Référence multimedia du sénégal
.
Google

SOUPCONS DE BLANCHIMENT D’ARGENT: Le constructeur des hôtels de l'Anoci ciblé par les RG français

Article Lu 11716 fois

Baobab Investments est-elle une société qui évolue dans le blanchiment d’argent ? Une équipe de l’Office central pour la répression du trafic des stupéfiants (Ocrtis) l’a, en tout cas, dans son collimateur. Les agents français de renseignements qui viennent de boucler leur séjour à Dakar poursuivent les traces de la société jusqu’en Guinée-Bissau. Et des sources proches de cette équipe révèlent que des informations, qui ont été filées aux autorités sénégalaises sur la boîte, sont à l’origine de l’arrêt des constructions d’hôtels de l’Anoci, suivi de leur mise en vente aux enchères.



SOUPCONS DE BLANCHIMENT D’ARGENT: Le constructeur des hôtels de l'Anoci ciblé par les RG français
Des agents des services de renseignement français de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) viennent de mettre à la disposition des autorités sénégalaises un rapport sur le blanchiment d’argent. Un document qu’ils ont pu rédiger en se basant sur le rush immobilier qu’a connu Dakar les cinq dernières années. Le rapport vient appuyer celui de Giaba (Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest). La note transmise aux autorités indexe certaines sociétés qui n’existent que de nom et évoluent dans le monde du blanchiment d’argent. Des boîtes qui ont été poursuivies jusqu’à Dakar, par des services assermentés de l’Union européenne. Parallèlement à cette procédure, une autre enquête, menée par une mission à Saly sur l’immobilier, avait permis d’épingler une femme d’affaires de nationalité étrangère. Laquelle a été finalement arrêtée par les services douaniers sur la base des procès-verbaux établis par les services français de lutte contre la drogue.

Des sources proches des services de renseignements français révèlent également que des enquêtes menées par l’Ocrtis ont été à l’origine de l’échec des constructions d’hôtel pour le compte de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (Anoci). Car, l’on aurait informé les autorités sénégalaises que Baobab Investments fait l’objet d’une enquête internationale menée par les services de renseignements français. Simple intox ? En tout cas, nos sources révèlent que cette information a été prise très au sérieux au sommet de l’Etat. Du coup, tout a été arrêté. La société a-t-elle été dissoute ? Très probable.

A noter que dans les annonces légales du quotidien national «le Soleil» daté du samedi 21 au dimanche 22 novembre, il a été annoncé la vente aux enchères des immeubles objets des titres fonciers n°2446/Dk, 7763/Dk, 5133/Grd, 7841 et 7842/Grd. Une audience prévue le mardi 8 décembre. Des immeubles qui ont été saisis sur ladite société par la Cbao, la société Caixa de Aforros de Vigo, Ourense E Pontevedra dite Caixanova, la société Caja General de Ahorros de Canarias, la société Caja de Ahorros Municipa de Burgos. Les enquêteurs français, qui ont quitté le Sénégal depuis la semaine dernière, sont présentement en Guinée-Bissau où Baobab Investments gère également des biens immobiliers.

Mamadou Seck
Source L'Observateur

Article Lu 11716 fois

Jeudi 26 Novembre 2009





1.Posté par WaloFendo le 26/11/2009 20:15
Guinée-Bissau = patrie de la mère de Wade. Sa mère vient de Bissau.

Baobab Invest = Karim Wade == Wade. Il n y a pas besoin de faire les grandes écoles pour savoir cela.

2.Posté par BLA le 26/11/2009 22:30
TA RAISON WALOFENDO. CETTE SOCIETE APPARTIENT A CETTE BANDE RAPACES, CAR RIEN A ETE AU HASARD DANS LA CONDUITE DE L'ANOCI. C'ETAIT POUR ENRICHIR LES WADE.

3.Posté par lugi le 26/11/2009 23:40
Et en plus ils sont maladroits dans toutes leurs demarches.Ils ont pris des noms comme Baobab pour intensifier la tromperie.Je suis peine par toutes ces choses entreprises par Wade et famille. Mais cette longue periode de dictature n'est rien par rapport au seul jour ou tout s'arretera pour eux.Ce jour la,ils seront bien seuls,plus de griots,encore moins de suivants.Seuls devant leurs responsabilites documentees et archivees.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State