Référence multimedia du sénégal
.
Google

SURPRISE EN PLEINS ÉBATS AVEC LE FILS DU CHEF DU VILLAGE L’épouse infidèle bondit sur son mari et lui mord le doigt

Article Lu 11066 fois


Une histoire d’adultère est sur toutes les lèvres au village de Thiékathian dans l’arrondissement de Bandafassy. Surprise en pleins ébats par son époux avec le fils du chef de village, l’épouse infidèle a bondi sur son mari pour le mordre au doigt. Les notables ont ordonné au fils du chef de village de ne plus fréquenter la mosquée.
Comme toutes les histoires d’amour, l’idylle de Boubacar Diallo né en 1962 et son épouse Dieynaba Cissokho née en 1978, domiciliés au village de Thiékathian situé à quelques encablures de l’arrondissement de Bandafassy avaient bien débuté, il y a quelques années. D’ailleurs, ce mariage a été célébré avec faste. Seulement, au bout de quelques années, l’incursion du fils du chef de village - un certain Younoussa Diallo - gâte tout. Car il roucoulait avec l’épouse de Boubacar Diallo sans que personne ne soit au courant . Informé, le mari –cocu multipliait les remontrances envers l’amant de son épouse. Mais c’était sans compter avec le fils du chef de village qui aimait l’épouse de Boubacar d’un amour sans limites. Et c’est au courant du mois d’avril que les agissements des deux amants ont été mis à nu. Ce jour, Boubacar Diallo reçoit un renseignement d’un de ses proches qui l’informe que son épouse Dieynaba Cissokho se trouvait dans une chambre avec son amant. L’informateur ajoute que l’amant n’est autre que Younoussa Diallo, fils du chef de village. Aussitôt, le pauvre mari file ventre à terre vers l’endroit indiqué. Sur place, il frappe à la porte de la chambre. Furieux d’être ainsi dérangé, le fils du chef de village ouvre la porte sans s’imaginer qu’il allait se retrouver nez à nez avec Boubacar Diallo, époux de sa fiancée. Ce dernier ne tarde pas à se rendre compte que les deux amants étaient en train de s’adonner à une partie de gymnastique horizontale. L’épouse, toute honte bue, au lieu de courber l’échine et de demander pardon, bondit sur son mari et lui mord le doigt. Boubacar, lui, n’a pas voulu faire d’histoire. Il s’est rendu à la brigade de la gendarmerie territoriale pour déposer une plainte. Younoussa Diallo, le fils du chef de village, a été finalement tiré d’affaire par les témoins qui ont supplié Boubacar Diallo de retirer sa plainte afin qu’une réunion soit convoquée par tous les notables du village. Au terme de leurs conciliabules, les notables ont sommé le fils du chef de village de ne plus mettre les pieds à la mosquée de la localité.

Source: L'observateur

Article Lu 11066 fois

Mercredi 14 Mai 2008





1.Posté par PERSONNE le 14/05/2008 16:58
gni gnoo thiaga

2.Posté par QUI le 14/05/2008 17:57
ou sommes nous?

3.Posté par gaindè le 16/05/2008 13:33
wa thiaga yi dey legui niou mome senegal nak ay wayyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State