Référence multimedia du sénégal
.
Google

SUITE À UNE PLAINTE DE L’AMBASSADE DES USA AU SÉNÉGAL Des députés convoqués à la Dic pour trafic de passeports diplomatiques

Article Lu 1718 fois

Ils n’ont le droit de trouver des passeports diplomatiques qu’à leur famille directe, c’est-à-dire leurs femmes et enfants ; malheureusement certains ont passé outre cette règle en inscrivant des amis, «seconds bureaux», nièces… et les Usa l’ont découvert et ont saisi les autorités sénégalaises. La Dic a convoqué les députés concernés.



SUITE À UNE PLAINTE DE L’AMBASSADE DES USA AU SÉNÉGAL Des députés convoqués à la Dic pour trafic de passeports diplomatiques
Ils sont députés du peuple. Ils sont chargés de défendre les intérêts des Sénégalais. Mais ce qu’on leur reproche n’est pas digne d’eux, surtout si tel est le cas. En tout cas, à en croire des sources proches de l’Assemblée nationale, certains d’entre eux ont été convoqués par la Division des investigations criminelles (Dic). Ce, pour une histoire de passeport diplomatique. Notre source confie que c’est l’Etat américain qui a eu à découvrir que certaines personnes, qui ne sont pas des parents proches des députés Sénégalais, ont bénéficié de ces documents, alors qu’ils n’avaient pas le droit d’en détenir. Après constat d’une telle situation, les Etats Unis d’Amérique ont alerté leur représentant au Sénégal, qui à son tour a saisi les autorités Sénégalaises. Après enquête, certains députés, dont nous préférons taire les noms en attendant que l’enquête aboutisse à quelque chose, ont été convoqués hier à la Dic. Joint par téléphone, un député a répondu qu’effectivement il y a des députés qui usent des avantages dont ils bénéficient pour faire des malversations. Au lieu de s’en limiter à leur famille directe, c’est-à-dire leur femme et leurs enfants, ils trouvent le moyen de trouver des passeports diplomatiques à des parents, ou à des amis. Du côté de l’ambassade de Etats Unis d’Amérique où nous avons tenté de vérifier l’information, c’est l’omerta. L’attaché de presse avec qui nous avons pris contact nous a fait savoir que c’est le ministère des affaires étrangères sénégalais qui doit gérer ces documents, et s’il y a des questions à poser c’est à eux qu’on doit les poser. Par contre une source proche de l’ambassade a confirmé l’information.

Latir MANE
Source: L'observateur

Article Lu 1718 fois

Mardi 17 Juillet 2007





1.Posté par khady le 18/07/2007 00:09
waw kh
ana wade ne lit pas les imformations dans l´internet.Lii doy na warr de


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State