Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ségolène Royal à la tribune : Un autre « discours de Dakar » est né

Article Lu 11467 fois

Parce que son « discours de Dakar », elle l’a prononcé à la Maison du Parti socialiste – dans la salle du comité central de ladite formation politique, du nom du premier Président du Sénégal -, Ségolène Royal a tenu à saluer la mémoire et l’œuvre de Léopold Sédar Senghor. Elle a aussi pensé devoir évoquer le souvenir de Cheikh Anta Diop – parrain de l’université de Dakar dont les murs rendaient, il y a peu, l’écho du verbe sarkozien minimisant l’apport de l’Afrique à la civilisation de l’universel.



Ségolène Royal à la tribune : Un autre « discours de Dakar » est né
Ségolène Royal n’était pas à l’Ucad. C’est plutôt cette institution universitaire qui est venue à elle. Face à la native de Ouakam, d’éminents professeurs de « l’école des savoirs » de Dakar. La symétrie ainsi trouvée, par rapport au « cours magistral » de Nicolas Sarkozy, la candidate de la Gauche à la Présidentielle française de 2007 déclare : « L’Afrique est notre avenir ».

« Il y aura un avenir pour l’humanité avec une Afrique forte, debout et respectée, partenaire d’une Europe forte, debout et respectée », dira-t-elle. C’est pourquoi, la présidente de la Région Poitou-Charentes préconise la jonction entre le G20 et l’Afrique qui, par la loi de l’arithmétique et de la logique de l’addition des efforts, va déboucher sur un « G 21 ».

Au demeurant, Ségolène Royal pense que « les bailleurs du Fonds monétaire international et en particulier les Pays du Nord, devront impérativement consacrer le triplement des réserves décidées lors du G20 aux pays en développement, notamment à l’Afrique ». L’Afrique est bien entrée dans l’histoire. C’est en d’autres termes que Ségolène Royal soutient cette idée, avec force détails. « Vous aussi, vous avez fait l’histoire, vous l’avez faite bien avant la colonisation, vous l’avez faite pendant, et vous la faites depuis », dit-elle. « L’Afrique aussi a ses saints », semble démontrer « la négresse blanche » (Ndlr : ainsi la surnommait-on lors de la dernière élection présidentielle à cause de sa naissance sur le sol africain, à Ouakam). Elle en donne même l’ « hagiographie » : « Ce que Léopold Sedar Senghor et Aimé Césaire ont magistralement accompli avec le concept « négritude », vous l’avez poursuivi avec le mot « Afrique », cet étendard d’une dignité reconquise ».

A l’en croire aussi, « les oeuvres des historiens Cheikh Anta Diop du Sénégal et de Joseph Ki-Zerbo du Burkina Faso, constituent non seulement un sommet de la science, mais aussi un sommet de la lutte pour la liberté ». « C’est pour cela – fait-elle remarquer avec emphase - qu’il était si important de démontrer comme ils l’ont fait que la Grèce ancienne devait tant à l’Egypte ancienne qui elle-même devait beaucoup à l’Afrique ». Ces historiens ont montré que les langues africaines permettent le même déploiement de la rationalité humaine que les langues européennes, fait observer Ségolène Royal. Avec elle, ce constat est fait : « Chaque jour, les découvertes de l’égyptologie valident les thèses de Cheikh Anta Diop ; une certaine histoire européenne de l’Afrique a voulu dénier aux Africains la fierté d’être Africains ».

Ségolène Royal invite à briser les clichés : « Il faut, dit-elle, en finir avec cette idée fausse selon laquelle la démocratie et les droits fondamentaux n’auraient qu’un seul berceau, l’Occident ». « Dans une conférence donnée récemment par Stéphane Hessel sur l’histoire de la Déclaration universelle des droits de l’homme dont il fut l’un des rédacteurs, la parole fut donnée à Souleymane Bachir Diagne », rappelle-t-elle. Le professeur sénégalais agrégé de philosophie aurait rappelé (la parole de l’hôte du Parti social – Sénégal faisant ici foi) que « dans la Charte du Mandé du XIIIème siècle, ce « Serment des Chasseurs » qui se voulait aussi adresse au monde, on trouve une définition toujours actuelle des droits de la personne humaine ».

Certes l’Afrique est entrée dans l’histoire, mais on attend plus d’elle : qu’elle soit « le continent du XXIe siècle ». C’est en tout cas le souhait de l’une de ses filles, née à Ouakam - village de pêcheurs qui s’est frotté à l’horreur de l’émigration clandestine - mais partie pour un « ailleurs meilleur ». Sans être transportée, notamment, par les flots de la mer, mais qu’a ramené au « pays natal » ses souvenirs évasifs d’une exubérante enfance au pays de la « Teranga ».

Abdourahmane SY
Source Ferloo

Article Lu 11467 fois

Mardi 7 Avril 2009





1.Posté par miideef france le 07/04/2009 08:27
YOW MOME CA VA NIIT NGA DIFFERENTE DU GARS COURT ET INCULTE ET DIRIGEANT POURTANT DES TONNES DE FRANCAIS

2.Posté par NOKS le 07/04/2009 08:51
Hypocrite!!!! A l'image de leur président, les français sont les plus hypocrites...

3.Posté par thiey le 07/04/2009 13:00
VIVE SEGOLENE QUE LA PAIX SOIT AVEC VOUS.
MAY THE ALMIGHTY BLESS YOU.

4.Posté par Defarbambakh le 07/04/2009 13:29
Ne nous leurons pas agissons avec la raison non avec l´emotion. Personnellement je trouve quelque part que les propos de Sarkozy retracent une vérité bien que c´est difficile de l´ admetttre. Sarkozy a eu le culot de venir en Afrique et de dire devant les africains " l´homme africain n´est pas suffisamment entre dans l´histoire" bah propos peut etre déplacé d´une part et hypocrite d´autre part, mais nous africains reflechissons un peu. Je dis d´abord propos hypocrites car si l´homme africain n´est pas encore pret a entre dans l´histoire c´est plutot du a ces maniements egoistes et hypocrites que l´europe exerce depuis des siecles sur l´afrique et cela nous en sommes tous conscients, un seul exemple suffit l´europe n´a pratiquement pas de matieres premieres tout ce dont elle a besoin est exporté entre autres, de l´afrique et pourtant l´afrique n´est meme pas au chevet de cette derniere.
Faute a l´europe ou a l´afrique?
Faute des africains ou des europeens?

Revenous sur la déclaration de Segolene, elle demande a l´afrique pardon. Bah cool. Mais pour moi ce n´est que de la politique. Les gas si Sarkozy a declare des propos déplacés ce n´est pas a Senegolene de venir demander pardon. C´est seulement une strategie politique sinon rien d´autre. Senegolene ca nous touche de te voir nous prouver que tu es une "africaine" (émotion negre, l´africain est tjrs content devant ces propos). Les africains eux memes doivent porter la réplique a Sarkozy. Affaire yi dou wakh dieuf la, c´est dans l´acte je veux dire. L´afrique doit etre independante de l´Europe, se prendre toute seule en main. Pourquoi pas une Afrique unie? Selon moi c´est a partir de la que commence tout dévelopement, dans un travail collectif.. Pour cela les mentalités doivent aussi changer, l´Afrique a des potentiels sur tous les plans seulement faut savoir aussi les exploiter. Africains réveillons nous, il suffit seulement de faire comme l´europe a fait et nous sortirons de ces miseres: les europeens se sont unis pour defendre leur cause, ils travaillent ensembles sans pourtant autant dérober les interets de l´autre. Ils pronent un travail collectif de telle sorte que ici en Europe partout ou tu vas et cherches un emploi toi en tant que Africain avant de t´octroyer une place faut d´abord s´assurer qu´il n ya pas d´europeens qui sont a la recherche de ce meme emploi. Une cause juste et comprehensible. L´union fait la force... Wa salam

5.Posté par Djibril le 07/04/2009 18:44
Arretons l'hypocrisie et la politique de l'autruche. 80% des propos de Sarkozy sont justes et justifiés. C'est simplement parce que c'est un blanc qui nous le dit, et ecla nous révolte. Cessons d'être naif et bercé par des propos hypocrites que Sogelene, que je respecte beaucoup et aant voté pour elle, car de double nationalité, mais ayont l'audace de voir notre propre responsabilité de la situation actuelle de l'Afrique. Certes, il ya partout des contraintes et des blocages qui inibent notre volonté d'aller de l'avant, mais est les seules raisons du retard de l'Afrique. Je ne partage pas ec point de vu. Car, il ya des choses que nos pouviosn faire à notre niveau, et de fort belle maniere, alors pourquoi continuer à mal faire.
Un seul exmple, le Sénégal est un pays démoctatique, depuis presque 200 ans, il y a des dispositions legislatives et réglementaires qui établissent cete État de droit et le fonctionnement des institution, mais depusis2004, le pays est bloqué par la volonté d'un homme, qui n'a aucun respect pour ces dispositions, qu'il est sensé défendre en tant qu.arbitre et non pafrtisan. Comme voulez vous que le pays travail, si le climat ne s'y prêt pas?
L'Afrique a les moyens pour son dévelopement., ressourcves humaine, ressources naturelles, alors pourquoi pas. Si les autres nous bloquent quelque part, alors pourquoi ne pas chercher à contourner ce cercle, et cesser de se lamenter tout le temps. Faisons bien au moins ce qui est à notre portée, les choses vont changer, je suis certains.
Le paternalisme doit prendre fin, nous sommes des adultes et notre place dans ce monde nous devons la gagner comme tous, pour cela il faut se battre et nous avons els moyens pour se battre, je ne dis pas de gagner tous els combats, mais au moins certains combats et le reste suivra. D'abord la prise de conscience de notre responsabilité dans la situation actuelle, c'est là que commence la renaissance africaine. Mais tant qu'on cherchera toujours la source de nos malheurs ailleurs, on ne va jamais avancer.
Cette vérité il faut qu'on l'accepte. Arretons de faire de la fuite en avant. Il faut être responsable. bEt c'est cela nous ne sommes pas entrés dans l'histoire de Sarko ( que ne je n'approuve pas sur beacoupo de domaines).
Salam.

6.Posté par essamaye le 07/04/2009 19:19
Le pardons de quelqu'une qui n'a aucun role dans son parti dirrigé par AUBRY,mais de qui se moque t-elle?SENGOR doit résusiter car Abdou DIOUF et Abdoulaye WADE ont fait perdre aux sénégalais le respect qu'ils avaient dans ce monde

7.Posté par mathusalem le 07/04/2009 22:09
qu'est ce ça nous rapporte ces discours? absolument rien. il faut que les Sénégalais ne se dispersent pas, le chemin de la réussite est long et incertain; j'appelle à tous de ne pas se laisser divertir par cette lutte policitienne franco-française.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State