Référence multimedia du sénégal
.
Google

SUICIDE DE AIDA CAMARA AU COMMISSARIAT CENTRAL: Le Procureur confie l’enquête à la Dic

Article Lu 12703 fois

C’est fait depuis hier. La Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic), piloté par le commissaire Adramé Sarr, a été désignée pour mener l’enquête sur le suicide de la femme Aïda Camara, morte avant-hier dans le violon de la police centrale. La dame qui a été arrêtée suite au meurtre de la Française Marie Claude Emonet a avoué avant de se pendre à la police.



En attendant les résultats de l’autopsie du cadavre de la dame qui a été ordonnée par le procureur de la République, c’est la Brigade des affaires générales (Bag), démembrement de la Division des investigations criminelles (Dic) logé au Bloc des Madeleines, qui va piloter l’enquête sur le suicide de la dame Aïda Camara dans le violon de la police centrale. Le procureur de la République, Ousmane Diagne, vient de leur confier le dossier pour élucider le suicide d’Aïda Camara. C’était avant-hier, tôt dans la matinée. Aïda Camara qui a avoué devant les enquêteurs avoir empoisonné la Française, Marie Claude Emonet, a mis fin à ses jours. Avant de passer à l’acte, comme nous l’avions écrit dans notre édition d’hier, elle a écrit sur les murs du violon : «Pardon mon mari, pardon mes enfants». D’après des sources policières, les enquêteurs de la Bag n’épargneront aucune piste avant de faire leur procès-verbal sur la mort d’Aïda Camara. Pour preuve, précisent nos informateurs, «tous les policiers qui se sont relayés pour la garde depuis que la femme a été incarcérée dans la cellule défileront un à un devant leurs collègues de la Dic». Une étape très importante dans cette enquête préliminaire. Car, avancent nos informateurs, «cela permettra aux policiers de se faire une religion sur le caractère psychologique de la défunte». Surtout que des sources policières précisent que «la femme était dans un désarroi total depuis son arrestation». Auparavant, les éléments de la Dic ont fait des constatations sur l’état de la cellule des femmes de la police centrale sur procès-verbal. Un endroit qui a été visité par le Procureur de la République, Ousmane Diagne. Ce, pour voir s’il y a oui ou non des objets pouvant faciliter le suicide dans la cellule en attendant les conclusions de la Bag.

Retenons que l’arrestation de la défunte est relative au meurtre de la Française Marie Claude Emonet. Cette dernière, habitant le quartier Gueule-Tapée, a été retrouvée morte dans la banquette arrière de sa voiture garée devant une maison aux Hlm Grand-Yoff, près du stade Léopold Sédar Senghor. Un lieu très éloigné de son domicile. Le commissaire Modou Diagne, un policier très efficace et rompu à la traque des auteurs d’actes criminels a, en un temps record, réussi à mettre la main sur les meurtriers de la Française. Comme il l’avait fait avec les assassins des deux cambistes. Aïda Camara qui a avoué le crime devant les hommes du commissaire Modou Diagne s’est donc par la suite suicidée.

Source: L'observateur

Article Lu 12703 fois

Dimanche 30 Novembre 2008





1.Posté par diop le 30/11/2008 13:12
c'est difficile de precisé la mort ou de donner une determination quiconque
l'otopsie est neccessaire c'est tres tot de donner une conclusion a la mort l'enquete n'a pas enore bouclet mais plusieur indice son disponible comme
1 violé est tué par bagare
2 tué involontaire
elle peut aussi ce faire tué par lui meme
ya des kestion
est ce que c'est facile de ce pendre tout seul
est ce que y'a des objet qui peut facilité la suicide de cette dame ?
de kel facon elle est suicide ,?
a l'aide de quoi ( corde - tissu- ou quoi?
LA MORT N'EST PAS FACILE FAUT BIEN ENQUETE POUR NE PAS SALIR LA VIE DE SES ENFANTS ET DE SA FAMILLE ?

2.Posté par fiii le 30/11/2008 13:50
VIVE LA GENERATION DU CONCRET VIVE LE PLUS JEUNE PRESIDENT DE L'HISTOIRE DU SENEGAL

3.Posté par Doudou Diop le 30/11/2008 19:09
Sil vous plait epargnez nous vos sottises en guise de commentaires. L heure est au recueillement et aux interogations sur la mort de ces deux dames.

4.Posté par milk le 30/11/2008 19:15
fiiii merde wayyyyy; yaw ya niaf sa ndeye

5.Posté par ange le 01/12/2008 11:06
fiii et milk vous n avez aucun respect en vers c gens et surtout ceux qui lisent cet article

6.Posté par waaw le 01/12/2008 13:00
fiii merde bon a rien

7.Posté par minz le 01/12/2008 13:50
c simplement tragique,pour une affair de sexe,tout tourne au double drame

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State