Référence multimedia du sénégal
.
Google

SUICIDE DU GÉRANT DU CAMPEMENT «ATLANTIQUE» Â ABÉNE: Le FranÇais Bruno Déporter se tire une balle dans la bouche avec un fusil de chasse

Article Lu 11983 fois

La série noire se poursuit en Casamance. La semaine dernière, trois cas de suicide, homicide volontaire et meurtre y avaient été enregistrés. Un quatrième drame vient de survenir, dimanche dernier, á Abéné, dans le Bignona : Bruno Déporter, le gérant du campement «Atlantique», ayant mis fin à ses jours en se tirant une balle dans la bouche. Avec un fusil de chasse de calibre 12.



Âgé d'une cinquantaine d'années, le Français Bruno Déporter vivait avec sa femme et ses employés au niveau de son campement «Atlantique», réceptif implanté dans le village touristique d'Abéné, localité située dans l'arrondissement de Diouloulou (Bignona). Ce dernier, qui serait dépressif, était récemment suivi, selon nos sources, par un médecin officiant Ziguinchor. Et d'après nos interlocuteurs, il ressort de l'audition de son épouse par les gendarmes que Bruno Déporter menaçait souvent de mettre fin á ses jours. Et c'est dimanche dernier, aux environs de 11 heures, dans la matinée, qu'il a mis à exécution ses menaces en se tirant une balle dans la bouche, à l'aide d'un fusil de chasse de calibre 12. Cependant, nos sources font savoir qu'après son décès, le corps sans vie du gérant du campement «Atlantique» a été acheminé, dans la soirée du dimanche, à la morgue de l'hôpital régional de Ziguinchor. Il devait être évacué sur Dakar avant un probable rapatriement en France pour les besoins de l'inhumation auprès de ses parents. Quoi qu'il en soit; les gendarmes ont ouvert depuis le jour des faits une enquête pour situer les véritables raisons de ce suicide. A signaler que, jeudi dernier, c'est le gérant de la buvette du village artisanal de Ziguinchor, Oumar Sarr, qui était retrouvé mort dans son échoppe après 48 heures de disparition et, jusque là, on ignore encore les motifs de ce drame: Auparavant, c'est la jeune Maimouna Ndiaye, âgée de 14 ans, qui était mortellement poignardée au coeur par son oncle Moussa Barro. II s'en est suivi aussi un cas de suicide d'un homme au quartier Kenya.

Source: le Populaire

Article Lu 11983 fois

Jeudi 23 Octobre 2008





1.Posté par diaw le 23/10/2008 04:43
les francais se suicident tres facilement

2.Posté par nemka le 23/10/2008 18:36
cest la faute de wade

3.Posté par cd le 24/10/2008 11:10
comment peux ton arriver a ce suicide avec un fusil de chasse surtout dans la bouche
qui est wade???

4.Posté par kane le 29/10/2008 14:07
les français n'ont pas peur de la mort la suicide c'est rien pour eux dommage de se donner la mort qu'elle tristesse

5.Posté par cd le 29/10/2008 18:35
tu dois etre senegalais pour dire que les francais n ont pas peur de la mort,le suicide c'est du desespoir , mais je trouve l'acte de monsieur depoorter d'une violence

6.Posté par boirozaari le 01/11/2008 22:46
commen ca la fote de wade nemka.meyniou way et p8 fo etre raisonnable t es hors sujet way

7.Posté par cd le 03/11/2008 11:15
qui connais ce campement

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State