Référence multimedia du sénégal
.
Google

SUBVENTION AUX LIEUX DE CULTES : La mairie de Louga dégage 12 millions

Article Lu 1474 fois


La municipalité de Louga vient d’octroyer une subvention de 12 millions de francs Cfa aux lieux de cultes dans la commune de Louga. La cérémonie de remise s’est déroulée hier dans la salle de conférence de la mairie.

Au total 115 mosquées, une église et 33 daaras coraniques ont été subventionnés par la municipalité de Louga. Soit une enveloppe globale de 12 millions de francs Cfa destinés à la prise en charge de certains frais de leur fonctionnement.

Une initiative fortement saluée par les imams et chefs religieux qui étaient nombreux hier à assister à la rencontre. Une action noble de haute portée qui témoigne encore une fois de la bonne volonté des autorités municipales à accompagner la bonne marche des religions en pratique à Louga. Pour le représentant des imams, Moustapha Mbodj, "la municipalité de Louga vient encore une fois de démontrer l’importance qu’elle accorde à la religion dans cette cité caractérisée par une forte présence de lieux de cultes et d’écoles coraniques".

Pour sa part, le représentant des maîtres coraniques a précisé que c’est avec l’avènement du maire Maniang Faye qu’une telle initiative a vu le jour, même si, par le passé, la subvention ne dépassait pas 2 millions et ne couvrait pas tous les potentiels bénéficiaires".

Autrement dit, ont expliqué les uns et les autres, la démarche de l’équipe municipale est à saluer. Celle-ci a consisté, à travers un travail de recensement effectué par la commission chargée des affaires religieuses dirigée par Moussa Lô, d’étudier les besoins et d’identifier l’ensemble des bénéficiaires.

Au finish, aucun lieu de culte ou daara coranique n’est laissé en rade dans cette opération d’appui à la prise en charge des problèmes récurrents, à savoir les factures d’eau et d’électricité et l’achat de matériels.

Le maire de Louga, Maniang Faye, quant à lui, a trouvé tout à fait normal cette action de la municipalité et juge que l’institution doit davantage faire dans le domaine social. Une occasion de rappeler la mise en service, l’année dernière, d’une bibliothèque municipale en faveur des arabisants de la commune et qui participe au renforcement des capacités de ces derniers.

Source: Le Soleil

Article Lu 1474 fois

Vendredi 25 Janvier 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State