar zapper olieu de nous chier avc vos commentaire debil. des vrai tarés. comment faire pour sortir le senegal de la misere olieu de dire des conneries.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State