Référence multimedia du sénégal
.
Google

Secteur du textile : deux cent mille emplois prévus d’ici 2015

Article Lu 1928 fois

XIBAR.NET (Dakar, 11 Septembre 2009) La grappe « Textile Habillement » de la Stratégie de la croissance accélérée se propose de donner des fruits dans un moyen terme : elle devrait germer de deux cent mille emplois d’ici 2012.



Secteur du textile : deux cent mille emplois prévus d’ici 2015
Les ambitions de la Grappe « Textile Habillement » de la Stratégie de la croissance accélérée ont été exposées hier à la presse par M. Ibrahima Wade, Secrétaire permanent du Comité de suivi et d’orientation de la Stratégie de la croissance accélérée, par Gora Athj, président de la Grappe et par Momar Guèye, Directeur général de l’Office national de la formation professionnelle. Ainsi, une assemblée générale d’information à l’intention des acteurs du secteur textile et habillement est prévu le mois prochain. Une Assemblée générale consécutive de la « Textile Habillement » de la Stratégie de la croissance accélérée se tiendra en novembre prochain. Pour M. Ahtj la Grappe engendrera deux cent mille emplois, d’ici l’horizon 2015. Pour y arriver les responsables du projet comptent sur le dynamisme du secteur. Il soutenait l’Economie du pays, derrière l’agriculture aux premières années de l’indépendance du Sénégal. Il battra de l’aile faute de synergie des acteurs avec l’administration, celle des douanes en particulier. Pourtant, ont souligné les animateurs de la rencontre avec la presse, dans chaque famille sénégalaise il y a au moins un acteur du secteur « textile habillement ». Si les journalistes ont soulevé l’analphabétisme qui est le lot de la majoritaire des acteurs du secteur, les uns et les autres ont rassuré : la formation sera de rigueur. Elle se fera même en langues nationales pour les illettrés en français. Soixante bacheliers ont été formés en guise d’expérience. Tous ont trouvé du travail, s’est félicité M. Athj. Il sera question de relever le niveau des artisans pour leur permettre de produit en qualité et en quantité. Compétitifs, ils pourront profiter de l’Agoa, exporter en Europe et dans la sous-région. Au niveau national, la Grappe va cibler les écoles, les corps de gendarmerie, de police, de l’armée et des corps paramilitaires ; sans oublier les corps de métiers et les entreprises. Pour que la Grappe ne soit pas pénalisée par la culture du coton qui bat de l’aile dans le pays, les promoteurs vont miser sur les centrales d’achats, qui ratisseront large. Les sites des sociétés de textile seront revisités. La grappe a révélé que la Sotexka sera redéployée, comme bien d’autres entreprises textiles. Modélistes, stylistes et tailleurs seront impliqués. Un groupe ad hoc a été créé. Vivement donc l’effectivité de la Grappe « Textile habillement » !

La Redaction

Article Lu 1928 fois

Vendredi 11 Septembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State