Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ségolène Royal à Fatick en novembre

Article Lu 1579 fois

La coopération entre les régions de Poitou-Charentes (en France) et Fatick (au Sénégal) est au beau fixe. Mieux, elle a atteint de nos jours un niveau de développement qui augure des lendemains meilleurs dans divers domaines, notamment le tourisme, l’agriculture, l’élevage et la formation, pour ne citer que ces secteurs aussi essentiels les uns que les autres. La visite que le président du conseil régional de Fatick, M. Abdoulaye Sène, vient d’effectuer à la tête d’une mission dans cette partie de la France, Poitou-Charente, région sœur du Sine, a tenu toutes les promesses, en s’inscrivant dans la dynamique des relations déjà excellentes entre notre pays et la France.



Ségolène Royal à Fatick en novembre
C’est d’ailleurs dans le cadre des accords de coopération signés lors de cette visite que le président de la région Poitou-Charentes, Madame Ségolène Royal, sera dans la région de Fatick au cours du mois de novembre 2008. Ce sera la phase retour de cette coopération signée entre les deux régions, annonce Abdoulaye Sène dont on ne doute plus de la volonté de ne rien ménager pour le développement économique et social de Fatick.

« La mission que j’ai conduite à Poitou-Charentes était d’une importance telle que le conseil régional de Fatick ne peut taire les résultats, fruit de notre partenariat dynamique, lequel suscite beaucoup d’espoirs », déclare-t-il. Il ajoute qu’à cette occasion, il a été signé le protocole de partenariat qui a fait suite à des travaux d’évaluation du bilan 2007 et à l’adoption du plan d’action 2008. Autant d’acquis qui couronnent un séjour chargé, fait de visites de projets et d’établissements scolaires spécialisés dans les techniques en matière d’élevage, d’agriculture, etc. Il faut souligner que des échanges ont également eu lieu sur l’amélioration de la filière caprine et le micro-crédit, des domaines dans lesquels la région Poitou-Charente dispose de beaucoup d’expériences. Aussi, les deux parties se sont-elles penchées sur le développement du tourisme rural avant d’examiner les premières esquisses du projet énergie solaire qui devrait être réalisé au terme du plan d’action 2008. Toujours selon le président du conseil régional, il a été retenu de renforcer le volet formation qui accompagne les différentes actions prévues dans le cadre de l’élevage. A noter que la région de Fatick, par le truchement du conseil régional, est en train d’expérimenter avec succès la mise en place de bergeries dans le cadre de l’élevage des caprins et de la fromagerie. D’ailleurs, une forte campagne de sensibilisation est en train d’être menée en direction des femmes, des jeunes et des éleveurs professionnels pour la densification de ce secteur d’activité, a souligné Abdoulaye Sène. En somme, Fatick et Poitou-Charente sont en train de tout mettre en œuvre pour donner corps au projet de mise en place de centre de référence en matière d’élevage de caprin, d’autant que l’expérience fait déjà école à Niakhar qui dispose d’une bergerie de référence. Des efforts seront également faits pour tenter les premières formations en matières de fromagerie à l’échelle des bergeries qui sont déjà mises en place ou qui seront implantées, rassure le président du conseil régional qui ajoute qu’en lien avec ces actions, le système du micro-crédit sera valorisé.

En marge de toutes ces actions, le protocole de partenariat signé entre les régions Poitou-Charente et Fatick devra permettre d’installer des Kits solaires au niveau des écoles se situant dans des zones défavorisées par les difficultés d’accès à l’électricité.

Enfin, le volet tourisme aura permis aux deux partenaires de remuer beaucoup d’idées. D’ailleurs, le prochain séjour de Madame Ségolène Royal à Fatick, dans le cadre du comité mixte, sera mis à profit pour lancer dans la région la campagne du tourisme rural. Pour M. Abdoulaye Sène, l’importance de ce secteur est apparue à Poitou Charente où la mission de Fatick avait pris le soin d’inviter ses partenaires italiens de Pistoia et de demander des financements au niveau des guichets de l’Union européenne.

« Nous avons décidé de travailler sur une stratégie de développement touristique basée sur l’accueil paysan, une expérience qui a connu beaucoup de succès au niveau des pays qui nous entourent », a déclaré M. Sène qui promet d’offrir un tourisme intéressant qui sortira des chantiers battus et qui viendra en renfort à ce qui se fait dans le département de Foundiougne. Le président du conseil régional soulignera enfin qu’avec de telles initiatives, les ruraux pourront diversifier leurs activités.

Source: Le Soleil

Article Lu 1579 fois

Samedi 16 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State