Référence multimedia du sénégal
.
Google

SUITE À LEUR GRÈVE D’HIER: Les boulangers reçus aujourd’hui par le ministre du commerce

Article Lu 1420 fois

La Fédération nationale des boulangers du Sénégal, réunie hier, a décidé de surseoir à son mouvement d’humeur. Le pain sera de nouveau dans les kiosques et boulangeries ce matin. Les boulangers seront d’ailleurs reçus par le ministre du commerce aujourd’hui, en présence du ministre du budget. La confirmation nous en a été donnée par le président de cette fédération des boulangers, Amadou Gaye.



SUITE À LEUR GRÈVE D’HIER: Les boulangers reçus aujourd’hui par le ministre du commerce
La rencontre de ce matin entre les autorités du ministère du commerce et les boulangers est importante pour les deux parties. D’abord parce que l’État ne gagne absolument rien en laissant un mouvement d’humeur reprendre. Ensuite, les boulangers, en ne faisant pas de pain, ne font pas de gain. Et tout ceci au grand dam des consommateurs… Hier, dans bien des quartiers de Dakar, le pain était introuvable. Les boulangers s’étaient donné le mot. Une réunion s’est par la suite tenue, si l’on en croit leur président, M. Gaye. Ces derniers n’étaient pas contents. Le prix du sac de farine a connu une énième hausse, nous dit-on, alors que le prix de la baguette de pain reste inchangé.
De plus, la lettre d’homologation introduite par les boulangers, il y a quelques jours, pour demander une révision des prix avec des nouveaux formats adjoints n’a pas connu pour le moment de suite favorable. Une validation par l’Etat de ces propositions est nécessaire quand on sait que les prix ne peuvent être changés aussi facilement. Rappelons qu’il avait été décidé par la fédération des boulangers du maintien du poids de la baguette de pain de 210g, mais en augmentant 25 Fcfa. C’est-à-dire que la miche de pain qui coûtait 150 Fcfa va désormais coûter 175 Fcfa. « Nous avons intégré le fait que le prix de la farine va coûter plus cher », nous avait précisé Amadou Gaye. Ensuite, l’autre format est celui-ci : « proposer aux consommateurs un gros pain de 240g pour le prix de 200 Fcfa ». Puis, « un pain de 120g à 100 Fcfa ». Espérons que cette réunion entre les autorités et les boulangers sera la bonne…

Yacine DIOUF
Source: Le Matin

Article Lu 1420 fois

Mardi 3 Juillet 2007





1.Posté par Fifi le 03/07/2007 10:51
Cela peut toucher la population de Dakar, quant à nous autres des régions les boulangers peuvent même observer trois mois sans pain s'ils le veulent car nous nous régalons bien depuis hier du TAPALAPA et qui est même préparer à base de farine.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State