Référence multimedia du sénégal
.
Google

Sa mère se remarie avec un autre Il menace l'heureux élu avec un coupe-coupe

Article Lu 1609 fois

Divorcée d'avec son premier mari il y a deux ans, elle décide de refaire sa vie avec quelqu'un d'autre. Seulement, c'est sans compter avec son fils aîné qui n'arrêtait pas de la supplier de renouer avec son père. Ce dernier n'a pas cherché midi à quatorze heures pour brandir une arme blanche contre le nouvel époux qui a détalé comme un lapin pour éviter d'être blessé.



Mère de quatre «bouts de bois de Dieu» dont l'aîné est âgé de 19 ans, Nabou Gaye, dont le mari est un disciple de Bacchus doublé d'un violent qui se plaisait à la battre à chaque fois qu'il était saoul, avait fini par obtenir le divorce. Depuis lors, beaucoup d'eau a coulé sous le pont et elle ne songeait qu'à refaire sa vie avec un autre homme différent de son premier mari. Le hic, c'est que son fils aîné voyait les choses autrement. Bara Samb, très attaché à son père, ne cessait de lui rabâcher les oreilles que l'idéal est de renouer avec papa pour leur faire plaisir à ses soeurs et à lui. Conscient que son voeu le plus cher est loin de recueillir l'assentiment de sa génitrice, il promet de s'opposer par tous les moyens à ce qu'un autre s'unisse avec elle un jour. Loin de prendre au sérieux les menaces de son fils, Nabou Gaye avait convolé en secondes noces avec un prétendant du nom d’Issa Kane, il y a tout juste un mois. C'était sous la bénédiction de son oncle maternel, mais en l'absence de Bara Samb qui avait voyagé avec son patron au Fouta pour les besoins d'un chantier. Revenu vendredi passé, dès qu'il a été informé par ses frangines du remariage de leur maman, il se met dans tous ses états et tient des propos désobligeants à l'endroit de cette dernière. Loin de contenir sa colère et sa déception, il jure de faire la fête à l'heureux élu dans les plus brefs délais. C'est ainsi que dans la nuit du dimanche vers 22 heures, alors que le sieur Issa Kane s'est présenté à leur maison sise à Route des Niayes, il refuse d'abord de le saluer comme l'ont fait ses soeurs avant de le sommer de vider les lieux. Faisant fi des remontrances de sa mère, il pénètre dans sa chambre pour en ressortir aussitôt armé d'un coupe-coupe qu'il brandit en direction de celui-ci. Et ce dernier de piquer un sprint digne d'un Carl Lewis pour se réfugier dans la maison d'à côté pour sauver sa peau. Indignée par le comportement de son rejeton qui, après son acte, a déserté le domicile familial, la dame compte saisir la justice pour qu'il soit corrigé sévèrement.

Bounama Hann
Source: L'observateur

Article Lu 1609 fois

Mardi 10 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State