Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sénatoriales à Matam : La direction du Pds impose son candidat et le président de son comité électoral

Article Lu 1329 fois


(Correspondance) - La salle de délibération de la mairie de Matam était trop petite hier, mercredi, pour contenir les élus du département de Matam venus assister à l'installation du comité électoral libéral dudit département. Il aura fallu plus de deux heures d'horloge pour voir les conseillers entrer en salle. Prévue initialement à 10 h, c'est finalement aux environs de midi et demi que la rencontre a eu lieu en présence des commissaires de la direction nationale du Pds. Prenant la parole, le président chargé de l'installation du comité électoral du département de Matam expliquera aux élus locaux qu’’il s'agit de faire en sorte que les élections sénatoriales de dimanche prochain se passent dans la transparence et nous comptons sur le sens élevé des responsabilités des uns et des autres pour qu'il y ait esprit de dépassement. Si l'on sait que le parti a déjà porté son choix sur la personne de Samba Ndiaye, il faudra respecter les consignes du parti’, a précisé Kalidou Diallo. Samba Ndiaye, candidat de la coalition Sopi, fera ainsi face aux candidats Abdoul Guissé d’And Jëf/Pads et Alassane Moussa Ndiaye du parti de Robert Sagna.
En attendant, les élus locaux de Matam ne parviendront pas, dans un premier temps, à arrondir les angles. Et il faudra une proposition de la direction du Pds pour leur trouver un comité électoral. C’est ainsi que sur une directive du Pds qu’Abdoulaye Dramé sera coopté pour diriger le comité électoral libéral du département de Matam. ‘Nous ferons de notre mieux pour que la coalition Sopi remporte les élections sénatoriales dans ce département’, a-t-il déclaré. En tout cas, le Pds bénéficie déjà de l'appui des élus du Parti de la réforme d’Abdourahim Agne. Ainsi, sur les cent vingt conseillers que compte le Pr dans le département, plus de cent ont donné leur accord de principe pour voter pour le candidat proposé par la direction du Pds. ‘Nous sommes derrière notre camarade secrétaire général national (Abdourahim Agne) et il nous a demandé de voter pour le candidat de la coalition Sopi et nous le ferons’, a assuré Moussa Bocar Kâ, président de la communauté rurale de Dabia Odédji.

Après l'installation du comité électoral, il a fallu passer à la distribution des 5 millions de francs que la direction du Pds a mis à la disposition des conseillers municipaux, régionaux et ruraux pour ces élections. Si certains élus ne se sont pas opposés aux 230 000 francs remis au comité électoral pour son fonctionnement, la remise de la part de la sous-section de Ndouloumadji a créé un boucan. Les élus de cette sous-section se sont opposés à ce que les moyens financiers soient remis à Meïssa Sognane qui se trouve être un responsable du Parti de la réforme. Ce dernier sera sommé de rendre l'argent déjà empoché, ce qu'il refusera de faire. L'intervention du maire de la commune de Matam, Abdoulaye Dramé, permettra d’éviter le pire.

Après le département de Matam, c’est Kanel qui a assisté à l'installation de son comité électoral avec comme candidat le maire de la commune de Waoundé, Sadio Cissé.

Amadou Issa KANE
Source: Walfadjri

Article Lu 1329 fois

Jeudi 16 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State