Référence multimedia du sénégal
.
Google

Scandale autour d’un marché de 419 millions à l'AGETIP

Article Lu 1599 fois


VOICI LE DG DE L'AGETIP MALICK GAYE
VOICI LE DG DE L'AGETIP MALICK GAYE
C’est un dossier explosif sur lequel l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP) doit en principe statuer dans quelques jours. Il s’agit d’un recours concernant le marché pour l’équipement de 17 collèges d’enseignement moyen (Cem) du département de Dakar lancé par l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public (AGETIP).
Selon les informations de Libération, le marché a été octroyé à la toute nouvelle société Chrome SUARL qui fait son baptême de feu avec une attribution d’un montant de 419 766 000 de FCfa alors que la moins disante, Office Choice, était à 333 256 000, soit une différence de 86 millions de francs.
Les arguments avancés par l’agence pour mettre hors course la société moins disante ont été balayés par cette dernière, à savoir la justification des prix proposés ou la disponibilité d’un atelier. La société plaignante a donc apporter les preuves qu'elle a les moyens de disposer d'un atelier, mais également a t-elle démontré, études économiques à l’appui, qu’elle applique des prix compétitifs et rentables pour les dites fournitures.
Aussi elle s’étonne que l’AGETIP qui a déjà approuvé un travail similaire avec elle, refuse de lui attribuer le présent marché.
L’Autorité de régulation des marches publics saisie, a donc demandé à l’AGETIP de surseoir à l’attribution provisoire de ce marché en attendant que le recours soit examiné comme en témoigne la décision de suspension numéro 028/17/Armp/Crd du 9 février 2017. Par ailleurs, une lettre anonyme envoyée à l’ARMP dénonce les documents présentés par Chrome qui est ouvertement accusée d’avoir fourni des pièces justificatives et références appartenant à une autre société. Aussi, la gérante de Chrome SUARL est réputée être une proche de la Direction générale de l’AGETIP.
Il faut dire que dans cette attribution, Chrome était la troisième société moins disante devancée même par une autre, Ecotra SUARL qui avait proposé la somme de 360 millions. C’est pourquoi, dans les coulisses de l’agence, personne n’a compris les résultats du dépouillement de ce marché surveillé de très près par la Direction générale.

Scandale autour d’un marché de 419 millions à l'AGETIP

Article Lu 1599 fois

Mercredi 15 Mars 2017




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State