Référence multimedia du sénégal
.
Google

SURPRIS AVEC LA FILLE DE SON COLOCATAIRE: D.S. menace au couteau le père de la mineure

Article Lu 13102 fois

D. S. est un individu pour le moins audacieux. Il a détourné puis abusé à plusieurs reprises de la fille mineure de son colocataire, qui 1’a surpris un jour dans sa chambre enfermée avec son enfant. Mais au lieu de courber l'échine, le marchand ambulant s'emporta avant de menacer de mort avec une arme blanche le père de l'adolescente...



La gendarmerie de Thiaroye a mis en garde-à-vue un individu accusé d'avoir détourné et entretenu des rapports sexuels avec une fille âgée juste de 14 ans. Le mis en cause est voisin de maison avec les parents de l'adolescente, qui poursuivent l'interpellé pour détournement de mineure. Les faits se sont déroulés au quartier Darou Salam de Thiaroye Guniaw-Rails.

En janvier dernier, le sieur D. Sané, 30 ans, quitte son village natal en Casamance pour venir vivre à Dakar avec un de ses jeunes frères, qui habite la localité de Darou Salam, sis à Thiaroye Guinaw Rail. Dans cette maison, ledit frère qui travaille pendant la nuit dans une pâtisserie de la place vit avec des colocataires, dont la famille d'A. Mb., âgée juste de 14 ans. Ainsi, chaque soir, 1e pâtissier va au boulot pour ne rentrer qu'au petit matin. Ce qui fait que le bonhomme ne trouve pratiquement jamais le temps pour se familiariser avec ses voisins de maison. Et ces derniers ne cessaient de lui faire le reproche contrairement à son grand frère venu du village, qui a fini par sympathiser avec tout le monde avant d'être amant avec la fille mineure de son colocataire, nommée A. Mb. Le pâtissier remettait chaque jour de l'argent à la famille de la gamine pour les repas de son frangin désoeuvré. Mais, lorsque celui-ci, par l'appui financier de son frérot, a commencé à travailler comme marchand ambulant, il a doublé le montant de la dépense quotidienne, que son frère de pâtissier donnait à la famille de sa nouvelle petite amie. Les rapports de complicité et de convivialité entre le marchand ambulant et les parents de l'adolescente étaient si poussés, que ceux-ci autorisaient parfois leur fille à faire le linge et la chambre de D.S. Sans oublier les petites commissions que la gamine accomplissait avec une certaine fierté pour le marchand ambulant.

Les parents d'A. Mb. étaient loin d'imaginer que D. S., leur nouveau colocataire, sortait en amoureux avec leur fille. Et, le jeune garçon, futé comme un lièvre, profitait des moments d'inattention des parents de 1a gamine, pour l'introduire discrètement dans sa chambre avant d'abuser d'elle. Lors du premier rapport sexuel, indique notre source, la fille avait si mal, qu'elle s'est résolue à se confier à une de ses grandes soeurs. Mais, celle-ci, de peur de représailles de la part de leur géniteur de tempérament violent, a préféré s'emmurer dans un silence olympien. Ainsi, vint la nuit du vendredi 17 juillet dernier lorsque ladite grande soeur - qui partage la chambre avec la jeune fille - constate que celle-ci n’est pas rentrée. Il était 3h du mat’. Elle en informe leur géniteur qui, après avoir cherché en vain la fille, décide de rester dans la cour de la maison, attendant éventuellement l'arrivée de son enfant, Mais, au petit matin, aprés avoir fait la prière de l'aube, le vieux manque de s'arracher les cheveux lorsqu'il entend la voix de sa fille enfermée à clé dans la chambre de leur colocataire, D. S. Passé l'effet de l'émotion, le vieillard fonce droit dans 1a chambre et trouve sa fille en pleins ébats sexuels avec le marchand ambulant. Comme un forcené, l'amant bondit de son lit menace de mort avec une arme blanche le vieil homme qui, sous le choc de l'émotion, pique une crise avant de perdre connaissance. Moments choisis par le bonhomme pour emmener la fille chez des parents établis á Thiaroye. De lá-bas, l'adolescente sera conduite sur sa demande par le jeune garçon chez des anciens voisins de maison à Béne Baraque.

Alertés d'une plainte par les parents de la demoiselle, les pandores de Thiaroye réussiront à localiser la fille avant de cueillir le mis en cause. Lors d'une minutieuse perquisition de la chambré de D. S, les hommes en bleu ont découvert du chanvre indien dissimulé dans un tube. D’où le délit de détournement de mineure de 14 ans et usage de chanvre retenu contre lui.

En attendant que l'enquête se termine, D. S., le mis en cause, est présentement en garde-à-vue à la gendarmerie de Thiaroye.

Vieux Père NDIAYE
Source Walf Grand Place

Article Lu 13102 fois

Mardi 28 Juillet 2009





1.Posté par Eric le 28/07/2009 10:08
chez nous, on ne peut plus faire confiance à qui que ce soit

2.Posté par yacine le 28/07/2009 13:13
il fo kon arrete de juger les hommes pour de tels actes. une fois on peut comprembre m kan l'acte se repete cela veut dire k la fille est consentante . on peut abuser d'une fille une fois m si la fille n'aimé pa ce kon lui fesé el nalé pa tard dan la nuit aler dan la chambre du gas. on condamne toujours les hommes m on oublie k les filles son responsable c'est elle ki von tjr dan la chambre des hommes et parfois les provok et kan il ya grossesse on accuse les homme parfois mem les parents son o couran. il agisse selmen kan la fille tombe enceinte. il fo la loi revoit ces cas c tro facil kon condamne selmen les hommes alors k les fillles on leur part de responsabilité. merci

3.Posté par yeah le 28/07/2009 14:20
g été impréssionné par ton commentaire yacine, ta parfaitement raison on condamne tjrs les hommes or k la fiy a sa part de responsabilité dedans bien vu

4.Posté par beuz le 28/07/2009 14:43
yacine moi j voudrais t dire k l consentement de fiy d moins d 18ans n'a pa d sens o plan juridik sauf si el est emacipé c esta dir marié donc tout homme qui fricote avec une nana mineur est pacible d 7 sanction.c o hom d faire gaff avec lé minette sinon ya d la place a reubeussssssssss

5.Posté par kane le 28/07/2009 16:04
Depuis quelques temps, certaines personnes ont reçu dans leurs boîtes emails, des photos d’une femme photographiée en tenue d’Adam. Les photos incriminées seraient envoyées par une femme qui se venge de la maîtresse de son époux infidèle. Elle aurait pris les photos à partir du téléphone portable de son mari.
Pour avoir les photos envoyé cheikh@bonjourlafrique.com

6.Posté par marie le 28/07/2009 20:45
Kane , t as que ca a faire toi???? Tu rendras des comptes a Dieu, yawmalkhiyam. Niit dagnou key soutoural. Si c etait ta soeur outa femme , t aurais pas reagi pareil.


Pour ce qui est de l article....suis d accord avec Yacine. Les filles d aujourd hui n ont pas froid aux yeux: elles te provoqunt et apres t accusent de viol.
Les parents st bien svt complices.


7.Posté par elano le 29/07/2009 02:50
vieux pére ndiaye drole de nom ya mouna pér( féne)

8.Posté par jack le 30/07/2009 12:25
yacine je trouve ton raisonement tres profond,mais beuz a entierement raison car le consentement des mineur n'est pas admis en droit.!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State