Référence multimedia du sénégal
.
Google

SURPRIS SUR UN GARçon de 7 ans : Abdoulaye écope trois ans ferme

Article Lu 1480 fois


Abdoulaye Sène, âgé de 35 ans, comparaissait devant le tribunal régional de Thiès pour le délit de pédophilie commis sur un garçon de sept ans. Le prévenu, après avoir dégagé en touche, a indiqué que ceux qui l’ont dénoncé se sont trompés de personne. Ses dénégations ne lui ont pas été d’une grande utilité, il a été condamné à trois ans ferme.

Les interminables « astaghfiroulah » et « asbounalah » d’Abdoulaye Sène, poursuivi pour le délit de pédophilie sur un garçon de sept ans, n’ont pas du tout ébranlé le tribunal qui a qualifié les faits de très graves. Lorsque le président lui demanda s’il n’était pas malade pour oser abuser d’un garçon de sept ans, Abdoulaye Sène sourit et jura, au nom de tous les saints, être un homme sain d’esprit. « Chaque matin, je vais au bord de la mer pour accomplir des invocations d’Allah. J’ai horreur de commettre ces actes répréhensibles », martèle-t-il. Les déclarations d’Alima Faye nous montrent un autre visage de l’homme : un pédophile. Selon la dame, Abdoulaye Sène est bel et bien l’homme qui a abusé du petit garçon N.S. Le témoin des faits déclare que c’est lorsqu’elle allait verser de l’eau à la plage qu’elle tomba sur une scène inimaginable. Abdoulaye était dans une pirogue et avait déjà le pantalon rabaissé. Avec lui, il y avait le jeune N.S sur qui il était en train d’assouvir ses pulsions sexuelles. Sur ces entrefaites, elle s’approcha de plus près pour déverser sa bile sur le mis en cause. Alima dit avoir ameuté les gens qui étaient sur la plage.

Sentant que les carottes étaient bien cuites pour lui, Abdoulaye Sène plongea dans la mer et, en bon nageur, s’éloigna de la foule qui était déterminée à lui faire la fête. Alertés, les gendarmes débarquèrent sur les lieux. Malgré les injonctions des hommes en bleu qui le sommaient de revenir sur la plage, Abdoulaye refusa obstinément. Ces derniers furent finalement appel à un piroguier. C’est ainsi que le pédophile fut finalement rattrapé et embarqué manu militari dans la pirogue.

Répondant à la question du président sur les raisons profondes qui l’ont poussé à commettre cet acte abject, le prévenu dit n’avoir offert qu’une pièce de 25 francs à N.S. Il déclare que c’est avec cette pièce qu’il voulait soigner une sorte d’hématome qui était visible au front du garçon. A la gendarmerie, N.S. a indiqué que le mis en cause l’a interpellé alors qu’il jouait seul sur la plage. « Il m’a demandé de le suivre. Puis, il m’a fait monter sur une pirogue qui était sur la berge avant de commettre cet acte sexuel sur moi ». Pour le substitut du procureur Alioune Dia, la pédophilie est devenue un phénomène récurrent dans notre pays, notamment dans le département de Mbour qui ravit la palme. Selon lui, il sied de punir sévèrement les responsables, surtout ceux qui s’acharnent sur les tout-petits. Dans son réquisitoire, il a demandé d’infliger une peine de trois ans ferme à Abdoulaye Sène. Il a été suivi en cela par le tribunal qui a déclaré le prévenu coupable de pédophilie avant de le condamner à trois ans de prison ferme.

Source: le Soleil

Article Lu 1480 fois

Lundi 18 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State