Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOUS LE PRETEXTE DE LUI OFFRIR UN CADEAU Il entraîne un jeune dans sa chambre et lui suce le sexe

Article Lu 11129 fois


Même s'il refuse d'être un homosexuel, il n'en demeure pas moins que son acte ne plaide pas en sa faveur. Il devra trouver des arguments beaucoup plus convaincants lorsqu'il sera face au juge pour ne pas écoper d'une peine qui le maintiendra longtemps entre quatre murs.
Les faits qui ont pour théâtre la cité Diounkhop sise à Guédiawaye remontent au vendredi 25 courant. Ce jour, vers 18 heures, alors qu'il se rendait à la mercerie pour se faire fabriquer des boutons, le jeune A D, apprenti tailleur, croise sur son chemin le nommé Jean Mendy âgé de 48 ans se disant peintre. Ce dernier lui demande de lui acheter des cigarettes à la boutique du coin, commission dont il s'acquitte aussitôt, loin d'imaginer les intentions sordides du gars. Au fait ce n'était qu'un piège pour pouvoir l'inviter dans sa chambre. «De tous les gosses du quartier, tu es le plus gentil, j'ai un Playstation chez moi et je vais te l'offrir quand tu finiras ton travail », s'adresse-t-il à lui. C'est ainsi qu'aux environs de 20 heures, ils se sont retrouvés pour aller ensemble dans la piaule de Jean Mendy et, une fois à l'intérieur, tandis qu'ils discutaient de tout et de rien, le maître des lieux s'est levé brusquement pour fermer à clé la porte. Selon A. D, il a commencé par le caresser et, pris de court, il n'a pu réagir. « Il a défait mon pantalon et a extirpé mon sexe pour le sucer jusqu'à ce que j'éjacule dans sa bouche », raconte-t-il aux limiers. À l'en croire, dès que le bonhomme l'a autorisé à partir, il a pris la ferme décision de se rendre au commissariat de police de Guédiawaye pour mettre les policiers au courant de sa mésaventure. Ayant rencontré en cours de route deux policiers, il ne se prive pas de se confier à eux et, en sa compagnie, ils ont fait une descente chez le mis en cause pour l'interpeller.

Il jure qu'il n'est pas homosexuel

Dès l'entame de son interrogatoire, Jean Mendy nie les faits à lui imputés. D'après ses dires, quand A.D. s'est acquitté de sa commission, il était content de lui et c'est pourquoi il lui a dit de venir chez lui pour qu'il le récompense. « Lorsqu'il s'est présenté, il a pris place sur l'un des deux lits et m'a demandé 2000 francs pour pouvoir aller au cyber. Devant mon impossibilité de le satisfaire, il a menacé de me créer des problèmes avec la justice, mais à aucun moment je n'ai sorti son sexe pour le sucer comme il le prétend », clame- t-il. Et de soutenir qu'il n'est pas un homosexuel. Ses explications, loin de convaincre de sa bonne foi, ont valu à Jean Mendy d’être déféré hier lundi au parquet pour attentat à la pudeur.

Source: L'observateur

Article Lu 11129 fois

Mardi 29 Avril 2008





1.Posté par moi le 01/05/2008 18:23
kii mome mo gueuneu dé gayi oopooloo

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State